Mario Vargas Llosa

L’écrivain péruvien Mario Vargas Llosa, récipiendaire du prix Nobel de littérature, à propos du nationalisme… Réflexion qui vaut la peine d’être méditée par les temps qui courent au Québec…

« Le nationalisme est une forme d’expression collectiviste qui réapparaît toujours dans les moments de crise. Quand il y a une crise, il y a le retour à la société tribale, c’est-à-dire à cette forme de protection collectiviste, à cet enfermement. Et c’est une régression, car c’est exactement le contraire de ce qu’est la civilisation, c’est-à-dire l’intégration dans la diversité. C’est une vision tellement sectaire et limitée de la vie qu’elle produit toujours la violence, la guerre, la discrimination, le racisme. Tout cela est derrière le nationalisme. »