Antagoniste


16 novembre 2008

Le club optimiste Canada Économie Élection 2008 Québec Récession

Monique Jérôme-ForgetLors de la divulgation de la mise à jour économique de Monique Jérôme-Forget, qui a servi de prélude au déclenchement des élections, la ministre des Finances a misé une croissance économique de 0,6% pour l'année 2009.

Quelques jours plus tard, le Fond Monétaire International a rendu publiques ses prévisions de croissance pour la planète.  Selon le FMI, le Canada aura une croissance de 0,3% pour l'année 2009.

Monique Jérôme-Forget portait-elle ses lunettes roses lors de la rédaction de sa mise à jour économique ?  Personnellement, je vois mal comment la croissance du Québec pourrait être 2 fois plus élevée que celle du Canada.  Depuis que le PLQ est aux commandes du Québec, la province n'a jamais été en mesure d'avoir une croissance économique supérieure à la moyenne canadienne.


13 novembre 2008

Mensonge électoral Économie Élection 2008 En Citations Philosophie Québec Récession

Bastiat

Le nouveau passe-temps des politiciens depuis quelques semaines ? Mentir aux contribuables pour leur faire croire que les dépenses dans les infrastructures sont bénéfiques pour l'économie. Pour ceux qui n'ont pas compris l'arnaque, voici ce qu'a dit Frédéric Bastiat en 1850:

"Quand il s'agit d'impôts, messieurs, prouvez-en l'utilité par des raisons tirées du fond, mais non point par cette malencontreuse assertion: « Les dépenses publiques font vivre la classe ouvrière. » Elle a le tort de dissimuler un fait essentiel, à savoir que les dépenses publiques se substituent toujours aux dépenses des contribuables, et que, par conséquent, elles font bien vivre un ouvrier au lieu d'un autre, mais n'ajoutent rien au lot de la classe ouvrière prise en masse. Votre argumentation est fort de mode, mais elle est trop absurde pour que la raison n'en ait pas raison."


13 novembre 2008

Les bouches-trous Coup de gueule Économie Élection 2008 Québec

Mario Dumont ADQLorsqu'ils étaient au sommet de leur popularité, les adéquistes ont refusé de privatiser une station de ski et un terrain de golf, ils ont milité pour la mise en place de mesures protectionnistes, ils ont proposé la nationalisation de l'énergie éolienne et ils ont voulu faire de la Caisse de Dépôt et de Placement une machine à distribuer des subventions.

Aujourd'hui, l'ADQ est en chute libre et le parti propose la privatisation partielle d'Hydro-Québec, la réduction de la taille de l'État et des subventions aux entreprises et rejette la hausse du salaire minimum de Jean Charest.

Quand l'ADQ était populaire, le parti était à gauche.  Maintenant, l'ADQ agonise et Mario Dumont essaye de se faire des amis en se réalignant à droite.

Personnellement, j'ai l'impression que Mario Dumont me considère comme un bouche-trou…


12 novembre 2008

L’ennemi du néolibéralisme Économie Élection 2008 Mondialisation Québec

MondialisationSur le site du parti libéral, Jean Charest promet de dépenser 10 millions de dollars pour encourager les Québécois à acheter des aliments produits localement.

On peut bien sûr se questionner sur la pertinence de gaspiller autant d'argent pour stimuler la consommation de produits locaux.  Si les aliments québécois sont intrinsèquement supérieurs à ceux produits à l'étranger, ils trouveront par eux-mêmes leur chemin dans nos assiettes.  Avec son programme, tout ce que le gouvernement réussira à faire, c'est de soustraire les produits agroalimentaires québécois à la compétition réduisant ainsi la nécessité pour les producteurs de développer un produit de qualité à faible coût.

De concert avec ses mesures protectionnistes, le parti libéral promet aussi de dépenser notre argent pour faire la promotion des aliments québécois sur les marchés extérieurs.

Bref, Jean Charest ne veut pas que les Québécois achètent de produits étrangers, mais il veut que les étrangers achètent des produits québécois.

Si le néolibéralisme se vend si mal à l'échelle internationale, c'est principalement à cause de ce double discours.  On veut profiter des effets de la mondialisation en exportant nos produits, mais on ne veut pas que les autres pays en retirent le même bénéfice.  Ce sont les politiciens hypocrites comme Jean Charest, avec leur néolibéralisme à sens unique, qui retardent l'avancée de la mondialisation.

L'achat local dans un "village global" signifie l'achat de produit "Made On Earth".


11 novembre 2008

The proof is in the pudding Économie Élection 2008 Gauchistan Québec

Gouver-manman

Hier, de passage dans une garderie, Pauline Marois a vertement critiqué les politiques familiales de Jean Charest. Selon la chef péquiste, depuis que Jean Charest a pris le pouvoir, l'Aide à la famille a sans cesse diminué alors que le nombre de naissance a constamment augmenté.

Sans le vouloir, Pauline Marois a fait la démonstration que l'État-providence était inutile pour encourager la natalité.

Merci à Pauline pour ce moment de lucidité involontaire.


10 novembre 2008

Des élections d’abord: OUI ! Économie Élection 2008 Québec

Élection

Mario Dumont et Pauline Marois ont vertement critiqué la décision de Jean Charest de lancer le Québec en élection. Pour ces 2 partis, les députés devraient siéger à l'Assemblée Nationale pour trouver des solutions à la crise économique plutôt que de serrer des mains dans leur circonscription.

Personnellement, je considère que la tenue d'un scrutin durant une période de crise économique est une idée brillante. Durant la campagne électorale, les travaux de l'Assemblée Nationale seront suspendus et les politiciens n'auront pas l'occasion d'empirer les choses en laissant libre cours à leur interventionnisme économique.

Si seulement l'élection pouvait être plus longue…