Antagoniste


3 septembre 2015

Le mirage Tesla Coup de gueule Économie En Chiffres Environnement

La Tesla, cette voiture merveilleuse qui fonctionne en utilisant le carburant produit par des arc-en-ciels…

Tesla

M’enfin, j’imagine que quand t’as les moyens d’acheter une Tesla, t’as les moyens d’être toujours au garage…

Source:
TrueDelta
Car reliability by brand


26 août 2015

La colonne des revenus Arguing with Idiots Coup de gueule Économie En Chiffres Gauchistan Québec

« Au lieu de couper dans les dépenses, le gouvernement devrait faire augmenter la colonne des revenus… »

C’est un spin constamment radoté par le boss de Quebecor pour critiquer la pseudo-austérité libérale…  Comme si le gouvernement, actuellement, n’allait pas chercher assez d’argent pour répondre aux besoins de la population…

M’enfin, pour les péquistes qui s’imaginent que l’on doit équilibrer un budget en augmentant les revenus au lieu de couper dans les dépenses, sachez que sous le PLQ, les revenus du gouvernement ont augmenté !  Voici la ventilation des revenus autonomes du gouvernement pour l’année financière qui vient de se terminer (PLQ au pouvoir) et pour l’année précédente (PQ au pouvoir):

Revenu Québec

Depuis que les libéraux sont au pouvoir, dans toutes les catégories, les revenus mensuels moyens du gouvernement ont augmenté !

Sous le régime péquiste, les revenus moyens du gouvernement étaient de 3 272 millions de dollars par mois.  Avec les libéraux, ce chiffre a augmenté à 3 370 millions de dollars par mois, une croissance de 3% (+97 millions par mois soit 1,2 milliard par année)!  Notez que cette croissance des revenus est imputable à une augmentation de l’activité économique puisque le fardeau fiscal est resté le même sous les libéraux.

Bref, quand les péquistes radotent qu’il faut se concentrer sur la colonne des revenus, ils semblent ignorer que c’est déjà le cas !  Avec des revenus autonomes de 3 370 millions de dollars par mois (auxquels il faut ajouter les transferts fédéraux), le gouvernement a déjà suffisamment d’argent. Même que moi j’ai hâte que la colonne de revenus du gouvernement commence à diminuer, histoire de laisser plus d’argent dans les poches des contribuables.

Le Québec est arrivé au point où il doit équilibrer son budget non pas en augmentant ses revenus, mais en coupant dans ses dépenses. Après tout, dans la compagnie du boss de Quebecor, quand on veut assainir les finances, c’est la colonne de dépenses qui est ciblée !

Source:
Ministère des finances du Québec
Rapport mensuel des opérations financières


24 août 2015

La pente glissante Coup de gueule États-Unis Philosophie Revue de presse

The Washington Post

Europe’s sinister expansion of euthanasia
The Washington Post

If you were a psychiatrist and a chronically depressed patient told you he wanted to die, what would you do? In Belgium, you might prescribe this vulnerable, desperate person a fatal dose of sodium thiopental.

Between October 2007 and December 2011, 100 people went to a clinic in Belgium’s Dutch-speaking region with depression, or schizophrenia, or, in several cases, Asperger’s syndrome, seeking euthanasia. The doctors, satisfied that 48 of the patients were in earnest, and that their conditions were “untreatable” and “unbearable,” offered them lethal injection; 35 went through with it.

These facts come not from a police report but an article by one of the clinic’s psychiatrists, Lieve Thienpont, in the British journal BMJ Open. All was perfectly legal under Belgium’s 2002 euthanasia statute, which applies not only to terminal physical illness, still the vast majority of cases, but also to an apparently growing minority of psychological ones. Official figures show nine cases of euthanasia due to “neuropsychiatric” disorders in the two-year period 2004-2005; in 2012-2013, the number had risen to 120, or 4 percent of the total.

Next door in the Netherlands, which decriminalized euthanasia in 2002, right-to-die activists opened a clinic in March 2012 to “help” people turned down for lethal injections by their regular physicians. In the next 12?months, the clinic approved euthanasia for six psychiatric patients, plus 11 people whose only recorded complaint was being “tired of living,” according to a report in the Aug. 10 issue of JAMA Internal Medicine.

In 2013, euthanasia accounted for one of every 28 deaths in the Netherlands, three times the rate of 2002. In the Dutch-speaking part of Belgium, one of every 22 deaths was due to euthanasia in 2013, a 142 percent increase since 2007. Belgium has legalized euthanasia for children under 12, though only for terminal physical illness; no child has yet been put to death.

Au Québec, vous pouvez déjà parier qu’on verra ce genre de dérive un jour ou l’autre… Le désir du gouvernement de diminuer les coûts du système de santé, combiné à une population docile qui trouvera normal qu’au nom du bien commun on tue au lieu de soigner, rend cette réalité inévitable.


19 août 2015

La radio de Montréal Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Voici ce qui arrive quand on demande à Martine Ouellet, députée péquiste, de commenter le congédiement de Nicolas Girard, qui a été nommé par le PQ au poste de président de l’Agence métropolitaine des transports (AMT) suite à sa défaite électorale en 2012:

Une députée du PQ affirme une chose complètement stupide, à savoir que Nicolas Girard a été mis dehors parce que Couillard a dit qu’il ne laisserait pas un pouce aux souverainistes (combien de pouces laisserait PKP aux fédéralistes…) pour ensuite affirmer que Nicolas Girard est victime d’intolérance et que le Québec est une dictature.   Pendant tout ce temps, l’animateur fait le béni-oui-oui.  Voilà l’état lamentable de la radio à Montréal…

Nicolas Girard n’a pas été mis dehors parce que c’était un séparatiste, mais plutôt parce qu’il était incompétent.  Voici ce qui est arrivé à l’AMT sous sa direction (2 ans):

  • Les coûts d’exploitation ont augmenté de 11,8%.
  • L’achalandage n’a augmenté que de 2,0%.
  • Les revenus autonomes ont baissé de 0,6%.
  • Le déficit accumulé a été de 95,2 millions de dollars.

Bref, comme beaucoup de péquistes, Nicolas Girard était nul avec les chiffres et c’est pour cette raison qu’il a enfin été dégommé.  Nicolas Girard n’a pas été victime de l’intolérance de Philippe Couillard, mais de sa propre incompétence.

Source:
AMT
Rapports annuels


19 août 2015

Les p’tits pains du PQ Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Économie En Chiffres États-Unis Québec

Cette semaine, les péquistes ont fait un caca nerveux d’une extraordinaire proportion quand Philippe Couillard a osé déclarer qu’il était fédéraliste.  Pauvres péquistes, ils ont déjà été oubliés que si le PLQ a été élu en 2014 c’est précisément pour cette raison…  M’enfin…

Et pendant ce temps, le boss de Quebecor a voulu nous convaincre que la séparation c’était une bonne chose parce que le Québec avait le 27e PIB/habitant le plus élevé de la planète…   Il faut vraiment être né pour un p’tit pain pour s’imaginer qu’une 27e place est quelque chose d’honorable…  Il n’y a pas de médaille de bronze pour la 27e place, pas plus que pour la 26e…  Une 27e place met le Québec à la traîne de la majorité des pays industrialisés…  Mais cette performance semble satisfaire le boss de Quebecor…

Mais pour s’amuser un brin, et surtout pour pouvoir comparer des pommes avec des pommes, imaginons que tous les États et provinces de l’Amérique du Nord décident de devenir un pays.  En pareil car, où se classerait le Québec ?  Voici la réponse:

Quebec Loser

Le modèle québécois a fait du Québec l’un des endroits les plus pauvres en Amérique du Nord, 57e position sur 61… Et les péquistes voudraient faire un pays avec ça… Il faut vraiment être né pour un p’tit pain pour être fier d’un bilan économique aussi médiocre.

Source:
OCDE
OECD Regions at a Glance


17 août 2015

Les extra-terrestre existent ! Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Environnement Gauchistan International

Jabba the hutt

Vous l’ignorez peut-être, mais depuis jeudi dernier il n’y a plus d’air, d’eau et de nourriture sur la planète Terre !

Ne riez pas, c’est écrit noir sur blanc dans le très sérieux Devoir« ce jeudi, l’humanité vient d’épuiser la totalité des ressources que la Terre était en mesure de produire en 2015 ».

Mais j’entends quelques petits malins dire que c’est impossible puisqu’ils ne sont toujours pas privés d’air, d’eau et de nourriture dans leur vie quotidienne.  En fait, si l’humanité a encore de l’air, de l’eau et de la nourriture c’est parce que nous avons mis ces ressources sur la dette, c’est écrit dans Le Devoir, c’est un « endettement écologique ».

Mais pour s’endetter, il faut un créditeur i.e. pour s’endetter il faut qu’une tierce personne accepte de nous prêter de l’argent, logique non…  Donc, sachant que la Terre a épuisé ses ressources, nous devons nous rendre à l’évidence: le créditeur qui nous prête l’air, l’eau et la nourriture que nous consommons actuellement doit obligatoirement être… d’origine extra-terrestre !

Merci au Devoir d’avoir, sans le vouloir, révélé l’existence des extra-terrestres…  Reste à savoir si Jabba the hutt va relever son taux directeur le mois prochain…


7 août 2015

Autopsie d’une manipulation Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Environnement Gauchistan Québec

Enverdeur

Dans le journal à PKP, voici ce que raconte Camil Bouchard, un ancien député du PQ diplôme en psychologie, à propos du projet Old Harry, un gisement pétrolier dans le golf du St-Laurent:

« Alors que les immigrés climatiques se comptent désormais par dizaines de millions, que les océans s’acidifient à une vitesse folle, que le réchauffement de la Planète, déjà inquiétant, risque de s’emballer au-delà de tout ce qu’on peut imaginer si nous dépassons une augmentation ultime de 2Cº, que les catastrophes naturelles se multiplient dans le monde, le Québec se convertirait à l’exploitation du pétrole et contribuerait à la dégradation de notre environnement? Alors que Barack Obama ose enfin confronter les magnats américains de l’énergie fossile et nous rappelle que nous n’avons qu’une planète, le Québec se rangerait lui du côté des mécréants ? Alors que même le Pape produit une encyclique appelant à la sauvegarde de la Terre, le Québec se convertirait à l’exploitation et à l’exportation du pétrole ? Ne devons-nous pas plutôt choisir d’être du côté de la vie ? […]

Aller vers le pétrole, c’est carrément noircir, brûler cette carte identitaire. »

Si on m’avait demandé d’écrire un discours grandiloquent pour parodier les enverdeurs, j’aurais aimé pouvoir écrire quelque chose d’aussi drôle et ridicule.

Question de s’amuser un peu, analysons chacune des affirmations…

1- « Alors que les immigrés climatiques se comptent désormais par dizaines de millions »

Il n’y a pas de dizaines de millions de réfugiés climatiques, on sait aujourd’hui que cette prédiction de l’ONU était une exagération (ici & ici).  En fait, pas plus tard que le mois dernier, la Nouvelle-Zélande a refusé de décerner le tout premier statut de réfugié climatique de la planète (ici). Bref,  les réfugiés climatiques, ça n’existe pas.

2- « les océans s’acidifient à une vitesse folle »

Non, les océans ne s’acidifient pas à une vitesse folle.  Même que selon la littérature scientifique, cette acidification est remise en question (ici, ici, ici & ici).

3- « le réchauffement de la Planète, déjà inquiétant, risque de s’emballer au-delà de tout ce qu’on peut imaginer si nous dépassons une augmentation ultime de 2Cº »

Non, il n’y a pas d’emballement, on observe plutôt une pause qui n’avait pas été prédite par les modèles scientifiques (ici & ici)…

4- « les catastrophes naturelles se multiplient dans le monde »

On voit plutôt une réduction des catastrophes naturelles dans le monde (ici):

Réchauffement Climatique

Réchauffement Climatique

Réchauffement Climatique

Les émissions de gaz à effets de serre augmentent, mais le nombre de désastres climatiques diminue…

5- « Alors que Barack Obama ose enfin confronter les magnats américains de l’énergie fossile et nous rappelle que nous n’avons qu’une planète, le Québec se rangerait lui du côté des mécréants ? »

Voici comment a évolué la production de pétrole et de gaz aux États-Unis depuis qu’Obama est devenu président (ici & ici):

Obama Pétrole

Sous Obama, la production de pétrole et de gaz à connu un boom sans précédent…

6- « Ne devons-nous pas plutôt choisir d’être du côté de la vie ? »

N’en déplaise à Camil Bouchard, le pétrole c’est la vie (ici & ici) !

À ceci, ajoutons:

  • Chaque année aux États-Unis on estime qu’il faut 14,4 millions de litres d’essence pour transporter le personnel médical.
  • Chaque année aux États-Unis les hôpitaux américains utilisent 3,4 milliards de tonnes de matériel à base de plastique, un produit dérivé du pétrole.
  • On estime que 99% des médicaments consommés aux États-Unis contiennent un produit dérivé du pétrole.

Ce n’est pas un hasard si l’augmentation de l’espérance et de la qualité de vie chez l’homme a été accompagnée par une utilisation plus intensive du pétrole. Certes, il y a des inconvénients à utiliser cette forme d’énergie, mais il est bon de se rappeler que les avantages sont infiniment plus nombreux !

Pour affirmer sans gêne qu’il n’existe aucun aspect positif à l’exploitation du pétrole, il faut être un fondamentaliste environnemental. D’ailleurs, puisque Camil Bouchard considère que le pétrole c’est « le mal » (rien de moins), je l’invite à s’en passer durant une semaine, il pourrait commencer en se débarrassant de son ordinateur; ainsi il pourra contribuer à sauver la planète et nous épargner sa propagande.


28 juillet 2015

Harperphobie Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Gauchistan

La semaine dernière, dans le journal à PKP, on nous a parlé d’un « humoriste intelligent », un certain Fred Dubé…  Parmi les blagues considérées comme « intelligentes » par la journaliste on peut lire ceci:

« Ce n’est pas la job des terroristes de mettre notre démocratie en danger, c’est la job d’Ottawa, de notre ignorance, des médias de masse, du Parti conservateur. Stephen Harper qui défend notre démocratie, c’est comme nettoyer de la marde en pissant dessus. »

Si vous ne trouvez pas ça drôle, c’est probablement parce que vous n’êtes pas intelligent puisque je vous le rappelle, la journaliste a fait un article sur un humour qu’elle décrit comme « intelligent »…

M’enfin, il y a les faits et il y a la fiction.  Donc pendant que les « humoristes intelligents » essayent de se convaincre que le Canada est une dictature, voici comment le Canada figure dans quelques palmarès internationaux:

Canada

C’est quand même un score fort respectable pour un premier ministre qui « défend notre démocratie comme en nettoyant de la marde en pissant dessus »

M’enfin, Fred Dubé est un « humoriste intelligent », donc il a peut-être raison.  D’ailleurs, on peut voir toute son intelligence dans le gag suivant:

« Moi, personnellement, si j’étais né en Irak, pour ma fête de 18 ans, je me serais tapé 18 bâtons de dynamite autour de la taille et je serais allé donner un gros câlin à un soldat américain. »

Source:

Canada regains title as most reputable nation in the world despite Harper derangement frenzy


27 juillet 2015

Bienvenue au PKPistan Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

PKP

Voici ce que déclarait l’ineffable PKP le 16 juillet 2015:

« Nous devons réfléchir comme collectivité afin de baliser les fermetures d’usines afin qu’elles ne puissent pas s’effectuer sans condition préalable, au préjudice des travailleurs, des citoyens et de la nation. Il existe de nombreuses législations dans les pays européens qui pourraient nous servir de canevas pour cette réflexion. »

Avoir l’Europe comme modèle économique…  ça va tellement bien l’économie en Europe…  M’enfin, voici ce qu’on pouvait lire le 19 mars 2009:

« Quebecor World n’a pas pris des gants blancs après avoir décidé de fermer son usine de Magog, pourtant la plus ancienne du groupe. Presque un an après l’annonce de cette fermeture, survenue le 1er avril 2008, plusieurs se souviennent avec amertume du geste posé par l’entreprise. ‘Je considère toujours que l’entreprise a procédé de manière sauvage, affirme le maire de Magog et président du Centre local de développement de la MRC de Memphrémagog, Marc Poulin. On a perdu le joyau de M. Péladeau père. On a payé comme milieu pour une décision d’affaires.' »

On dirait que les bottines ont oublié de suivre les babines…

Une autre déclaration de l’amusant PKP, toujours le 16 juillet 2015:

« Québec doit se doter d’une véritable politique industrielle et d’investissement pour éviter de nouvelles délocalisations, plaide Pierre Karl Péladeau, dénonçant du même souffle la stratégie du ‘laisser-faire’ du gouvernement libéral. […] ‘Ça prend des prises de participation pour s’assurer d’avoir une influence sur les éventuelles délocalisations. »

Le 27 juillet 2015, PKP renchérissait en déclarant:

« Souhaitons-nous véritablement nous mettre en concurrence avec des entreprises qui opèrent dans des pays qui n’ont pas la même législation progressiste que le Québec s’est donnée depuis plusieurs décennies en ce qui concerne la santé et la sécurité au travail, le salaire minimum, la qualité de la prestation, la viabilité du recours pour l’exercice de la garantie du prestataire et tant d’autres critères dont également l’empreinte écologique de la fabrication du produit ? Nous devons réfléchir sur notre rôle comme citoyen du monde et comme nation, plutôt que de nous précipiter vers le moins cher et le plus idiot. »

Le 17 juillet 2015, on apprenait ceci à propos de Quebecor, la compagnie de PKP:

« Le président des cols blancs de la Ville de Québec, Jean Gagnon, en a remis jeudi contre Québecor qu’il accuse d’avoir vendu l’amphithéâtre à des intérêts étrangers et de ‘cracher sur le Québec’. La décision de Québecor de tout sous-traiter à l’extérieur en disant que ça nous prend une expertise, que ça nous prend les meilleurs, ça c’est de cracher sur le Québec.’ […] Le syndicaliste reproche au gestionnaire de l’amphithéâtre d’avoir ‘tout donné à contrat à des firmes étrangères’ dans le Centre Vidéotron, qui a pourtant été payé entièrement par des fonds publics. »

Encore une fois, les bottines ont oublié de suivre les babines…

Finalement, l’impayable PKP a aussi déclaré cette semaine qu’il aimerait bien avoir une loi qui oblige les entreprises à partager ses profits avec ses employés…  Si PKP veut rendre obligatoire le partage des profits, j’imagine qu’il considère aussi que les pertes devraient être partagées, c’est une question d’équité.  C’est intéressant puisqu’une telle mesure aurait signifié que les employés de Bombardier n’auraient pas été payés cette année…  Mais surtout, si le partage des profits avec les employés est une si bonne idée, pourquoi Quebecor ne le fait pas déjà ?

Bref, quand on compile toutes ces contradictions on arrive à la conclusion suivante: PKP, le type dont les idées sont assez bonnes pour le Québec…  mais pas assez bonnes pour sa compagnie…


20 juillet 2015

Les « plusse » pires Coup de gueule Économie Québec

ENFIN!!!!!

Il y a deux semaines, les médias ont fait une grosse histoire avec le bilan catastrophique de l’emploi en juin, une perte de 33 300 emplois dont 33 700 à temps partiel (il y avait eu la création de 400 emplois à temps plein).  Dans les médias de PKP, on a déclaré haut et fort que c’était le pire mois depuis dix ans, rien de moins.

S’il est vrai qu’il faut se préoccuper de cette baisse soudaine de l’emploi, cette histoire nous rappelle que chez les journaleux, la mémoire est une faculté qui oublie…

En juin,  le PLQ a perdu 33 700 emplois à temps partiel.  Par contre, en juillet 2013, le PQ avait perdu 32 900 emplois à temps plein !  Désolé, mais la saignée de l’emploi à temps plein des péquistes me semble plus catastrophique que la saignée des emplois à temps partiel des libéraux.

D’ailleurs, depuis 2005, quand on fait le top 10 des mois avec les plus grosses pertes d’emplois à temps plein, 4 des 10 positions au classement sont occupées par des mois où Pauline Marois était la première ministre !  Considérant que le PQ a été au pouvoir seulement pendant 18 mois durant une période de prospérité économique pour le Canada, c’est un bilan désastreux !

Et pendant ce temps, quand on fait le top 10 des mois avec les plus gros gains d’emplois à temps plein, 2 des 10 positions sont occupées par des mois où Phillipe Couillard était le premier ministre.  Pas mal pour un gouvernement qui vient à peine d’être élu et qui a dû composer avec une économie en lambeau !

P.S. Vous savez ce qui est drôle avec les chiffres sur l’emploi ? Si on utilise la méthode de calcul que Marceau utilisait quand il était ministre des Finances, pour le mois de juin, au lieu d’avoir une perte de 33 300 emplois on arrive plutôt à la conclusion qu’il s’est créé 39 567 emplois.  Étrangement, le PQ semble avoir mis sa méthode de calcul de côté.

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0087


20 juillet 2015

Les faits et la fiction Canada Coup de gueule Économie En Chiffres International Québec

La semaine dernière, dans le journal à PKP, un spin doctor du PQ a tenté de convaincre ses moutons du bien fait du projet séparatiste.  Selon ce champion de l’économie, faire la souveraineté serait une bonne chose puisqu’il n’y a aucun avantage pour nos entreprises et notre économie à gérer la forte instabilité du dollar canadien, par conséquent il faut se séparer pour se débarrasser de l’instabilité systémique de la monnaie canadienne.

Vraiment ?

Voici comment la valeur du dollar a fluctué par rapport aux principales monnaies étrangères:

Dollar Canadien

N’en déplaise aux péquistes, mais leurs belles théories sur la fluctuation du dollar canadien ne passe pas le test de la réalité, comme on peut le voir, depuis dix ans, le dollar canadien est l’une des devises les plus stables dans les pays industrialisés.  Bref, si les fluctuations d’une devise ont des effets délétères sur l’économie, c’est au Canada où les entrepreneurs ont été le plus à l’abri de ces effets.

Il faut dire que la politique monétaire n’a jamais été l’apanage des péquistes.  Lors du référendum de 1995, Bernard Landry et Lucien Bouchard avaient déclaré qu’un Québec souverain pourrait adopter la devise américaine…  C’est ironique puisque plus d’une décennie plus tard, quand le dollar canadien est arrivé à parité avec le dollar américain, ces mêmes péquistes ont raconté que la force du dollar canadien détruisait l’économie du Québec.  Si la parité est mauvaise pour l’économie du Québec, imaginez le désastre si nous avions décidé d’adopter le dollar américain !

Source:
Federal Reserve Bank of St. Louis
H.10 Foreign Exchange Rates


20 juillet 2015

Les ingrats Canada Coup de gueule Économie Environnement Québec Revue de presse

Leader-Post

Saskatchewan premier Brad Wall “categorically” rejects Energy East comments
Leader-Post

Premier Brad Wall came out swinging on Wednesday at suggestions eastern provinces could block the Energy East pipeline if they don’t like western environmental policies. Speaking with reporters before flying to the premiers’ meeting in Newfoundland and Labrador, with evident frustration about the pipeline issue, Wall said “I categorically reject” the idea as a “principle of confederation.”

His comments stem from discussions between Alberta premier Rachel Notley and her Quebec counterpart Philippe Couillard on Tuesday. According to The Canadian Press, they talked about Couillard’s view that climate change policies need to improve for Quebec to get behind Energy East. That did not sit well with Wall.

As he likes to at every available opportunity, the premier reiterated that Energy East is three-quarters a conversion — not a new pipeline — and will benefit the whole country, freeing up Canada’s reliance on “foreign oil.”

Wall said there is a “growing sense of frustration” in the West, “because our economies … have been creating significant opportunities for all Canadians.”

“We’ve been contributing mightily to equalization, and I just don’t think this kind of talk is welcome, frankly,” he said.

“In terms of a licence … to build a pipeline, or in this case to simply convert a pipeline to move western Canadian energy across the country, how about $10 billion in equalization? That’s a pretty good licence. How about the massive jobs we’ve created here for all Canadians? That’s also a pretty good licence.”

In a parting shot, Wall said, “Maybe we need to have equalization payments start paying through a pipeline to finally get one approved through Central Canada.”

Si tu veux avoir le droit de dire non à un pipeline, assure-toi de ne pas recevoir de la péréquation à la province qui le demande…

Parce que tant et aussi longtemps que tu reçois de la péréquation, la seule chose que tu as le droit de dire c’est « oui monsieur » et « merci monsieur »…


13 juillet 2015

Le communisme et l’environnement Coup de gueule Économie Environnement États-Unis Gauchistan

La bonne gauche du New York Times est très inquiète…

Avec l’annonce de la fin de l’embargo des États-Unis sur Cuba, cela signifie que les Américains pourront enfin commercer avec la petite île.  Cela inquiète beaucoup la bonne gauche du New York Times puisque cela signifie que le capitalisme risque aussi de débarquer sur les plages cubaines !

Gogauche

Il faudrait d’abord réaliser que le communisme « protège » l’environnement en rendant impossible toute forme de développement économique, ce qui condamne les gens à vivre dans la pauvreté la plus abjecte.

Mais si la gogauche se préoccupe vraiment de l’environnement à Cuba, elle devrait savoir que:

  • Seulement 87% des Cubains vivant dans les régions rurales ont un accès à l’eau potable, c’est 100% aux États-Unis.
  • Au niveau des installations sanitaires, elles sont disponibles seulement pour 94% de la population, c’est 100% aux États-Unis.

Avoir de l’eau potable et un réseau d’égout, il me semble que ces deux choses sont essentielles pour vivre dans un environnement propre.

Autre élément intéressant, seulement 7,6% des eaux territoriales à Cuba sont des aires protégées, cette proportion est de 30,4% aux États-Unis.

Au fait, est-ce que la bonne gauche considère que de rouler avec des automobiles qui ont plus de quarante ans est meilleur pour l’environnement que de rouler dans une voiture moderne ?

Enverdeurs

Enverdeurs

P.-S. le régime communisme en URSS a été une gigantesque catastrophe environnementale

Source:
World Bank
Data: Indicators


6 juillet 2015

Tout est taxable ! Coup de gueule Économie États-Unis Gauchistan Revue de presse

ChicagoSun-Times

Get ready to pay more for Netflix: Chicago sneaks ‘cloud tax’ onto books
Chicago Sun-Times

Chicagoans will soon be hit with a “cloud tax” for digital entertainment services — that’s 9 percent added onto streaming services such as Netflix and Spotify.

Netflix’s streaming plans range from $7.99 to $11.99, while Spotify’s premium service costs $9.99 a month. The city would collect 9 percent from those plans monthly. In total, the city expects it will collect $12 million a year from the tax.

The city enacted the change in the amusement tax on Wednesday but won’t begin collecting until Sept. 1 in order to allow the affected businesses time to make changes.

The city’s amusement tax isn’t anything new. Chicagoans pay the tax for everything from going to the movies, seeing a play or concert or attending a basketball game. A citywide audit, in which “online services” is listed, prompted the change to add digital entertainment to the list of city amusements. “In an environment in which technologies and emerging industries evolve quickly, the city periodically issues rulings that clarify the application of existing laws to these technologies and industries,” mayoral spokeswoman Elizabeth Langsdorf said in a statement.

Pour nos politiciens tout est taxable, même le « cloud »…

Je vois déjà nos politiciens québécois saliver à l’idée d’imposer une telle taxe en nous disant que c’est pour nous protéger de la méchante culture non québécoise…


24 juin 2015

Le nationalisme, la doctrine de la soumission Coup de gueule En Citations Gauchistan Philosophie Québec

Hilaire Belloc

Hilaire Belloc (1870–1953), écrivain franco-britannique, à propos du nationalisme. Sans le savoir, il a décrit le Québec avec une précision remarquable…

« Nationalism has, among other evils, bred that of a powerful bureaucracy in each state: a rigid centralization, and a deplorable uniformity within each frontier exactly corresponding to the violent contrast between either side of that frontier.

The worship of the nation has been able to make men tolerate under its authority what they could never have tolerated from princes: a submission to rule, which, through sumptuary laws on food and drink, through conscription, through a cast-iron system of compulsory instruction for all on State-ordered lines, and through a State examination at the gate of every profession, has almost killed the citizen’s power to react upon that which controls him, and has almost destroyed that variety which is the mark of life. »