Antagoniste


26 août 2015

La colonne des revenus Arguing with Idiots Coup de gueule Économie En Chiffres Gauchistan Québec

« Au lieu de couper dans les dépenses, le gouvernement devrait faire augmenter la colonne des revenus… »

C’est un spin constamment radoté par le boss de Quebecor pour critiquer la pseudo-austérité libérale…  Comme si le gouvernement, actuellement, n’allait pas chercher assez d’argent pour répondre aux besoins de la population…

M’enfin, pour les péquistes qui s’imaginent que l’on doit équilibrer un budget en augmentant les revenus au lieu de couper dans les dépenses, sachez que sous le PLQ, les revenus du gouvernement ont augmenté !  Voici la ventilation des revenus autonomes du gouvernement pour l’année financière qui vient de se terminer (PLQ au pouvoir) et pour l’année précédente (PQ au pouvoir):

Revenu Québec

Depuis que les libéraux sont au pouvoir, dans toutes les catégories, les revenus mensuels moyens du gouvernement ont augmenté !

Sous le régime péquiste, les revenus moyens du gouvernement étaient de 3 272 millions de dollars par mois.  Avec les libéraux, ce chiffre a augmenté à 3 370 millions de dollars par mois, une croissance de 3% (+97 millions par mois soit 1,2 milliard par année)!  Notez que cette croissance des revenus est imputable à une augmentation de l’activité économique puisque le fardeau fiscal est resté le même sous les libéraux.

Bref, quand les péquistes radotent qu’il faut se concentrer sur la colonne des revenus, ils semblent ignorer que c’est déjà le cas !  Avec des revenus autonomes de 3 370 millions de dollars par mois (auxquels il faut ajouter les transferts fédéraux), le gouvernement a déjà suffisamment d’argent. Même que moi j’ai hâte que la colonne de revenus du gouvernement commence à diminuer, histoire de laisser plus d’argent dans les poches des contribuables.

Le Québec est arrivé au point où il doit équilibrer son budget non pas en augmentant ses revenus, mais en coupant dans ses dépenses. Après tout, dans la compagnie du boss de Quebecor, quand on veut assainir les finances, c’est la colonne de dépenses qui est ciblée !

Source:
Ministère des finances du Québec
Rapport mensuel des opérations financières


19 août 2015

La radio de Montréal Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Voici ce qui arrive quand on demande à Martine Ouellet, députée péquiste, de commenter le congédiement de Nicolas Girard, qui a été nommé par le PQ au poste de président de l’Agence métropolitaine des transports (AMT) suite à sa défaite électorale en 2012:

Une députée du PQ affirme une chose complètement stupide, à savoir que Nicolas Girard a été mis dehors parce que Couillard a dit qu’il ne laisserait pas un pouce aux souverainistes (combien de pouces laisserait PKP aux fédéralistes…) pour ensuite affirmer que Nicolas Girard est victime d’intolérance et que le Québec est une dictature.   Pendant tout ce temps, l’animateur fait le béni-oui-oui.  Voilà l’état lamentable de la radio à Montréal…

Nicolas Girard n’a pas été mis dehors parce que c’était un séparatiste, mais plutôt parce qu’il était incompétent.  Voici ce qui est arrivé à l’AMT sous sa direction (2 ans):

  • Les coûts d’exploitation ont augmenté de 11,8%.
  • L’achalandage n’a augmenté que de 2,0%.
  • Les revenus autonomes ont baissé de 0,6%.
  • Le déficit accumulé a été de 95,2 millions de dollars.

Bref, comme beaucoup de péquistes, Nicolas Girard était nul avec les chiffres et c’est pour cette raison qu’il a enfin été dégommé.  Nicolas Girard n’a pas été victime de l’intolérance de Philippe Couillard, mais de sa propre incompétence.

Source:
AMT
Rapports annuels


17 août 2015

Les extra-terrestre existent ! Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Environnement Gauchistan International

Jabba the hutt

Vous l’ignorez peut-être, mais depuis jeudi dernier il n’y a plus d’air, d’eau et de nourriture sur la planète Terre !

Ne riez pas, c’est écrit noir sur blanc dans le très sérieux Devoir« ce jeudi, l’humanité vient d’épuiser la totalité des ressources que la Terre était en mesure de produire en 2015 ».

Mais j’entends quelques petits malins dire que c’est impossible puisqu’ils ne sont toujours pas privés d’air, d’eau et de nourriture dans leur vie quotidienne.  En fait, si l’humanité a encore de l’air, de l’eau et de la nourriture c’est parce que nous avons mis ces ressources sur la dette, c’est écrit dans Le Devoir, c’est un « endettement écologique ».

Mais pour s’endetter, il faut un créditeur i.e. pour s’endetter il faut qu’une tierce personne accepte de nous prêter de l’argent, logique non…  Donc, sachant que la Terre a épuisé ses ressources, nous devons nous rendre à l’évidence: le créditeur qui nous prête l’air, l’eau et la nourriture que nous consommons actuellement doit obligatoirement être… d’origine extra-terrestre !

Merci au Devoir d’avoir, sans le vouloir, révélé l’existence des extra-terrestres…  Reste à savoir si Jabba the hutt va relever son taux directeur le mois prochain…


7 août 2015

Autopsie d’une manipulation Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Environnement Gauchistan Québec

Enverdeur

Dans le journal à PKP, voici ce que raconte Camil Bouchard, un ancien député du PQ diplôme en psychologie, à propos du projet Old Harry, un gisement pétrolier dans le golf du St-Laurent:

« Alors que les immigrés climatiques se comptent désormais par dizaines de millions, que les océans s’acidifient à une vitesse folle, que le réchauffement de la Planète, déjà inquiétant, risque de s’emballer au-delà de tout ce qu’on peut imaginer si nous dépassons une augmentation ultime de 2Cº, que les catastrophes naturelles se multiplient dans le monde, le Québec se convertirait à l’exploitation du pétrole et contribuerait à la dégradation de notre environnement? Alors que Barack Obama ose enfin confronter les magnats américains de l’énergie fossile et nous rappelle que nous n’avons qu’une planète, le Québec se rangerait lui du côté des mécréants ? Alors que même le Pape produit une encyclique appelant à la sauvegarde de la Terre, le Québec se convertirait à l’exploitation et à l’exportation du pétrole ? Ne devons-nous pas plutôt choisir d’être du côté de la vie ? […]

Aller vers le pétrole, c’est carrément noircir, brûler cette carte identitaire. »

Si on m’avait demandé d’écrire un discours grandiloquent pour parodier les enverdeurs, j’aurais aimé pouvoir écrire quelque chose d’aussi drôle et ridicule.

Question de s’amuser un peu, analysons chacune des affirmations…

1- « Alors que les immigrés climatiques se comptent désormais par dizaines de millions »

Il n’y a pas de dizaines de millions de réfugiés climatiques, on sait aujourd’hui que cette prédiction de l’ONU était une exagération (ici & ici).  En fait, pas plus tard que le mois dernier, la Nouvelle-Zélande a refusé de décerner le tout premier statut de réfugié climatique de la planète (ici). Bref,  les réfugiés climatiques, ça n’existe pas.

2- « les océans s’acidifient à une vitesse folle »

Non, les océans ne s’acidifient pas à une vitesse folle.  Même que selon la littérature scientifique, cette acidification est remise en question (ici, ici, ici & ici).

3- « le réchauffement de la Planète, déjà inquiétant, risque de s’emballer au-delà de tout ce qu’on peut imaginer si nous dépassons une augmentation ultime de 2Cº »

Non, il n’y a pas d’emballement, on observe plutôt une pause qui n’avait pas été prédite par les modèles scientifiques (ici & ici)…

4- « les catastrophes naturelles se multiplient dans le monde »

On voit plutôt une réduction des catastrophes naturelles dans le monde (ici):

Réchauffement Climatique

Réchauffement Climatique

Réchauffement Climatique

Les émissions de gaz à effets de serre augmentent, mais le nombre de désastres climatiques diminue…

5- « Alors que Barack Obama ose enfin confronter les magnats américains de l’énergie fossile et nous rappelle que nous n’avons qu’une planète, le Québec se rangerait lui du côté des mécréants ? »

Voici comment a évolué la production de pétrole et de gaz aux États-Unis depuis qu’Obama est devenu président (ici & ici):

Obama Pétrole

Sous Obama, la production de pétrole et de gaz à connu un boom sans précédent…

6- « Ne devons-nous pas plutôt choisir d’être du côté de la vie ? »

N’en déplaise à Camil Bouchard, le pétrole c’est la vie (ici & ici) !

À ceci, ajoutons:

  • Chaque année aux États-Unis on estime qu’il faut 14,4 millions de litres d’essence pour transporter le personnel médical.
  • Chaque année aux États-Unis les hôpitaux américains utilisent 3,4 milliards de tonnes de matériel à base de plastique, un produit dérivé du pétrole.
  • On estime que 99% des médicaments consommés aux États-Unis contiennent un produit dérivé du pétrole.

Ce n’est pas un hasard si l’augmentation de l’espérance et de la qualité de vie chez l’homme a été accompagnée par une utilisation plus intensive du pétrole. Certes, il y a des inconvénients à utiliser cette forme d’énergie, mais il est bon de se rappeler que les avantages sont infiniment plus nombreux !

Pour affirmer sans gêne qu’il n’existe aucun aspect positif à l’exploitation du pétrole, il faut être un fondamentaliste environnemental. D’ailleurs, puisque Camil Bouchard considère que le pétrole c’est « le mal » (rien de moins), je l’invite à s’en passer durant une semaine, il pourrait commencer en se débarrassant de son ordinateur; ainsi il pourra contribuer à sauver la planète et nous épargner sa propagande.


3 août 2015

C’est parti ! Canada Election 2015 Gauchistan

Début officiel de la campagne électorale qui se terminera le 19 octobre…

Bonne nouvelle pour ceux qui pensent ne pas être capables de passer au travers cette interminable campagne: je vous dispense de suivre la campagne du Bloc avec cette image qui résumera les 78 jours de campagne de la troupe de Gilles Duceppe…

Nationaleux au travail !

Ça va être une longue campagne…


28 juillet 2015

Harperphobie Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Gauchistan

La semaine dernière, dans le journal à PKP, on nous a parlé d’un « humoriste intelligent », un certain Fred Dubé…  Parmi les blagues considérées comme « intelligentes » par la journaliste on peut lire ceci:

« Ce n’est pas la job des terroristes de mettre notre démocratie en danger, c’est la job d’Ottawa, de notre ignorance, des médias de masse, du Parti conservateur. Stephen Harper qui défend notre démocratie, c’est comme nettoyer de la marde en pissant dessus. »

Si vous ne trouvez pas ça drôle, c’est probablement parce que vous n’êtes pas intelligent puisque je vous le rappelle, la journaliste a fait un article sur un humour qu’elle décrit comme « intelligent »…

M’enfin, il y a les faits et il y a la fiction.  Donc pendant que les « humoristes intelligents » essayent de se convaincre que le Canada est une dictature, voici comment le Canada figure dans quelques palmarès internationaux:

Canada

C’est quand même un score fort respectable pour un premier ministre qui « défend notre démocratie comme en nettoyant de la marde en pissant dessus »

M’enfin, Fred Dubé est un « humoriste intelligent », donc il a peut-être raison.  D’ailleurs, on peut voir toute son intelligence dans le gag suivant:

« Moi, personnellement, si j’étais né en Irak, pour ma fête de 18 ans, je me serais tapé 18 bâtons de dynamite autour de la taille et je serais allé donner un gros câlin à un soldat américain. »

Source:

Canada regains title as most reputable nation in the world despite Harper derangement frenzy


27 juillet 2015

Bienvenue au PKPistan Arguing with Idiots Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

PKP

Voici ce que déclarait l’ineffable PKP le 16 juillet 2015:

« Nous devons réfléchir comme collectivité afin de baliser les fermetures d’usines afin qu’elles ne puissent pas s’effectuer sans condition préalable, au préjudice des travailleurs, des citoyens et de la nation. Il existe de nombreuses législations dans les pays européens qui pourraient nous servir de canevas pour cette réflexion. »

Avoir l’Europe comme modèle économique…  ça va tellement bien l’économie en Europe…  M’enfin, voici ce qu’on pouvait lire le 19 mars 2009:

« Quebecor World n’a pas pris des gants blancs après avoir décidé de fermer son usine de Magog, pourtant la plus ancienne du groupe. Presque un an après l’annonce de cette fermeture, survenue le 1er avril 2008, plusieurs se souviennent avec amertume du geste posé par l’entreprise. ‘Je considère toujours que l’entreprise a procédé de manière sauvage, affirme le maire de Magog et président du Centre local de développement de la MRC de Memphrémagog, Marc Poulin. On a perdu le joyau de M. Péladeau père. On a payé comme milieu pour une décision d’affaires.' »

On dirait que les bottines ont oublié de suivre les babines…

Une autre déclaration de l’amusant PKP, toujours le 16 juillet 2015:

« Québec doit se doter d’une véritable politique industrielle et d’investissement pour éviter de nouvelles délocalisations, plaide Pierre Karl Péladeau, dénonçant du même souffle la stratégie du ‘laisser-faire’ du gouvernement libéral. […] ‘Ça prend des prises de participation pour s’assurer d’avoir une influence sur les éventuelles délocalisations. »

Le 27 juillet 2015, PKP renchérissait en déclarant:

« Souhaitons-nous véritablement nous mettre en concurrence avec des entreprises qui opèrent dans des pays qui n’ont pas la même législation progressiste que le Québec s’est donnée depuis plusieurs décennies en ce qui concerne la santé et la sécurité au travail, le salaire minimum, la qualité de la prestation, la viabilité du recours pour l’exercice de la garantie du prestataire et tant d’autres critères dont également l’empreinte écologique de la fabrication du produit ? Nous devons réfléchir sur notre rôle comme citoyen du monde et comme nation, plutôt que de nous précipiter vers le moins cher et le plus idiot. »

Le 17 juillet 2015, on apprenait ceci à propos de Quebecor, la compagnie de PKP:

« Le président des cols blancs de la Ville de Québec, Jean Gagnon, en a remis jeudi contre Québecor qu’il accuse d’avoir vendu l’amphithéâtre à des intérêts étrangers et de ‘cracher sur le Québec’. La décision de Québecor de tout sous-traiter à l’extérieur en disant que ça nous prend une expertise, que ça nous prend les meilleurs, ça c’est de cracher sur le Québec.’ […] Le syndicaliste reproche au gestionnaire de l’amphithéâtre d’avoir ‘tout donné à contrat à des firmes étrangères’ dans le Centre Vidéotron, qui a pourtant été payé entièrement par des fonds publics. »

Encore une fois, les bottines ont oublié de suivre les babines…

Finalement, l’impayable PKP a aussi déclaré cette semaine qu’il aimerait bien avoir une loi qui oblige les entreprises à partager ses profits avec ses employés…  Si PKP veut rendre obligatoire le partage des profits, j’imagine qu’il considère aussi que les pertes devraient être partagées, c’est une question d’équité.  C’est intéressant puisqu’une telle mesure aurait signifié que les employés de Bombardier n’auraient pas été payés cette année…  Mais surtout, si le partage des profits avec les employés est une si bonne idée, pourquoi Quebecor ne le fait pas déjà ?

Bref, quand on compile toutes ces contradictions on arrive à la conclusion suivante: PKP, le type dont les idées sont assez bonnes pour le Québec…  mais pas assez bonnes pour sa compagnie…


13 juillet 2015

Le communisme et l’environnement Coup de gueule Économie Environnement États-Unis Gauchistan

La bonne gauche du New York Times est très inquiète…

Avec l’annonce de la fin de l’embargo des États-Unis sur Cuba, cela signifie que les Américains pourront enfin commercer avec la petite île.  Cela inquiète beaucoup la bonne gauche du New York Times puisque cela signifie que le capitalisme risque aussi de débarquer sur les plages cubaines !

Gogauche

Il faudrait d’abord réaliser que le communisme « protège » l’environnement en rendant impossible toute forme de développement économique, ce qui condamne les gens à vivre dans la pauvreté la plus abjecte.

Mais si la gogauche se préoccupe vraiment de l’environnement à Cuba, elle devrait savoir que:

  • Seulement 87% des Cubains vivant dans les régions rurales ont un accès à l’eau potable, c’est 100% aux États-Unis.
  • Au niveau des installations sanitaires, elles sont disponibles seulement pour 94% de la population, c’est 100% aux États-Unis.

Avoir de l’eau potable et un réseau d’égout, il me semble que ces deux choses sont essentielles pour vivre dans un environnement propre.

Autre élément intéressant, seulement 7,6% des eaux territoriales à Cuba sont des aires protégées, cette proportion est de 30,4% aux États-Unis.

Au fait, est-ce que la bonne gauche considère que de rouler avec des automobiles qui ont plus de quarante ans est meilleur pour l’environnement que de rouler dans une voiture moderne ?

Enverdeurs

Enverdeurs

P.-S. le régime communisme en URSS a été une gigantesque catastrophe environnementale

Source:
World Bank
Data: Indicators


9 juillet 2015

Le cancer grec Économie En Citations Europe Gauchistan

Revel

L’intellectuel Jean François Revel commentant la situation en Grèce en 1993. Oui, mille neuf cent quatre-vingt-treize…

« Pour la corruption et la dissipation, Athènes il est vrai n’a rien à envier à Paris, Madrid ou Rome. Mais ce qu’attend Papandréou de l’Europe, c’est qu’elle éponge les pertes d’une économie clientéliste qui, malgré les privatisations bien timides de la droite, reste pour 67% une économie d’État. Si indulgente soit la Commission pour les frasques de la ‘cohésion sociale’, pourra-t-elle continuer à les tolérer, alors que la Grèce vient de se voir allouer, pour les cinq prochaines années, un pactole de 175 milliards de francs de subventions? »


9 juillet 2015

Dinosaures syndicaux Canada Économie Gauchistan

Voici l’évolution du taux de syndicalisation au Canada depuis 1981 dans les différentes classes d’âge de la population:

Racaille Syndicale

Chez les boomers, le taux de syndicalisation n’a presque pas changé depuis 1981…  Par contre, chez les jeunes, on peut observer une baisse spectaculaire, chez les 17-24 ans c’est une baisse draconienne de 47%.

Si la tendance est la même au Québec, c’est une excellente nouvelle puisque cela signifie que les boomers vont apporter avec eux les 2 fléaux qui ont fait du Québec une petite province peuplée par un petit peuple aux commandes d’une petite économie, soit le séparatisme et le syndicalisme !

Source:
Statistique Canada
Mégatendances canadiennes: déclin de la syndicalisation


8 juillet 2015

Qui veut faire l’ange fait la bête… Économie Gauchistan Revue de presse

American Journal of Public Health

The Unintended Consequences of Changes in Beverage Options and the Removal of Bottled Water on a University Campus
American Journal of Public Health

Objectives. We investigated how the removal of bottled water along with a minimum healthy beverage requirement affected the purchasing behavior, healthiness of beverage choices, and consumption of calories and added sugars of university campus consumers.

Methods. With shipment data as a proxy, we estimated bottled beverage consumption over 3 consecutive semesters: baseline (spring 2012), when a 30% healthy beverage ratio was enacted (fall 2012), and when bottled water was removed (spring 2013) at the University of Vermont. We assessed changes in number and type of beverages and per capita calories, total sugars, and added sugars shipped.

Results. Per capita shipments of bottles, calories, sugars, and added sugars increased significantly when bottled water was removed. Shipments of healthy beverages declined significantly, whereas shipments of less healthy beverages increased significantly. As bottled water sales dropped to zero, sales of sugar-free beverages and sugar-sweetened beverages increased.

Conclusions. The bottled water ban did not reduce the number of bottles entering the waste stream from the university campus, the ultimate goal of the ban. With the removal of bottled water, consumers increased their consumption of less healthy bottled beverages.

Avis aux gauchistes qui pensent pouvoir contrôler la vie des gens…

À l’Université du Vermont, quand on a voulu faire plaisir aux enverdeurs en interdisant la vente de bouteille d’eau sur le campus, les gens ont simplement consommé des boissons sucrées en plus grand nombre… Bref, les gens ont produit autant de déchets, mais leurs choix étaient moins santé…


7 juillet 2015

Apocalypse now Économie Europe Gauchistan Revue de presse

The New York Times

Pressed by Debt Crisis, Doctors Leave Greece in Droves
The New York Times

Greece is in the midst of the worst brain drain in modern history, experts say.

“This is unprecedented in terms of the numbers of educated people that are leaving,” said Lois Labrianidis, a professor of economic geography at the University of Macedonia in Thessaloniki.

The country is hemorrhaging talent, as professionals in medicine, engineering and academics flee for a better economic climate and more stable employment. The pain has been particularly severe in the health care sector of Greece: Many of the country’s doctors have left or are making plans to do so.

“I don’t feel safe and secure for the future of my family here,” said Spyridon Kotsaris, an Athens orthopedic surgeon who has been planning for months to leave Greece with his wife and two daughters, preferably to Germany or Switzerland. “We want a better life,” he said. “A better life means we are all together and feel more secure.”

In all, nearly 300,000 people have left Greece since 2010, nearly 3 percent of the country’s population before the crisis, according to government statistics. That includes as many as 5,000 doctors, with about 3,500 of them ending up in Germany, where Europe’s financial crisis has had less impact.

Ils m’ont fait rire les péquistes, sur les réseaux sociaux, qui ont été tout émoustillés par le « non » des Grecs lors de leur référendum.

Aucun de ces péquistes ne semblait réaliser que la journée où les créanciers de la Grèce vont refuser de lui prêter de l’argent, ce pays ne sera pas loin de retourner à l’âge de pierre…

Les Grecs ont beau trouver que le prix du canot de sauvetage est trop élevé, ça reste quand même mieux que de ne pas avoir de canot du tout quand le bateau est en train de couler !


6 juillet 2015

La Grèce et le Québec Économie Europe Gauchistan Québec

Souvlaki & PoutineSi la Grèce était une province canadienne qui recevait autant de péréquation que le Québec, elle recevrait 12,6 milliards d’Ottawa par année. Ironiquement, la semaine dernière la Grèce a déclaré faillite pour n’avoir pu honorer le remboursement de 2,1 milliards de dollars de dette…

Voilà qui expose une réalité qui horripile la bonne gauche, la situation du Québec n’est pas très différente de la Grèce.

Au final, les Grecs ont reçu un bailout de 335 milliards de dollars canadiens.  Pour une population de 11 millions d’habitants, ce plan de sauvetage représente donc 30 455$/habitant.

Au Québec, nous avons la chance de profiter d’un bailout perpétuel du fédéral, soit les paiements de transferts et de péréquation.  Depuis 2000, le Québec a reçu du fédéral 213 milliards de dollars ce qui représente une somme de 26 562$/habitant !

En bref, uniquement depuis 2000, le Québec a presque reçu autant  d’argent d’Ottawa que les Grecs ont reçu avec leur bailout !

Certaines personnes seront sans doute tentées de me répondre que la comparaison est odieuse puisque le Québec envoie chaque année plusieurs milliards de dollars en taxes et impôts à Ottawa.  C’est juste.  Mais je réponds à cet argument en disant que non seulement le Québec reçoit plus du fédéral qu’il ne donne (15,8 milliards de plus en 2013), mais qu’en plus les Grecs devront rembourser, avec d’intérêt, l’intégralité des 335 milliards de dollars qu’ils ont reçus.  Le Québec est plus chanceux que la Grèce, puisque le fédéral n’a jamais demandé au Québec de rembourser les sommes excédentaires reçues.

La question n’est pas de savoir si le Québec risque un jour de connaître le même sort que la Grèce puisque le Québec est déjà comme la Grèce !  Mais, contrairement à la Grèce, le Québec a un sugar daddy beaucoup plus conciliant…


6 juillet 2015

La richesse des Québécois selon Luc Godbout Canada Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Il y a deux semaines,  Luc Godbout a publié des chiffres relativement intéressants sur l’évolution des revenus des ménages québécois depuis 1976.  Ces chiffres montrent que si pour l’ensemble des ménages le portrait n’est pas reluisant, chez plusieurs types de ménages la progression des revenus plutôt spectaculaire.

Étonnamment, cette étude a été froidement accueillie tant à gauche qu’à droite. Cela m’étonne puisque les chiffres de Luc Godbout sont bons, il n’y a rien à redire de ce côté.  Tout ce que Luc Godbout a fait, c’est de reprendre intégralement les données de Statistique Canada, ce que je fais plusieurs fois par semaine sur mon blogue (sauf que dans mon cas, quand je reprends les chiffres de Statistique Canada je n’ai pas la prétention d’appeler ça une étude…)

M’enfin, comme je disais, aussi bien à gauche qu’à droite, les gens ont été sceptiques face à « l’étude » de Luc Godbout, il ne pouvait concevoir que les Québécois se soient enrichis depuis 35 ans…  Par exemple, réagissant à cette « étude », j’ai entendu Dutrizac dire dans son émission qu’avec la facture du câble qui augmente les gens sont plus pauvres…  Le pauvre Benoit ne réalise pas qu’en 1976 beaucoup de Québécois étaient trop pauvres pour se payer le câble…

Voici donc les fameux chiffres de Statistique Canada qui ont été repris par Luc Godbout pour être transformés en « étude » (évolution du revenu médian en dollars constants entre 1976-2011):

  • Ensemble des ménages: -3,4%
  • Ménages de 2 personnes et plus: -10,3%
  • Ménages de personnes âgées:+25,8%
  • Couple sans enfant: +4,0%
  • Famille biparentale: +32,6%
  • Famille monoparentale: +60,7%
  • Personne seule: +25,1%

Comme j’ai dit, ces chiffres sont rigoureusement vrais et il n’est pas inutile de décomposer les ménages en différents types de famille pour analyser l’enrichissement des gens, puisque la composition des ménages a énormément changé depuis 1976 (les familles sont devenues plus petites, ce qui impacte grandement leurs revenus).

Par contre, cela ne signifie pas que « l’étude » de Luc Godbout est sans reproches, derrière ces chiffres j’ai l’impression qu’on veut surtout nous convaincre que le modèle québécois fonctionne puisque des gens se sont grandement enrichis depuis 35 ans.  Or, si on tient vraiment à analyser l’enrichissement des Québécois, il aurait fallu se comparer aux autres provinces au lieu d’uniquement se comparer à nous même comme le fait Luc Godbout.  Cette comparaison est facile à faire, ces chiffres existent déjà chez Statistique Canada !  Aucun média n’a jugé bon fouiller ces chiffres histoire de fournir un portrait encore plus complet de la situation…  Paresse, ignorance ou manque de curiosité…

M’enfin, j’ai pris le temps de sortir ces chiffres histoire de comparer le Québec aux autres provinces canadiennes pour chaque type de ménage, voici donc les résultats de mon « étude »:

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Vous avez maintenant un portrait complet de la situation.

S’il est vrai de dire, comme Luc Godbout le fait, que beaucoup de ménages québécois se sont enrichis depuis 35 ans, il faut aussi dire que dans presque toutes les catégories le Québec s’est enrichi beaucoup moins vite que le Canada.  À l’exception des familles monoparentales, le Québec est dans le fond du classement dans toutes les catégories. Somme toute, la bonne nouvelle de Luc Godbout cachait une énorme mauvaise nouvelle.

Bref, pendant que le reste du Canada court, le Québec lui se contente de marcher.  Encore une fois, le modèle québécois tant aimé par nos politicos a eu des conséquences catastrophiques sur les Québécois…  C’est un modèle qui nous a rendus médiocres et qui continuera à nous rendre médiocres tant et aussi longtemps qu’on s’obstinera à l’appliquer.

Source:
Statistique Canada
Tableau 202-0702


6 juillet 2015

Tout est taxable ! Coup de gueule Économie États-Unis Gauchistan Revue de presse

ChicagoSun-Times

Get ready to pay more for Netflix: Chicago sneaks ‘cloud tax’ onto books
Chicago Sun-Times

Chicagoans will soon be hit with a “cloud tax” for digital entertainment services — that’s 9 percent added onto streaming services such as Netflix and Spotify.

Netflix’s streaming plans range from $7.99 to $11.99, while Spotify’s premium service costs $9.99 a month. The city would collect 9 percent from those plans monthly. In total, the city expects it will collect $12 million a year from the tax.

The city enacted the change in the amusement tax on Wednesday but won’t begin collecting until Sept. 1 in order to allow the affected businesses time to make changes.

The city’s amusement tax isn’t anything new. Chicagoans pay the tax for everything from going to the movies, seeing a play or concert or attending a basketball game. A citywide audit, in which “online services” is listed, prompted the change to add digital entertainment to the list of city amusements. “In an environment in which technologies and emerging industries evolve quickly, the city periodically issues rulings that clarify the application of existing laws to these technologies and industries,” mayoral spokeswoman Elizabeth Langsdorf said in a statement.

Pour nos politiciens tout est taxable, même le « cloud »…

Je vois déjà nos politiciens québécois saliver à l’idée d’imposer une telle taxe en nous disant que c’est pour nous protéger de la méchante culture non québécoise…