Antagoniste


11 décembre 2014

Une autre erreur des réchauffistes Environnement International Revue de presse

Nature Geoscience

-

Thick and deformed Antarctic sea ice mapped with autonomous underwater vehicles
Nature Geoscience

Satellites have documented trends in Antarctic sea-ice extent and its variability for decades, but estimating sea-ice thickness in the Antarctic from remote sensing data remains challenging. In situ observations needed for validation of remote sensing data and sea-ice models are limited; most have been restricted to a few point measurements on selected ice floes, or to visual shipboard estimates.

Here we present three-dimensional (3D) floe-scale maps of sea-ice draft for ten floes, compiled from two springtime expeditions by an autonomous underwater vehicle to the near-coastal regions of the Weddell, Bellingshausen, and Wilkes Land sectors of Antarctica. Mean drafts range from 1.4 to 5.5 m, with maxima up to 16 m. We also find that, on average, 76% of the ice volume is deformed ice. Our surveys indicate that the floes are much thicker and more deformed than reported by most drilling and ship-based measurements of Antarctic sea ice.

We suggest that thick ice in the near-coastal and interior pack may be under-represented in existing in situ assessments of Antarctic sea ice and hence, on average, Antarctic sea ice may be thicker than previously thought.

La glace en Antarctique est donc plus épaisse que l’on pensait… Ne comptez pas sur nos médias ou nos lobbys écolos pour rapporter cette information au Québec…


10 décembre 2014

La statistique inutile Coup de gueule Économie International

Canadiens de MontréalLes gauchistes aiment beaucoup nous parler des inégalités de richesse.  Pour les gauchistes, les inégalités sont synonymes de pauvreté et de misère, ça fait partie de leur petit catéchisme, c’est le dogme central de leur idéologie…

Pourtant, quand on met de côté ses émotions et qu’on décide de réfléchir à tête reposée, on réalise rapidement que toutes les statistiques sur les écarts de richesses sont complètement inutiles.  Une société peut être très riche, mais inégalitaire; ou très pauvre, mais égalitaire.

Pour s’en convaincre, il suffit d’utiliser l’indice gini. L’indice gini est une mesure du degré d’inégalité de la distribution des revenus. Ce coefficient est un nombre variant de 0 à 1, où 0 signifie l’égalité parfaite (tout le monde a le même revenu) et 1 signifie l’inégalité parfaite (une personne a tout le revenu, les autres n’ont rien).  Voyons ce que donne l’indice gini du club de hockey des Canadiens…

L’indice gini du Canadien est de 41,9.  À titre indicatif, l’indice gini du Canada est de 32,1 i.e. le Canada est plus égalitaire que le Canadien. En fait, le niveau d’inégalité chez le Canadien est comparable à celui du Nigéria.  Pourtant, au Nigéria, 82% de la population gagne moins de 2$ par jour; du côté du Canadien, le joueur le plus pauvre, Dustin Tokarski, a plus peur de la fin du monde que de la fin du mois avec son salaire de 562 500$ par année.  Malgré les écarts de richesses chez le Canadien, personne ne se nourrit dans les soupes populaires ou ne s’habille à l’armée du salut.

Comme vous pouvez le constater, toutes les statistiques se rapportant aux inégalités sont inutiles, car le niveau d’inégalités ne nous apprend rien sur la pauvreté ou la misère d’un pays.  Mieux vaut l’inégalité dans la richesse que l’égalité dans la misère.

P.-S. Ce sont peut-être ces écarts de richesses qui expliquent la violence au hockey, les tensions sociales font en sorte que les pauvres s’en prennent aux riches…


10 décembre 2014

Sauve qui peut ! Économie Gauchistan Québec

Hier, l’institut de la statistique du Québec a publié son bilan démographique pour l’année 2013. Mauvaise nouvelle pour le Québec, le taux d’accroissement de la population est passé de 9,1‰ en 2012 à 7,7‰ en 2013.  Cette baisse relativement importante est le résultat d’une immigration internationale moins abondante, un recul de 3 050 personnes, mais surtout d’un exode massif des Québécois vers les autres provinces canadiennes.  Jugez par vous-même.

Quitter Le Québec

En 2013, le solde migratoire a été de -13 086 personnes, des gens qui ont quitté le Québec pour surtout aller vivre en Ontario (7 100 personnes) et en Alberta (4 700 personnes).  Les pertes de l’année 2013 sont les pires en 15 ans…  À titre indicatif, une perte de 13 086 personnes, c’est un peu comme si la population de Matane se volatilisait dans une autre province…

On peut dire que les péquistes et le stupide débat sur la charte ont poussé plusieurs Québécois vers la sortie.  De plus, il est bon de rappeler que ce ne sont pas les pires qui quittent le Québec pour refaire leur vie dans une autre province, au contraire…  Quoique faire partir les meilleurs est peut-être une stratégie référendaire…

P.-S. Si le modèle québécois est une réussite qui fait l’envie du monde entier, pourquoi le Québec a un solde migratoire négatif avec les autres provinces?

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Le bilan démographique du Québec. Édition 2014


10 décembre 2014

Ce que nos médias ne vous diront pas… Environnement États-Unis Revue de presse

USA Today

-

Causes of Calif. drought natural, not man-made: NOAA
USA Today

Natural weather patterns, not man-made global warming, are causing the historic drought parching California, says a study out Monday from federal scientists.

« It’s important to note that California’s drought, while extreme, is not an uncommon occurrence for the state, » said Richard Seager, the report’s lead author and professor with Columbia University’s Lamont Doherty Earth Observatory. The report was sponsored by the National Oceanic and Atmospheric Administration. The report did not appear in a peer-reviewed journal but was reviewed by other NOAA scientists.

« In fact, multiyear droughts appear regularly in the state’s climate record, and it’s a safe bet that a similar event will happen again, » he said.

The persistent weather pattern over the past several years has featured a warm, dry ridge of high pressure over the eastern north Pacific Ocean and western North America. Such high-pressure ridges prevent clouds from forming and precipitation from falling.

The study notes that this ridge — which has resulted in decreased rain and snowfall since 2011 — is almost opposite to what computer models predict would result from human-caused climate change.

Les médias d’ici aiment bien nous dire que la sécheresse en Californie est le résultat du réchauffement climatique. Mais quand des scientifiques montrent que le réchauffement climatique aurait dû faire augmenter les précipitations sur la Californie, personne n’en parle.

Si les Québécois sont si unanimes à dire que le réchauffement climatique est une vérité immuable et inattaquable, c’est surtout parce qu’ils sont maintenus dans un état perpétuel d’ignorance par leurs médias.


9 décembre 2014

Pourquoi j’appuie Pierre Karl Péladeau Économie Québec

Pierre Karl Peladeau

Le Québec est une province malade… très très très malade.

La maladie qui affecte le Québec a un nom: le « modèle québécois ».  Le « modèle québécois » est une forme de cancer très rare et incurable.  Quand ce cancer frappe, il finit toujours par consumer sa victime, il n’existe pas de traitement qui permette de survivre au « modèle québécois ».

Le parti libéral est un parti de médecins.  Par conséquent, lorsqu’ils sont portés au pouvoir, malgré l’absence de traitements,  les libéraux font tout pour prolonger la vie du malade. Doses massives de chimiothérapie, traitements intensifs de radiothérapie, injections multiples d’antidouleur, toute la pharmacopée libérale y passe (taxes, tarifs, fausse austérité).  Le PLQ sait qu’il ne guérira pas le malade, mais il espère ainsi prolonger la vie du patient de quelques années.  Évidemment, ces traitements-chocs réduisent considérablement la qualité de vie du patient, mais pour le PLQ, tout ce qui compte c’est que celui-ci reste en vie, qu’importe si cette dernière est misérable…

Bref, avec les libéraux, le cancer « modèle québécois » continue de ravager le Québec, mais sans le tuer…  On voit le patient dépérir, perdre sa qualité de vie, mais personne ne peut vraiment faire son deuil puisque la mort est retardée par un acharnement thérapeutique de tous les instants.

Voilà pourquoi j’appuie PKP.

Avec ses idées radicales et illogiques, c’est un peu comme si on voulait traiter le « modèle québécois », un cancer généralisé, avec des traitements d’homéopathie (nationalisme économique, subventions, négation de la dette). Avec l’homéopathie, un remède imaginaire, le cancer va rapidement venir à bout du patient; sans l’acharnement thérapeutique libéral, le « modèle québécois » aura rapidement raison du Québec…  Bref, en remplaçant la médecine moderne du PLQ par l’homéopathie de PKP, le patient pourra enfin quitter ce monde, on pourra finalement faire notre deuil et passer à autre chose…

Pour cette raison je dis vive PKP et vive l’homéopathie !


9 décembre 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (2-8 décembre) selon Influence Communication.

Semaine de grande tristesse pour les amateurs de hockey au pays, alors que l’ancien capitaine et légende du hockey, Jean Béliveau, s’est éteint à l’âge de 83 ans. Son décès a été souligné sur plusieurs tribunes, que ce soit par des émissions spéciales en direct à la télévision ou des cahiers dans les journaux et les sites web. Le « Gros Bill » reçoit notamment l’honneur d’avoir des funérailles nationales et il est exposé en chapelle ardente au Centre Bell jusqu’à 18h en ce lundi. Plus d’une vingtaine de pays ont souligné son décès dans leurs médias. Les commémorations du 25e anniversaire de la tragédie de Polytechnique ont aussi obtenu une large part de médiatisation, autant au Québec qu’au Canada. Des hommages ont résonné toute la semaine envers les 14 jeunes femmes qui ont été victime d’un tireur fou le 6 décembre 1989. 14 faisceaux lumineux éclairent notamment vers le ciel à partir du belvédère du chalet du Mont-Royal.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: lorsque Gordie Howe va nous quitter, je me demande si ce sera le sujet le plus discuté dans les médias du Québec…

Source:
Influence Communication


9 décembre 2014

Le miroir français Économie France Revue de presse

Expansion

-

Quand les entreprises françaises prennent le large
L’Expansion

C’est un mouvement à prendre au sérieux: de plus en plus de dirigeants français s’expatrient et de grandes sociétés se délocalisent à l’étranger. Les effets de la mondialisation, dira-t-on. Oui, mais aussi les lourdeurs administratives, les pesanteurs sociales et, bien sûr, la pression fiscale.

C’est un consultant, un des spécialistes de la gouvernance d’entreprise, qui l’assure, l’air entendu : « Abstraction faite des banques, il n’est pas aberrant de dire que 40% des sociétés du CAC 40 ont leurs dirigeants installés hors de France. Pas forcément les n°1. Je vous parle des cadres de haut niveau, membres des comités exécutifs ou de direction. »

Le propos est troublant, presque incroyable, et, une fois de plus, « off ». En France, en 2014, il est toujours aussi compliqué d’évoquer l’exil des dirigeants d’entreprises ou la délocalisation de centres de décision. Pis : personne n’est capable de mesurer précisément le phénomène! Une commission d’enquête parlementaire s’est attelée à la tâche en avril dernier : six mois de travaux et 34 auditions plus tard, son président, Luc Chatel (UMP), et son rapporteur, Yann Galut (PS), sont demeurés sur des convictions irréconciliables, interprétant, chacun de leur côté, chiffres et données. De quoi s’interroger sur la réalité du pouvoir de contrôle du Parlement.

Lire sur la France, c’est un peu comme lire sur ce que serait devenu un Québec souverain…


8 décembre 2014

La (trépa)nation québécoise Arguing with Idiots Économie Québec

Modèle Québécois

Bienvenue en Absurdistan ! Quelques nouvelles en vrac à propos du Québec qui ont de quoi laisser songeur…

Labeaumegrad

Depuis 2 mois, la région de Québec a perdu 6 300 emplois; pourtant, 8 100 emplois ont été créés à Montréal durant la même période. Et pendant ce temps Régis Labeaume a pris du Soleil en Californie, organisé un brunch pour peinturer un pont, trimbaler une boule de neige en Belgique, visité des autobus à Bruxelles et déclaré la guerre aux anglicismes utilisés en France. Québec, une ville à la dérive et un maire déconnecté…

Avec pas d’austérité

Les péquistes, incluant Pierre Karl Péladeau, étaient état d’ébullition la semaine dernière après avoir trouvé, croyaient-ils, la preuve ultime que « l’austérité » du parti libéral était le fruit d’une sombre conspiration…  C’est un billet pas du tout réfléchi de Gérald Fillion, le chroniqueur économique de Radio-Canada, qui a mis le feu aux poudres.

Que dit ce billet ? On reproche aux libéraux d’avoir justifié les mesures « d’austérité » en faisant croire à la population que le déficit aurait pu être de 5,8 milliards de dollars avec le PQ.  Selon Gérald Fillion, ce déficit est « inventé », ce qui implique que « l’austérité » libérale ne serait pas nécessaire. En fait, les chiffres présentés par Gérald Fillion démontrent surtout l’hypocrisie du PQ. Dans leur dernier budget, le PQ prévoyait une croissance des dépenses de 2%, mais si le gouvernement ne coupait rien, on s’en allait vers une croissance de 7,1% ce qui aurait creusé un déficit de 5,8 milliards de dollars. Donc, comment le PQ serait-il passé de 7,1% à 2% autrement que par « l’austérité » qu’ils dénoncent aujourd’hui? Sans cette « austérité », le déficit aurait donc été de 5,8 milliards.

Je résume. On accuse les libéraux de justifier leurs mesures « d’austérité » avec un faux déficit de 5,8 milliards de dollars. Or, ce chiffre est faux uniquement si on fait passer la croissance des dépenses de 7,1% à 2%.  Donc, si « l’austérité » n’est pas nécessaire comme le dit le PQ, comment aurait-il ramené la croissance des dépenses de 7,1% à 2% pour éviter ce déficit ?

Les péquistes ont vu dans le billet de Gérald Fillion une preuve que « l’austérité » n’était pas nécessaire alors que dans les faits, ce billet montre exactement le contraire !

Marxiste Ouellet

Cette semaine, Martine Ouellet, candidate à la chefferie du PQ, a rendu publics des éléments de son programme. Parmi les mesures complètement loufoques proposées, Martine Ouellet veut taxer l’épargne des entreprises.  Selon la verdoyante candidate, l’épargne des entreprises est « improductif » et « ne fait pas rouler l’économie » puisque c’est de l’argent en dormance.

Que fait une entreprise avec son argent ?  Contrairement à ce que semble penser Martine Ouellet, cet argent n’est pas caché sous un matelas, il est mis dans une banque. Et que fait la banque avec cet argent ?  Elle le prête à des gens qui veulent s’acheter une maison, à d’autres qui veulent se lancer en affaire, il est investi dans des obligations gouvernementales ou dans une entreprise via le marché boursier ou des fonds mutuels…  Bref, l’argent épargné par les entreprises n’est pas en dormance, il continue de rouler dans l’économie par l’intermédiaire des marchés financiers: l’épargne des uns c’est l’investissement des autres !  C’est vrai pour l’épargne des entreprises de même que pour l’épargne des particuliers (Martine Ouellet voudrait aussi taxer cet argent qui dort ?). De plus, la journée où l’idée complètement folle de taxer l’épargne des entreprises deviendra réalité au Québec, nul besoin de vous dire que cet argent sera expédié illico dans les banques des autres provinces canadiennes.

Sciences humaines sans math

Je suis à 100% d’accord avec cette brillante et profonde analyse de Patrick Lagacé; les implications sont nombreuses…

Bref, la prochaine fois qu’un journaliste où un chroniqueur vous dira que le modèle québécois fait l’envie du monde, vous pourrez en rire.


8 décembre 2014

Caféinomane Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

Puisque les libéraux ont décidé d’insulter notre intelligence en chiffrant le prix de leur impardonnable trahison en « café », je me suis amusé à ventiler le budget du Léviathan québécois de la même manière…

Caféine Québec

En tout, une personne active au Québec doit se taper 178 cafés par semaine, soit 25 par jour, assez pour faire une crise de coeur en moins d’une semaine…

En passant, la dette augmente de 25 millions de dollars par jour, soit l’équivalent de 22 cafés par semaine par personne active…

Source:
Ministère des finances du Québec
Budget 2014-2015


8 décembre 2014

Les manipulations écologiques Coup de gueule Environnement International Revue de presse

The Times of London

-

Scientists accused of plotting to get pesticides banned
The Times of London

Research blaming pesticides for the decline in honeybees has been called into question by a leaked note suggesting that scientists had decided in advance to seek evidence supporting a ban on the chemicals.

The private note records a discussion in 2010 between four scientists about how to persuade regulators to ban neonicotinoid pesticides. The EU imposed a temporary ban last year after the European Food Safety Authority identified risks to bees. The Department for Environment, Food and Rural Affairs opposed the ban, saying that there was not enough evidence of harm to bees. Many farmers have blamed the ban for high levels of damage to this winter’s oilseed rape crop from flea beetle.

The leaked note says that the scientists agreed to select authors to produce four papers and co-ordinate their publication to « obtain the necessary policy change, to have these pesticides banned ».

The note, which records that the meeting took place in Switzerland on June 14, 2010, says: « If we are successful in getting these papers published, there will be enormous impact, and a campaign led by WWF etc. »

Ne jamais sous-estimer les plans de communication des écologistes; ils sont prêts à tout pour imposer leur propagande verte (et l’agenda socialiste qui vient avec) dans les médias.


4 décembre 2014

Quand un politicien travaille Économie En Citations Philosophie

Ernest Benn

-

Sir Ernest Benn, politologue britannique, à propos du travail des politiciens (citation qui s’applique remarquablement bien au pont de Québec)…

« La politique c’est l’art de chercher des problèmes, en trouver partout, les diagnostiquer incorrectement pour finalement tenter de les résoudre en appliquant les mauvaises solutions. »


4 décembre 2014

Lourdeur gouvernementale Économie En Chiffres International

Il y a quelques années, la banque centrale européenne a réalisé une étude pour comparer l’efficacité des gouvernements. Pour ce faire, 23 pays industrialisés appartenant à l’OCDE ont été comparés sur la base d’une quinzaine d’indicateurs allant de la corruption à l’espérance de vie en passant par la création d’emploi et l’éducation. Bref, une étude très exhaustive.

Armés de leur indicateur de performance, les auteurs de l’étude se sont demandé si la taille du gouvernement influençait positivement ou négativement l’efficacité de ces derniers. La gauche risque de ne pas aimer la réponse…

Gogauche

La conclusion est simple, claire et limpide.  Contrairement à ce que la gauche raconte, plus les gouvernements sont petits, plus ils sont efficaces.  La prochaine fois qu’un gauchiste vous parlera de la nécessite d’avoir un gros gouvernement, vous pourrez lui dire qu’il va à l’encontre de la science avec ses idées reçues.

Source:
European Central Bank
Public sector efficiency: An international comparison


4 décembre 2014

L’impôt et le vol Économie France

Le Figaro

-

Un tiers des Français voient dans les impôts… une extorsion de fonds
Le Figaro

Si une petite majorité des Français considèrent toujours les impôts comme un acte citoyen, une partie significative de la population les voient comme un vol, selon une étude Opinion Way. C’est une confirmation supplémentaire de la réalité du «haut-le-cœur fiscal», constaté récemment par Manuel Valls, après des années de hausses d’impôts massives. Certes, le consentement à l’impôt existe encore. Mais seule une petite majorité de Français (56%), considèrent que c’est un devoir de citoyen, qui garantit la cohésion de la société, selon un sondage OpinionWay pour la plate-forme de financement participatif Finsquare. Cette conception est surtout défendue par les plus de 55 ans et les personnes les plus aisées.

Dans le même temps, et c’est inquiétant, ce consentement vole en éclats dans une partie significative de la population. Plus d’un tiers (37%) des Français considèrent tout simplement l’impôt comme une extorsion de fonds. Rien de moins. Autre alerte, au-delà de ces catégories de contestataires, la défiance est globalement très élevée à l’égard des pouvoirs publics. Ainsi, face à un système qu’ils jugent opaque, 73% des Français préféreraient choisir eux-mêmes comment sont affectées les recettes fiscales. Et pour cause, une écrasante majorité (84%) estime que les gouvernements gaspillent l’argent des impôts. Plus d’une personne sur deux considèrent d’ailleurs qu’ils servent à alimenter le train de vie des élus. Et seule une minorité pense qu’ils permettent d’aider les plus fragiles (39%) ou les entreprises (30%).

Il serait intéressant de faire le même exercice au Québec, surtout après l’ignoble et impardonnable trahison des libéraux cette semaine.

P.-S. J’espère qu’avec leurs mesures complètement débiles visant les banques et les pétrolières le PLQ va avoir le vote des péquistes et de Québec Solidaire, car ils ont perdu le mien. Les libéraux m’ont cocufié pour la dernière fois.


3 décembre 2014

Fermer pour la business Coup de gueule Économie En Vidéos Gauchistan International Mondialisation Québec

Au sujet de de la construction d’un port pétrolier à Cacouna, Pierre Karl Péladeau a déclaré ceci il y a quelques semaines:

« Ces questions sont multipliables à grande échelle : pourquoi par exemple, laissons-nous passer les bateaux sur la voie maritime de notre fleuve Saint-Laurent sans avoir une seule cenne de redevance ? Croyez-vous que c’est gratuit de passer le canal de Panama ? »

Le pauvre PKP semble avoir oublié que le canal de Panama est une construction humaine, un réseau d’écluses qui doit être opéré et entretenu par plus de 9 000 personnes.  C’est pour cette raison que les navires doivent s’acquitter d’un péage quand ils empruntent cette infrastructure.  D’ailleurs, c’est la même chose sur la voie maritime du St-Laurent.  Lorsque les navires transitent entre le St-Laurent et les Grand-Lacs, ils doivent payer pour utiliser les treize écluses canadiennes et les deux écluses américaines. M’enfin, ce qui a surtout retenu mon attention c’est l’idée d’imposer un péage sur le fleuve St-Laurent, une idée qui a été répétée lundi par PKP lors d’une entrevue avec Paul Arcard.

Imposer un péage sur le St-Laurent, c’est entraver le commerce, c’est mettre une barrière de plus dans une province qui en compte déjà beaucoup trop, c’est un repli sur soi et se fermer sur le monde; c’est dire au reste de la planète que le Québec est fermé pour la business.  Bref, c’est tout le contraire du chemin emprunté par Singapour.

Singapour est une petite île à peine plus grande que Montréal, mais qui compte une population de 5,3 millions d’habitants. Cette petite île est dénuée de toutes ressources naturelles et l’agriculture y est à peu près inexistante.  Malgré tout, Singapour est l’un des pays les plus riches de la planète.  Comment un petit pays qui doit importer toutes ses matières premières et ses denrées alimentaires, a-t-il pu devenir aussi riche ?  La réponse est simple: Singapour a décidé de s’ouvrir sur le monde.

Singapour n’a pas imposé un péage aux navires naviguant dans ses eaux, au contraire !  Singapour a plutôt misé sur l’ouverture sur le monde: pas de péage, pas de douane, pas de tarifs, pas de taxes.  Singapour a envoyé le message suivant: venez chez nous, nous sommes ouverts pour la business !  Avec cette stratégie, Singapour a construit le plus gros port de la planète, un carrefour du commerce international qui est devenu un incontournable pour les armateurs.  Tout ce trafic maritime, attiré par cette « ouverture », a créé dans son sillage une économie riche et dynamique, voyez par vous-même (un merveilleux petit vidéo à voir absolument):

Le plan de PKP consiste à faire exactement l’inverse de Singapour: un péage qui va envoyer le message que le Québec est fermé sur le monde et fermé pour la business. Il est évident que Québec ne sera jamais Singapour, notre situation géographique n’est pas la même, mais ce qui importe ici ce sont les incitatifs et le message qui est projeté. Taxer le commerce international est le plus mauvais des messages qu’un politicien peut envoyer au reste de la planète, agir de la sorte c’est accepter de rester petit en réduisant le nombre d’opportunités économiques.

Les politiciens qui s’imaginent que les gouvernements ont un problème de revenus et pas de dépenses sont des dangers économiques.


3 décembre 2014

Sous-performance Canada Économie En Chiffres Québec

Le Québec est une province riche en ressources naturelles et disposant d’un riche capital humain. Par conséquent, nous devrions être parmi les provinces les plus riches du Canada. La réalité est tout autre…

Basés sur les rapports d’impôts produits au fédéral, voici la proportion de la population qui gagne entre 0 et 29 999$, on peut parler de gens pauvres…

Économie Québec

Voici maintenant les gens avec un revenu entre 30 000$ et 99 999$, la classe moyenne:

Économie Québec

Et finalement les « riches » avec un revenu supérieur à 100 000$:

Économie Québec

Le Québec a plus de pauvres que la moyenne canadienne, moins de classe moyenne que la moyenne canadienne et moins de riches que la moyenne canadienne…  À chaque fois, au lieu de se battre avec les meilleurs, le Québec est condamné à faire un peu mieux que les provinces de l’Atlantique.

La formule est devenue un cliché, mais encore une fois on peut résumer la situation du Québec en disant que nous sommes pauvres en riches, mais riches en pauvres…  M’enfin, c’est le genre de chose qui arrive dans les provinces où les bélugas deviennent plus importants que les honnêtes travailleurs

Source:
Fraser Institute
Go West, Young Adults: The 10-year Western Boom in Investment, Jobs, and Incomes