Antagoniste


21 janvier 2015

Ce qu’on ne dit pas… Coup de gueule Gauchistan Québec

PropagandisteDans la semaine du 18 au 24 novembre 2014, les médias ont abondamment parlé de la fuite de la stratégie de communication de TransCanada pour faire aboutir son projet de pipeline.  Bien que le contenu de ce document était plutôt banal, cette nouvelle fut la 3e la plus médiatisée au Québec cette semaine-là.

La semaine dernière, c’est un document de la FTQ qui a été coulé dans les médias.  Ce document explique comment des cotisations syndicales seront utilisées pour faire campagne contre le parti conservateur lors de la prochaine élection.  Une histoire qui n’est pas sans rappeler une précédente violation de la loi électorale du Québec par la FTQ

Même si l’histoire de la FTQ était énorme, contrairement à celle de TransCanada, elle ne s’est pas retrouvée dans les cinq nouvelles les plus médiatisées de la semaine. Certains seront peut-être tentés de répondre que c’était normal, en raison de l’actualité de la semaine qui était très dense (Charlie Hebdo, crise de l’eau potable à Longueuil, etc.), mais peu importe les excuses, un fait demeure: la fuite du document de la FTQ n’a pas été dans les cinq nouvelles les plus médiatisées de la semaine parce que les médias ont décidé de parler d’autre chose.

Cette histoire nous rappelle que le biais gauchiste des médias ne se limite pas à ce que les journalistes disent, mais aussi (et surtout) à ce qu’ils ne disent pas…


21 janvier 2015

Sécurité pétrolière En Chiffres Environnement International

Quelques chiffres pour les gauchistes qui essayent de faire croire au bon peuple québécois que la fin du monde nous guette si jamais on laissait un plus grand nombre de pétroliers circuler sur le fleuve St-Laurent…

Dans un premier temps, voici le nombre de marées noires causées par des pétroliers depuis les années 70:

Petroliers

Dans les années 70, il y avait annuellement en moyenne 24,5 marées noires d’importances causées par des pétroliers, soit environ 2 par mois !  Aujourd’hui, ce nombre est passé à 1,8, soit une à tous les 6 mois à l’échelle de la planète !  Bref, les déversements d’importances sont devenus rarissimes, et ce, même si le transport par pétroliers a augmenté.

De manière plus détaillée, voici les quantités de pétrole déversées par les pétroliers depuis 1970:

Pétroliers

À l’échelle du globe, depuis la fin des années 90, on peut presque dire que les déversements associés aux pétroliers sont devenus une chose du passé.  Malgré le nombre croissant de pétroliers qui naviguent sur nos océans, de moins en moins de pétrole est déversé si bien que depuis 2010, on peut parler de quantité négligeable.

Dans les eaux canadiennes, le nombre de grands déversements des pétroliers par décennie est passé de 18 dans les années 1980, à 6 dans les années 1990, à 0 entre 2000 et 2004.

En bref, ceux qui annoncent la fin du monde si jamais le St-Laurent devient une « autoroute du pétrole » sont soit ignorants, soit menteurs…  Qu’importe, vous saurez maintenant quoi leur répondre.

Source:
International Tanker Owners Pollution Federation
Oil Tanker Spill Statistics 2014


21 janvier 2015

Les Charlots Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

Haaretz

-

Gaza jihadist supporters rally against France, praise ISIS
Haaretz

Hamas security forces allowed a rare rally on Monday by rival jihadist Salafi activists in the Gaza Strip in support of Islamic State and the deadly attacks by three Islamist gunmen in France.

« Today, we are telling France and world countries that while Islam orders us to respect all religions, it also orders us to punish and kill those who assault and offend Islam’s Prophet Mohammad, » said one of the protesters, Abu Abdallah Makdissi.

The demonstration was held five days after French satirical weekly Charlie Hebdo, in its first issue since two gunmen burst into its Paris office on Jan. 7 and shot dead 12 people, again published a cartoon of the Prophet Mohammad, sparking violent clashes in some Muslim countries.

Many of the activists in Gaza, an enclave dominated by the Hamas Islamist group, wore uniforms similar to those of Islamic State fighters and identified themselves as supporters of various jihadist Salafi factions.

Comme c’est ironique de voir les islamistes palestiniens, les chouchous de la bonne gauche québécoise, manifester contre la liberté d’expression du Charlie Hebdo…

M’enfin, les péquistes qui aujourd’hui condamnent les islamistes vont les défendre quand ils lanceront des roquettes sur Israël… Quand elle devra choisir, la bonne gauche dira « je suis islamiste » bien avant de dire « je suis juif ».


20 janvier 2015

Ceux qui ne réfléchissent pas Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Gauchistan International

Gauche Égalité

Hier, la bonne gauche a essayé de nous tirer une larme en nous parlant d’une étude populiste et démagogue produite par Oxfam (des exemples ici, ici et ici).

Selon cette étude, d’ici peu 1% de la population mondiale va détenir plus de 50% de la richesse planétaire. À la vue de cette étude, nos belles âmes gauchistes ont toutes eu la même réaction: que faire pour réduire ces inégalités. Mais avant de se demander comment réduire les inégalités, il faudrait d’abord se demander si ces inégalités représentent un problème…

En 2014, malgré l’augmentation des inégalités, le nombre de conflits armés a diminué à un niveau historique, l’espérance de vie a atteint un nouveau sommet et la pauvreté a reculé aux plus bas niveaux jamais observés (les sciences humaines sans math ne semblent pas avoir réalisé encore que la pauvreté peut diminuer même si les inégalités augmentent). En bref, même si Oxfam et la bonne gauche déchirent leurs chemises à propos de l’augmentation des inégalités, nous sommes plus riches, plus en santé et plus en sécurité que nous ne l’avons jamais été ! Donc il est où le problème ?

Plus que jamais, il faut réaliser que les inégalités représentent un « problème » uniquement pour les gens qui sont incapables de réfléchir…

Source:
The Daily Telegraph
Goodbye to one of the best years in history


20 janvier 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (13-19 janvier) selon Influence Communication.

Le tragique attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo est encore la nouvelle #1 cette semaine autant au Québec qu’au Canada et dans le monde. La nouvelle perd toutefois plus de 60 % de sa vélocité par rapport à la semaine dernière et elle a été détrônée du palmarès quotidien vendredi matin. En effet, les médias du Québec ont tourné leur attention vers la crise de l’eau potable à Longueuil, tandis que les médias canadiens parlaient beaucoup du retrait des magasins Target du marché canadien. Pendant ce temps, la populaire émission La Voix est de retour au Québec depuis dimanche soir et le mot-clic #LaVoixTVA a fait le tour du monde dimanche soir, alors qu’il a momentanément atteint le deuxième rang des tendances mondiales en soirée. Sur 24 heures, #LaVoixTVA a été le 28e mot-clic le plus populaire dans le monde. Sur une semaine, il est au 21e rang au Canada et c’est le mot-clic lié au Québec qui a été le plus populaire cette semaine.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


20 janvier 2015

La dérive éco-catastrophiste Coup de gueule Environnement International Revue de presse

Nature

-

Ocean ‘calamities’ oversold, say researchers
Nature

The state of the world’s seas is often painted as verging on catastrophe. But although some challenges are very real, others have been vastly overstated, researchers claim in a review paper. The team writes that scientists, journals and the media have fallen into a mode of groupthink that can damage the credibility of the ocean sciences. The controversial study exposes fault lines in the marine-science community.

Carlos Duarte, a marine biologist at the University of Western Australia in Perth, and his colleagues say that gloomy media reports about ocean issues such as invasive species and coral die-offs are not always based on actual observations. It is not just journalists who are to blame, they maintain: the marine research community “may not have remained sufficiently sceptical” on the topic.

“There are a lot of conversations around meetings about the excess doom and gloom in our reporting of ocean health, but perhaps this is the first paper to bring these concerns out of the privacy of peer conversations,” says Duarte. “This is a silent movement, as there is a lot of peer pressure against voicing those concerns openly, so my co-authors and I expect significant heat upon us to be derived from our paper.”

Enfin des scientifiques sonnent l’alarme sur les dommages que le mouvement écologiste est en train de faire à la science avec leurs histoires de peur. Il était temps.


19 janvier 2015

La résilience canadienne Canada Économie Europe

Pétrole CanadaLa Norvège et le Canada ont un point en commun, le pétrole. Par conséquent, le prix du pétrole pèse lourd dans la force de leur économie.

Sachant que plus une économie est forte et dynamique, plus sa devise est forte, on peut donc présumer que le Canada et la Norvège ont vu leurs devises se déprécier considérablement par rapport au dollar américain depuis que le prix du pétrole a amorcé sa chute.

Depuis juin 2014, le dollar canadien a perdu 9,1% de sa valeur contre 21,2% pour la couronne norvégienne i.e. la devise norvégienne s’est dépréciée 2 fois plus rapidement que le dollar canadien !

Ces chiffres semblent indiquer que l’économie canadienne est beaucoup plus résiliente et diversifiée que celle de la Norvège.  Autrement dit, l’économie norvégienne dépend beaucoup plus du pétrole que celle du Canada.

La gauche aime bien dénigrer le Canada en le qualifiant « d’État pétrolier ».  Ironiquement, la Norvège, un des pays fétiche de cette même gauche, mérite ce qualificatif bien avant le Canada.

Source:
Banque du Canada
Taux quotidiens : recherche – dix dernières années


19 janvier 2015

L’intention avant les résultats Canada Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Il y a quelques semaines, le ministre Yves Bolduc a créé une véritable commotion en disant qu’il songeait à augmenter les ratios maîtres-élèves. Que voulez-vous, la bête étatique est allergique au changement et ne tolère pas la moindre remise en question.

Mais au-delà des coups de gueule des syndicats que disent les chiffres sur les ratios maîtres-élèves au Québec ? La réponse risque de déplaire à la bonne gauche.

Éducation Québec

Le Québec est la province avec les plus bas ratios du Canada alors que c’est dans l’Ouest que l’on retrouve les plus hauts. Par conséquent, on devrait s’attendre à ce que le Québec soit la province avec le moins de décrochage alors que celle de l’Ouest devrait faire piètre figure. Or, il n’en est rien…

Éducation Québec

Le Québec a le ratio maîtres-élèves le plus bas et le taux de décrochage le plus haut…  D’ailleurs, quand on regarde les chiffres, il est difficile d’établir une corrélation entre le taux de décrochage et le ratio maîtres-élèves.  Pourtant, nos bons syndicats prétendent que la qualité de l’éducation passe par de petites classes…

M’enfin, au Québec, ce qui importe, ce ne sont pas les résultats, mais les intentions.  Par conséquent, même si on sait que ratio maîtres-élèves n’est pas un gage de qualité, la machine fera tout en son pouvoir pour maintenir le statu quo.

Sources:
Sources:
MEQ
Rapport élèves-enseignant dans les commissions scolaires

Ressources humaines et Développement des compétences Canada
Apprentissage – Décrochage scolaire


19 janvier 2015

Une autre erreur des réchauffistes Environnement International Revue de presse

Geophysical Research Letters170115

-

Observed and simulated changes in Antarctic sea ice extent over the past 50 years
Geophysical Research Letters

Continuous monitoring of the polar regions by satellites has shown that sea ice extent (SIE) in the Antarctic has increased slightly since 1979. By contrast, climate model simulations including all major anthropogenic and natural climate influences simulate an average decrease in SIE since 1979. Here we take a longer view and assess the consistency of observed and simulated changes in Antarctic SIE using recently recovered satellite-based estimates of Antarctic SIE for September 1964 and May–July 1966, hence extending the current observational record from 35 to 50 years. While there is evidence of inconsistency between observed trends in Antarctic SIE and those simulated since 1979, particularly in models with realistic interannual variability, the observed trends since the mid-1960s fall within the 5–95% range of simulated trends. Thus, our results broadly support the hypothesis that the recent increase in Antarctic SIE is due to internal variability, though the reasons for the inconsistency in simulated and observed changes since 1979 remain to be determined.

Pour ceux qui se sont perdus dans le jargon scientifique, cette étude montre que depuis 1979 le couvert de glace en Antarctique augmente alors que les modèles climatiques du GIEC (CMIP5) prédisent une diminution. En bref, pour une raison que l’on ignore, les prédictions des modèles climatiques ne sont plus valables pour l’Antarctique depuis 35 ans.

Cette semaine, on a annoncé en grande pompe que 2014 avait été l’année la plus chaude jamais mesurée. Pourtant, aucune catastrophe prophétisée par les réchauffistes ne s’est réalisée (famines, hausse du niveau des océans, ouragans, réfugiés climatiques, sécheresses, etc.).


15 janvier 2015

Tout est pardonné… En Citations États-Unis Terrorisme

Norman Schwarzkopf

-

Le 8 février 2003, de passage dans les studios de l’émission Meet the press, un journaliste a demandé au général Norman Schwarzkopf, le cerceau de la guerre du golf, s’il fallait pardonner aux terroristes.  Voici qu’elle a été sa réponse:

« Je crois que c’est le rôle de Dieu de pardonner. Notre rôle est d’organiser la rencontre au plus vite ! »


15 janvier 2015

Le monde merveilleux des sciences humaines Canada Économie En Chiffres

Hier, j’ai parlé d’une étude de Statistique Canada qui présentait les niveaux de littératie et de numératie des diplômés universitaires dans chacune des provinces. Toujours dans cette étude, on donnait les résultats en fonction du domaine d’étude… J’espère que vous ne serez pas surpris par les résultats.

Education Sciences Humaines
STGM: sciences, technologies, génie, mathématiques et sciences informatiques

Je vous rappelle que pour fonctionner normalement en société on considère qu’il fait un niveau supérieur à 3 (sur une échelle de 5).

Les domaines d’étude qui ont la pire note pour la littératie sont « sciences humaines, langue et arts » et « sciences de l’éducation »…  Vous avez bien lu, les profs, les artistes et les sciences humaines sont ceux qui savent le moins lire ! On voit la même chose dans les tests de numératie, les « sciences humaines, langue et arts » et « sciences de l’éducation » sont encore dans le fond du classement.  Si on n’est guère surpris des résultats pour les « sciences humaines, langues et arts », il y a de quoi être préoccupé par celui des futurs enseignants…

J’avais déjà l’habitude d’employer l’expression « sciences humaines sans math ».  Dorénavant, si je veux être rigoureux je devrai dire « sciences humaines sans math et sans lecture ».

Source:
Statistique Canada
Étude : Les diplômés universitaires ayant des niveaux de compétence moindres en littératie et en numératie, 2012


15 janvier 2015

L’électrification des transports Économie Environnement International Revue de presse

The Wall Street Journal

-

Tesla Stares Up Great Wall of Gas Prices
The Wall Street Journal

Tesla Motors ’ big trouble has little to do with China, and everything to do with what’s happening at the gasoline pump.

Mr. Musk also said he doesn’t expect Tesla will be profitable, under generally accepted accounting principles, until 2020. That, too, shouldn’t be surprising given how much the company will need to invest to meet Mr. Musk’s expectation that it will sell “a few million cars” by 2025.

Most of those cars will be Tesla’s Model 3, the lower-priced vehicle the company plans to launch in 2017. Unlike the $71,000 and up Model S it now sells, and the Model X SUV it will bring out this year, the Model 3’s success will hinge on mass-market appeal. And the longer gasoline prices stay low, the less appeal it will have.

For evidence, look to what has been happening of late with U.S. auto sales. According to the University of Michigan Transportation Research Institute, the average vehicle sold in December got 25.1 miles per gallon. That was only slightly above the year-earlier level of 24.9 mpg, marking the smallest gain since August 2011, when U.S. supplies of many Toyota Motor’s vehicles were low as a result of Japan’s tsunami.

Imaginer la catastrophe pour l’économie québécoise si les péquistes avaient gardé le pouvoir lors de la dernière élection et qu’il avait commencé à implanter leurs idées complètement folles d’électrification des transports…

Si Tesla mange ses bas, imaginer ce qui serait advenu de la Lada électrique des péquistes…


14 janvier 2015

La Caisse de dépôt, le plat de bonbon Coup de gueule Économie Québec

Runnaway Train Hier, les libéraux ont annoncé en grande pompe que désormais la Caisse de dépôt pourrait construire et gérer des infrastructures pour le compte du gouvernement.  Autrement dit, parce que le gouvernement est trop pauvre pour être le maître d’oeuvre de nouveaux projets, on va aller piger dans l’argent qui devrait servir à payer la retraite des Québécois…

Les deux premiers projets confiés à la Caisse de dépôt sont reliés aux transports en commun.  Pour la modique somme de 5 milliards de dollars, la Caisse va construire et opérer le système léger sur rail du futur pont Champlain et une ligne de train de banlieue dans l’ouest de l’île de Montréal.  La Caisse estime qu’en gérant ces deux infrastructures, elle pourra réaliser des profits.

Des profits…  vraiment ?

Grosse modo, la Caisse de dépôt fera ce que l’Agence Métropolitaine de Transport (AMT) fait déjà, c’est-à-dire opérer des trains de banlieue.  Est-ce que l’AMT est capable de faire des profits avec ses trains ?  Pour l’année 2015, l’AMT prévoit faire un déficit d’opération de 11,5 millions de dollars.  De plus, gardez en tête que l’AMT fait un déficit malgré qu’elle reçoit 198 millions des différents paliers de gouvernement* !  Sans cet argent public, un aurait un déficit supérieur à 200 millions de dollars.  Les recettes des usagés s’élèvent uniquement à 70 millions ce qui représente un maigre 30% des revenus.  Le reste, 70%, vient des gouvernements.  En bref, les usagers ne sont pas assez nombreux et ne payent pas assez cher pour que l’on puisse un jour espérer équilibrer le budget.

Donc, si l’AMT est incapable de faire des profits malgré un tsunami de subventions, comment la Caisse pourrait-elle rentabiliser son investissement ?  De deux choses l’une:

1-soit la Caisse fera des profits, ce qui implique que l’AMT est d’une incompétence abyssale;
2-soit la Caisse ne fera pas de profits, ce qui implique que nos politiciens sont en train de saigner le bas de laine des Québécois pour concrétiser leurs idées folles.

On dit que la Caisse de dépôt c’est le bas de laine qui servira à payer la retraite des Québécois.  Si votre conseiller financier vous proposait d’investir votre REER dans des projets de transport en commun à Montréal, est-ce que vous accepteriez ?  Probablement pas…  Bref, la Caisse prend des risques que vous ne prendriez jamais avec votre épargne.

*l’AMT touche une part des droits d’immatriculation, de la taxe sur l’essence, une contribution des municipalités desservies de même qu’une subvention du ministère des Transports.

Source:
AMT
Budget d’exploitation 2015


14 janvier 2015

L’accessibilité sans la qualité Canada Économie En Chiffres Québec

Durant le printemps misérable des carrés rouges, on nous a souvent répété que le Québec avait fait le choix de l’accessibilité universitaire. Par contre, on a bien peu parlé de la qualité…

Voici les résultats d’une étude de Statistique Canada qui a évalué les niveaux de littératie et de numératie des diplômés universitaires dans chacune des provinces.  Voici la proportion de ces diplômes qui ont un niveau 2 ou moins (sur 5 niveaux), ce qui correspond aux gens qui ne maîtrisent pas les bases essentielles pour fonctionner correctement.

Éducation Québec

Éducation Québec

Pour ce qui est de la littératie, le Québec est bon dernier…  C’est important le français au Québec… Pour ce qui est de la numératie, le Québec fait un peu mieux puisque deux provinces font pire que nous…

Bref, au Québec l’université est très accessible, mais force est de constater que si l’éducation ne coûte pas cher au Québec c’est parce qu’elle ne vaut pas cher…  M’enfin, l’éducation n’est pas la seule sphère d’activité au Québec où la Révolution tranquille a jeté les bases d’une médiocrité tranquille…

Source:
Statistique Canada
Étude : Les diplômés universitaires ayant des niveaux de compétence moindres en littératie et en numératie, 2012


14 janvier 2015

L’austérité, pas juste au Québec Canada Économie Revue de presse

Acadie Nouvelle

-

Le gouvernement veut trouver de 250 à 400 M$ d’économies d’ici deux ans
Acadie Nouvelle

Le Nouveau-Brunswick est aux prises avec un déficit structurel de 400 millions $ selon Victor Boudreau. Le ministre responsable de l’Examen stratégique des programmes a dévoilé mardi la composition du comité consultatif qui sera chargé de trouver des dizaines de millions $ d’économies au sein de l’appareil gouvernemental au cours des deux prochaines années.

Le gouvernement pourrait notamment se désengager complètement de certains secteurs d’activités et faire davantage de place au privé. «Nous sommes confrontés à un déficit structurel majeur qui ne peut pas être corrigé sans que des changements importants soient apportés», a déclaré le ministre Boudreau. «Des décisions difficiles devront être prises.»

Le président du comité consultatif, l’ex-sous-ministre fédéral des finances, Michael Horgan, a mentionné que son groupe n’avait pas l’intention de suggérer la privatisation d’Énergie NB. Des changements chez Alcool NB pourraient cependant être envisagés.

Toute proportion gardée, c’est comme si le Québec cherchait à trouver entre 2,8 et 4,4 milliards de dollars, ce qui correspond aux objectifs du gouvernement Couillard.

Par contre, contrairement aux libéraux québécois, leurs collègues néo-brunswickois ont le courage de parler de privatisation, notamment du côté d’Alcool NB, l’équivalent de notre SAQ. Au Québec, nos libéraux sont beaucoup trop peureux pour proposer ce genre de solution.