Antagoniste


4 octobre 2007

Société distincte Canada Économie Élection 2007 En Chiffres Environnement Québec

Jean-François Dumas d'Influence Communication m'a fait parvenir des chiffres très intéressants au sujet la dernière campagne électorale québécoise et de l'actuelle campagne ontarienne (pour ceux qui l'ignorent, l'Ontario est en élection !).

Influence Communication a comparé le poids médiatique accordé aux différents enjeux de la campagne ontarienne et québécoise, voici les résultats…

Campagne électorale Québec Ontario

Contrairement au Québec, les grands thèmes de société occupent une place prépondérante dans la campagne qui se déroule actuellement en Ontario. Un seul point commun marque véritablement les deux campagnes: le très faible intérêt de la classe politique pour les métropoles (Toronto et Montréal).

Mais de quoi avons-nous parlé lors de la dernière campagne électorale au Québec ? Plus de 43 % de l'espace médiatique a été consacré aux éléments de controverse, aux sondages et à la question nationale ! En Ontario, la placer accordée à ces éléments a été négligeable.

Bref, il semble que les politiciens ontariens, contrairement aux politiciens québécois, sont capables de parler des "vrais affaires"…

Une leçon pour les politiciens québécois ? Espérons-le !


8 août 2007

En avoir pour son argent Élection 2007 Québec

Il y a 2 semaines, le directeur général des élections du Québec a rendu public les chiffres des dépenses électorales de l'élection du 26 mars. Quel parti a été le plus efficace avec son argent ? Voici un graphique illustrant le nombre de vote pour chaque dollar de dépenses électorales:

Élection Québec 2007

Ça coûte cher vouloir enfoncer des idées socialistes dans le crâne des gens…

Au total voici les dépenses des partis politiques:

  • PLQ: 3,60 millions $
  • PQ: 3,41 millions $
  • ADQ: 1,50 millions $
  • Québec Solidaire: 673 372$
  • Parti Vert: 137 355 $

Les chiffres rendus publics par le DGE démontrent une fois de plus qu'il est hasardeux de tracer un parallèle entre les dépenses électorales et l'appui populaire qui risque d'en résulter.

Source:
La Presse
Politique, jeudi 26 juillet 2007, p. A19


12 avril 2007

La balade des gens heureux Élection 2007 En Chiffres Québec

Colère, révolte, "angry white men", protestation… Les épithètes n'ont pas manqué pour expliquer le résultat électoral de l'ADQ.

Aujourd'hui était publié l'Indice Relatif de Bonheur (IRB) pour les différentes régions du Québec. Question de voir si les adéquistes sont des gens frustrés, j'ai comparé les résultats électoraux en fonction de l'IRB.

Indice Relatif De Bonheur

Les adéquistes ne sont ni frustrés ni malheureux, en fait plus les gens sont heureux, plus ils semblent voter ADQ. À l'opposé, c'est le PQ est le parti des gens malheureux.


6 avril 2007

Bilan électoral: Conflit générationel Élection 2007 En Chiffres Québec

Après avoir étudié la répartition du vote de la dernière élection en fonction de la densité des comtés et selon la richesse des circonscriptions, voici la répartition en fonction de l'âge.

Après avoir établi un classement de l'âge moyen dans chacun des comtés, j'ai divisé ces derniers en 5 groupes de 25 (125 total) pour déterminer combien de députés avaient obtenu les partis dans chacun de ces groupes. Le "groupe 1" ce sont les 25 circonscriptions les plus jeunes, le "groupe 5" les 25 circonscriptions les plus vielles.

Élection Québec 2007

Élection Québec 2007

Élection Québec 2007

PLQ: Une représentation relativement uniforme.

ADQ: Un vote très important chez les jeunes (groupe 1) et faibles chez les personnes âgées (groupe 5).

PQ: Plus les gens sont âgés, plus le vote péquiste devient fort.

Source:
Directeur Général des Élections du Québec
Renseignements sur les circonscriptions


4 avril 2007

Bilan électoral: la lutte des classes Élection 2007 En Chiffres Québec

Après avoir étudié la répartition du vote de la dernière élection en fonction de la densité des comtés, voici maintenant la répartition du vote selon la richesse des circonscriptions.

Après avoir établi un classement du revenu moyen dans chacun des comtés, j'ai divisé ces derniers en 5 groupes de 25 (125 total) pour déterminer combien de députés avaient obtenu les partis dans chacun de ces groupes. Le "groupe 1" ce sont les 25 circonscriptions les plus pauvres, le "groupe 5" les 25 circonscriptions les plus riches.

Élection Québec 2007

Élection Québec 2007

Élection Québec 2007

PLQ: Une représentation relativement uniforme avec une nette prédominance dans la classe aisée (groupe 5).

ADQ: Encore une fois, une répartition uniforme avec un léger avantage dans la classe moyenne inférieure (groupe 2).

PQ: Un désavantage très marqué dans la classe aisée (groupe 5), autrement la répartition est égale dans les différentes classes.

Source:
Directeur Général des Élections du Québec
Renseignements sur les circonscriptions


1 avril 2007

Bilan électoral: démographie du vote Élection 2007 En Chiffres Québec

Je pensais avoir tout dit, bien non… je reviens encore sur l'élection de lundi dernier.

De la victoire de l'ADQ on a spontanément dit que c'était celle "des régions". J'ai décidé d'aller plus loin dans l'analyse pour voir où se situe l'électorat de l'ADQ, du PLQ et du PQ.

Après avoir déterminé la densité de population (habitants/km2) de chacun des 125 comtés, j'ai divisé ces derniers en 5 groupes pour déterminer combien de députés avaient obtenu les partis dans chacun de ces groupes. Le "groupe 1" ce sont les 25 circonscriptions les moins denses, le "groupe 5" les 25 circonscriptions les plus denses.

Bref, Voici qui fera réfléchir les organisateurs électoraux pour la prochaine campagne.

Élection 2007

Élection 2007

Élection 2007

PLQ: 67% des députés du PLQ viennent de zones urbaines et métropolitaines (groupes 4 & 5)

ADQ: 73% des députés de l'ADQ viennent de zones suburbaines et banlieusardes (groupes 2 & 3)

PQ: 64% des députés du PQ viennent de zones rurales et métropolitaines (groupes 1 & 5)

Le PLQ est manifestement le parti des villes, l'ADQ obtient la majorité de ses votes dans "la moyenne" et le PQ à la particularité de clivez ses suffrages entre 2 zones aux antipodes l'une de l'autre.

Et si par "région" on désigne les zones rurales, alors les régions sont encore péquistes.

Source:
Directeur Général des Élections du Québec
Renseignements sur les circonscriptions

Pour terminer, voici 2 textes qu'il faut absolument lire: une analyse de ce qui pourrait arriver au PQ et une analyse de la gauche québécoise au lendemain de l'élection. Vous n'avez qu'à suivre le lien:

Cliquez ici pour lire la suite »


29 mars 2007

Bilan électoral: la couverture médiatique Élection 2007 En Chiffres Québec

Dans ce qui sera probablement mon dernier message sur la campagne électorale (je suis déjà nostalgique), voici encore une fois des chiffres très intéressants d'Influence Communication:

Influence Communication

Le poids média accordé aux partis a été plus proche du résultat de l'élection que les différents sondages publiés la veille du scrutin.

Marge d'erreur moyenne par rapport aux résultats de l'élection:

  • Poids Média: 1.6%
  • Léger Marketing: 1.8%
  • Strategic Counsel: 2.4%
  • CROP: 2.5%

28 mars 2007

Le Nouveau-Québec Élection 2007 En Vidéos Québec

Michel C. Auger et Christian Dufour au sujet du nouveau paysage politique québécois:

J'ai hâte de voir comment l'option du "oui" va évoluer dans les sondages suite aux résultats de l'élection. Va-t-on voir un résultat sous les 40% ?

À ce propos, un sondage Décima publié hier, montre que pour la première fois depuis 5 mois, les conservateurs sont devant les libéraux au Québec (25% vs. 20%). Le Bloc poursuit sa décente pour se situer à 34%.


27 mars 2007

Bilan électoral: la monté de l’ADQ Élection 2007 En Chiffres Québec

Voici la progression de l'ADQ, par rapport à l'élection de 2003, dans les différentes régions du Québec:

ADQ Mario Dumont Vote Élection

Avis à ceux qui voudrait voir dans l'élection d'hier un rejet de Montréal par le ROQ (Rest of Québec)…

Montréal est l'une des régions avec la plus forte hausse du vote adéquiste. Pour devenir Premier Ministre Mario Dumont devra obligatoirement faire élire des députés sur l'ile. Bref, les adéquistes doivent tendre la main aux montréalais, pas les aliéner ou les marginaliser…

Mario Dumont a fait le plein de votes dans les régions. Lors d'une prochaine élection, ce sera difficile d'aller y chercher plus de députés. Si Dumont veut prendre le pouvoir, il n'aura pas le choix de se coller sur Montréal, l'ADQ devra se "montréaliser". Surtout que la loi prévoit un redécoupage de la carte électorale pour la prochaine élection. Un redécoupage qui donnera de nouveaux comtés à la métropole.

Contrairement à cette élection, qui s'est passée essentiellement dans les régions, je m'attends à ce que Montréal soit un enjeu majeur de la prochaine.