Antagoniste


1 octobre 2015

La richesse du Québec Économie En Chiffres Québec

La semaine dernière, j’ai parlé de la croissance du PIB dans les régions du Québec.  Voici maintenant ce qu’on obtient en terme de PIB/habitant:

PIB Québec

Montréal est la première région « non minière » dans le classement. Prévisible quand on sait que Montréal est aussi la région du Québec avec le plus d’entrepreneurs.

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Profils statistiques des régions administratives et des MRC


30 septembre 2015

Les subventionnés Économie En Chiffres Québec

Ceux qui ont l’estomac assez solide pour lire le Facebook du boss de Quebecor ont sans doute remarqué que le chef du PQ aime beaucoup les subventions… On se demande bien pourquoi…

Que ce soit les Centres locaux de développement, Investissement Québec ou la Caisse de dépôt et placement du Québec, PKP est friand des institutions qui utilisent l’argent durement gagné par les contribuables pour garnir le plat de bonbon des subventionnés de l’État… On dirait que pour PKP, un entrepreneur ce n’est pas quelqu’un qui a une bonne idée, mais quelqu’un qui reçoit un chèque du gouvernement…

M’enfin, voici quelques chiffres tirés du deuxième rapport sur la révision permanente des programmes qui montre à quel point les organismes subventionnaires au Québec sont loin d’être aussi utiles qu’on pense:

Subvention Québec

On constate facilement que les subventions au Québec, elles sont faites pour une petite clique de privilégiés. On comprend facilement pourquoi les libéraux ont décidé de faire un certain ménage, un ménage qui sera salutaire pour l’économie du Québec.

Il est aussi bon de se rappeler qu’au Québec l’impôt des entreprises rapporte ~3,2 milliards de dollars et que le gouvernement distribue en subventions ~3,4 milliards de dollars.  Bref, au lieu d’entretenir une vaste bureaucratie subventionnaire qui va aider une petite clique de privilégiés, on devrait abolir complètement les subventions et l’impôt des entreprises.  Ainsi le gouvernement pourrait économiser et toutes les entreprises sans discrimination pourraient en profiter !

Source:
Commission de révision permanente des programmes
Deuxième rapport de la commission – Cap sur la performance


29 septembre 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (22-28 septembre) selon Influence Communication.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


28 septembre 2015

L’effet libéral Canada Économie En Chiffres Québec

Lundi dernier, j’ai parlé de l’embellie de l’indice de confiance des PME depuis que Philippe Couillard est devenu premier ministre.  Dans les jours qui ont suivi la publication de ce billet, on a publié le nouvel indice pour le mois de septembre et bonne nouvelle, la situation du Québec s’améliore encore !  Pour la 1re fois en 4 ans, la performance du Québec surpasse  celle du Canada pour un 3e mois consécutif.

Pour mesurer la performance économique du Québec depuis  que les libéraux sont au pouvoir, on peut aussi regarder les chiffres du « Centre d’analyse et de suivi de l’indice Québec ».  Ce centre mesure la performance des principales entreprises inscrites en bourse dans chacune des provinces canadiennes.  Voici comment se compare le Québec au reste du Canada:

Économie Québec

Non seulement le Québec est en territoire positif, mais nous sommes aussi la province qui a le mieux performé, un exploit quand on regarde à quel point la saignée a été abondante ailleurs au Canada !  Le Québec a fait 3 fois mieux que l’Ontario, le plus proche poursuivant.

On peut aussi évaluer la performance du Québec en bourse en regardant la progression du « First Asset Morningstar National Bank Québec Index » (QXM), un fonds négocié en bourse qui est constitué d’entreprise québécoise:

Économie Québec

Encore une fois, le Québec s’en tire mieux que les autres.

Somme toute, quand le philosophe de Quebecor dit que le Québec a besoin de mettre de côté « l’austérité » et de dépenser sans compter pour relancer l’économie du Québec, il fait la démonstration qu’il est peut-être très bon en sciences humaines, mais complètement nul en math.

Sources:
Centre d'analyse et de suivi de l'indice Québec
Centre d’analyse et de suivi de l’indice Québec

First Asset
First Asset Morningstar National Bank Québec Index ETF


24 septembre 2015

Croissance économique Économie En Chiffres Québec

La semaine dernière, l’Institut de la statistique du Québec a publié dans l’anonymat presque complet la croissance du PIB au Québec pour l’année 2014. Puisque personne n’en a parlé, je vous offre le résumé graphique:

PIB Québec

Deux observations:

  • Les régions minières sont celles qui s’en tirent le mieux, et de loin !  Voilà qui devrait décevoir la bonne gauche qui a toujours détesté la production minière au Québec.
  • La région de Montréal a mieux fait que la-région-qui-critique-tout-le-monde-mais-qui-ne-prend-pas-la-critique-de-personne, qui elle se retrouve en dernière position.

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Profils statistiques des régions administratives et des MRC


23 septembre 2015

La langue universelle Arguing with Idiots Coup de gueule Québec

Cette semaine, dans « Le Devouare », on a eu droit à un article ruisselant de larmes à propos des grosses méchantes coupures du gros méchant gouvernement Couillard dans des journaux scientifiques québécois…

On voudrait nous faire croire que c’est un désastre et que la science ne saurait progresser sans nos petits journaux québécois…

Le Devoir
Les revues francophones abandonnées par Québec

Le programme québécois « Soutien aux revues scientifiques », qui existe sous différentes appellations depuis les années 1990, représente, pour les revues scientifiques du Québec, le principal outil d’appui financier. La lecture des rapports annuels des Fonds québécois de la recherche (FQR), accessibles en ligne, nous permet de comprendre que le nombre de revues scientifiques qui ont été considérées comme d’excellente qualité par les comités de pairs, et donc recommandées pour un financement, est passé de 41 à 56 de 2005 à 2015, une croissance de 37 % en 10 ans. Cela témoigne bien de la vitalité de la publication scientifique au Québec et de l’intérêt des jeunes chercheurs et des scientifiques de l’extérieur du Québec qui choisissent les revues francophones québécoises afin d’assurer le rayonnement de leurs travaux scientifiques.

Je pourrais vous expliquer en quoi ce raisonnement ne tient pas la route, mais je vais laisser Hubert Reeves le faire à ma place…


22 septembre 2015

La culture obligée Canada Économie En Chiffres Québec

Pé Cul

La semaine dernière, on a appris qu’une coalition de radio au Québec avait décidé de faire front commun contre l’ADISQ pour faire abaisser les quotas de musique francophone à la radio de 65% à 35%.

Le boss de Quebecor, toujours plus prompt à se répandre sur Facebook qu’à réfléchir, a réagi de la manière suivante:

Soupir

Pour PKP, c’est seulement lorsque le Québec sera devenu un « pays » que les Québécois pourront décider de ce qu’ils veulent entendre à la radio…

Vraiment ?

Si les radios ont décidé de former une coalition pour faire réduire les quotas, c’est précisément parce que les Québécois ont envoyé le signal aux diffuseurs qu’ils voulaient écouter moins de musique francophone.  Pas besoin d’attendre d’avoir un pays pour se faire entendre, le marché a déjà envoyé le signal !  Si les gens voulaient écouter de la musique franco, les radios ne chercheraient pas à faire diminuer les quotas.

D’ailleurs, pour ceux qui ont besoin d’une preuve supplémentaire que la musique franco est devenue marginale au Québec, voici quelques chiffres de l’Institut de la statistique du Québec publiés la semaine dernière à propos de la fréquentation des spectacles de chansons francophones et anglophones (2014):

Sous Culture

Même si les spectacles anglophones sont 52% plus chers que les spectacles francophones, ils attirent 120% plus de spectateurs ! Remarquer aussi que dans les spectacles anglophones, on donne 2 fois moins de billets gratuits…  Bref, comme je disais, la chanson francophone au Québec est devenue marginale et pour survivre, les radios québécoises doivent répondre à la demande.

De plus, il est ironique de constater que Videotron, la compagnie de PKP, offre maintenant un service de musique illimitée qui ne compte plus dans les données des téléphones intelligents… Ce service permet de contourner les quotas musicaux que le CRTC impose à la radio…

N.B. Concernant la fréquentation des spectacles,  la région de la Capitale-Nationale a connu sa plus faible fréquentation en dix ans, avec 833 000 spectateurs en 2014, en baisse de 29% par rapport au sommet de 2012 (1,2 million). L’assistance dans la région de Montréal s’établit à 3,4 millions, en hausse de 11%, par rapport à 2013.

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Statistiques des représentations payantes en arts de la scène selon la discipline, la provenance et la taille de la salle, régions administratives et ensemble du Québec


22 septembre 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (15-21 septembre) selon Influence Communication.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


22 septembre 2015

Les CPE c’est de la merde Coup de gueule Économie Gauchistan Québec Revue de presse

The Globe And Mail

Study raises questions about NDP’s proposed universal child-care system
The Globe And Mail

Newly released research on Quebec’s low-cost child-care system suggests children who go through it may do well academically, but have worse outcomes when it comes to health, life satisfaction and crime rates.

In a paper released Monday, a group of university researchers say that children exposed to the province’s child-care system were more likely to have higher crime rates, worse health and lower levels of life satisfaction as they have aged than their counterparts in other provinces who didn’t have access to the same type of system. The new research is likely throw a political wrench into the federal election, where the New Democrats have made bringing Quebec-style child care to the rest of the country a key plank in their platform.

In their paper made public Monday through the National Bureau of Economic Research, Kevin Milligan from the University of British Columbia, Michael Baker from the University of Toronto, and Jonathan Gruber from MIT in Cambridge, Mass., update work from 2008 to see if children in the Quebec care system kicked their troubling behaviours over time.

What the trio found instead was “striking evidence” that exposure to the program was associated with higher crime rates, with the effects most acutely seen in boys. Boys were more likely to have higher levels of hyperactivity and aggression, the researchers wrote, while girls showed declines in prosocial behaviour, which captures many altruistic activities like donating and volunteering. All of those behaviours fall under the heading of “non-cognitive” abilities, such as impulsiveness and emotional stability.

Exposure to the program was also associated with “worsened health and life satisfaction,” the study says. There was no such lasting effects on math, science and reading abilities, the researchers write.

Dire qu’au Québec on se fait croire que le monde envie nos CPE… On devrait en avoir honte de nos CPE !

Mais continuons à parler du niqab… Un débat qui ne sert à rien, mais qui semble divertir la plèbe…