Antagoniste


19 août 2014

Liberté de presse Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

The Daily Telegraph

-

Hamas manipulated and intimidated the media in Gaza. Why was that kept from us?
The Daily Telegraph

The Foreign Press Association (FPA) issued an astonishing protest yesterday about « blatant, incessant, forceful and unorthodox » intimidation of journalists in the Gaza Strip by Hamas. « In several cases, » they complained, « foreign reporters working in Gaza have been harassed, threatened or questioned over stories. » The FPA said this amounted to « denying readers and viewers an objective picture from the ground, » adding « we are also aware that Hamas is trying to put in place a ‘vetting’ procedure that would, in effect, allow for the blacklisting of specific journalists. Such a procedure is vehemently opposed by the FPA. » The statement raises a lot of questions. Here is one: why have British broadcasters not mentioned any of this to their viewers?

Israeli filmmaker Michael Grynszpan described on Facebook an exchange he had had with a Spanish journalist who had just left Gaza. « We talked about the situation there. He was very friendly. I asked him how come we never see on television channels reporting from Gaza any Hamas people, no gunmen, no rocket launcher, no policemen. We only see civilians on these reports, mostly women and children. He answered me frankly: ‘It’s very simple, we did see Hamas people there launching rockets, they were close to our hotel, but if ever we dare pointing our camera on them they would simply shoot at us and kill us.' »

J’ai souvent vu des journalistes et chroniqueurs québécois utiliser des prétextes frivoles pour accuser Stephen Harper de menacer la liberté de la presse. Par contre, je ne rappelle pas avoir vu de journaliste dénoncer la censure et l’intimidation du Hamas… Tirez-en vos conclusions.


13 août 2014

Le « blocus » israélien Coup de gueule En Images Israël Palestine

Le « blocus » israélien dirigé contre Gaza aurait fait de ce territoire un « camp de concentration » et il serait à l’origine d’un désastre humanitaire qui aurait contraint le Hamas à lancer des roquettes sur des civils israéliens. Dans son infinie sagesse, Radio-Canada n’a pas hésité à tracer un parallèle entre la situation à Gaza et l’holocauste… C’est du moins de cette manière que la gauche voit les choses…

Dans la réalité, voici comment on vivait à Gaza lors du « blocus » (et avant que le Hamas ne déclenche la guerre) et comment on vit à Dadaab, en Afrique, dans un des plus grands camps de réfugiés de l’ONU.

À Gaza À Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab
Gaza Dadaab

Gaza est probablement le premier « camp de concentration » de l’histoire de l’humanité avec des écrans plats, des cafés internet, des boutiques qui débordent d’aliments et un parc d’attractions… Comme « blocus », on a vu bien pire… En réalité, cette station ne devrait surprendre personne, car malgré le « blocus », Israël laisse entrer des tonnes de matériel à Gaza toutes les semaines. M’enfin, peut-être que Le Hamas a décidé de lancer des roquettes sur Israël, car l’internet n’était pas assez rapide ou parce que les Palestiniens n’avaient pas accès à HBO… Sans blague, on est très loin de la réalité du Dadaab…

Pendant que la gauche perd son temps à dénoncer le « blocus » israélien, des gens souffrent véritablement ailleurs, mais ils sont contraints de le faire en silence parce que les Palestiniens ont le monopole de la souffrance. Ce qui compte pour la gauche et les médias ce n’est pas de défendre les innocents, mais plutôt de diaboliser Israël.


11 août 2014

Gaza et les chiffres Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

The New York Times

-

Civilian or Not? New Fight in Tallying the Dead From the Gaza Conflict
The New York Times

Even as the war appears to draw to a close, the battle over casualty statistics rages on. No other number is as contentious as the ratio of civilians to combatants killed, widely viewed, including in Israel, as a measure of whether the commanders in the field acted proportionately to the threat posed by militants — or, in the eyes of Israel’s critics, committed war crimes.

Palestinians and their supporters contend Israel massacred innocents with indiscriminate assaults with heavy weapons, citing numerous strikes that killed multiple family members in their homes and several that hit schools sheltering those who had sought refuge.

Israel, in turn, says that Hamas, the militant group that dominates Gaza, purposely sacrifices its own citizens by fighting in their midst, in order to raise the world’s ire against Israel. It says that the ratio of combatants killed in a densely populated urban environment supports its assertion that it conducted the attacks as humanely as possible.

The Times analysis, looking at 1,431 names, shows that the population most likely to be militants, men ages 20 to 29, is also the most overrepresented in the death toll: They are 9 percent of Gaza’s 1.7 million residents, but 34 percent of those killed whose ages were provided. At the same time, women and children under 15, the least likely to be legitimate targets, were the most underrepresented, making up 71 percent of the population and 33 percent of the known-age casualties.

Bref, contrairement à ce que racontent nos médias, les frappes d’Israël ne sont pas faites de manière indiscriminée. Mais comme on dit dans les salles de rédaction du Québec: « Never let the facts get in the way of a good story »


7 août 2014

Le Moyen-Orient en 5 minutes En Vidéos Israël Moyen-Orient Palestine Terrorisme

Le conflit au Proche-Orient est présentée comme l’un des problèmes les plus complexes au monde. Mais, en réalité, il est très simple: les Israéliens veulent vivre en paix et le Hamas veut détruire Israël…


4 août 2014

La vérité à Gaza Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

Libération

-

«Tu dois quitter Gaza au plus vite et arrêter de travailler»
Libération

Cet article, qui décrivait les tentatives d’intimidation à l’encontre du journaliste palestinien Radjaa Abou Dagga, correspondant de «Ouest France» et ancien collaborateur de «Libération», a été dépublié à sa demande.

Pourquoi ne voit-on jamais d’images de combattant du Hamas en provenance de la bande de Gaza ? Pourquoi toutes les histoires en provenance de la bande de Gaza penchent du même bord ?

Vous savez maintenant pourquoi, parce que les seules histoires qui sortent de Gaza sont celles qui font l’affaire du Hamas (y compris les histoires sur le nombre de victimes).

Étrangement, nos journalistes qui n’hésitent pas à dire que Stephen harper représente une menace pour la liberté de la presse restent silencieux sur la censure du Hamas…

P.-S. Le Hamas, plus populaire chez la bonne gauche québécoise que chez les Palestiniens?

Hamas


28 juillet 2014

Flashback Israël Moyen-Orient Palestine Terrorisme

Le 23 juillet 2007, j’avais écrit un billet intitulé « Deux poids, deux mesures » à propos de la situation au Liban.  Je reprends ce billet qui demeure toujours d’actualité en regard de la situation à Gaza:

Nahr al-BaredL’été dernier [2006], les médias se sont déchaînés contre Israël, on a accusé ad nauseam le gouvernement Olmert d’avoir utilisé une force disproportionnée pour combattre le Hezbollah. Des groupes humanitaires, comme Amnesty International, ont même qualifié de « crime de guerre » la destruction d’infrastructures civiles.

Cet été [2007], l’armée libanaise a décidé d’envahir le camp palestinien de Nahr al-Bared avec l’intention de déloger les militants islamistes s’y trouvant. Résultat des courses: le camp de Nahr al-Bared, abritant 40 000 Palestiniens, a été complètement détruit pour venir à bout d’une centaine de militants du Fatah al-Islam (des travailleurs de la Croix rouge et des casques bleus ont aussi été tués lors de l’offensive libanaise).

Mais à la différence de l’été dernier, aucun média n’a déchiré sa chemise, aucune résolution des Nation-Unies et aucun groupe humanitaire n’a endossé le rôle de « pleureuse » pour parler de « crime de guerre ».

Morale de l’histoire: si l’on ne peut imputer la souffrance d’une personne à Israël où aux États-Unis, les gens s’en fichent.

Plus ça change, plus c’est pareil…


21 juillet 2014

Gaza et la Finlande Israël Palestine Terrorisme

TalvisotaEn 1939, l’isthme de Carélie était l’une des régions les plus prospères de Finlande. Faisant près de 3 000 km² cette région très riche en ressources naturelles (forêts et mines) abritait la deuxième ville la plus importante du pays et 10% des zones industrialisées de la Finlande.

Mais en 1939, tout bascule. Jugeant cette région vitale pour protéger ses intérêts, l’URSS décide d’envahir la Finlande pour mettre la main sur l’isthme de Carélie. Malgré la vaillante résistance finlandaise (pour chaque homme perdu par la Finlande, l’URSS en perdit 6), la Finlande a dû baisser pavillon et céder cette portion de son territoire aux Soviétiques. Du jour au lendemain, 422 000 Finlandais ont été expulsés de leurs villes et villages, soit équivalents de 12% de la population du pays. Même une fois la Deuxième Guerre mondiale terminée, l’URSS refusa de céder cette portion de territoire à la Finlande, la région a été colonisée par l’URSS et aujourd’hui, l’isthme de Carélie est toujours considéré comme un territoire russe. Fait intéressant, sous le régime communiste, cette région qui était l’une des plus prospères de Finlande est devenue l’une des plus pauvres de l’URSS…

Ce qui nous amène à Gaza…

Malgré le drame qui s’est joué dans l’isthme de Carélie, vous avez déjà vu des kamikazes finlandais se faire sauter en Russie ? Vous avez déjà vu des groupes terroristes lancer des missiles sur la Russie en espérant chasser les Russes ?

Ce genre de chose n’est jamais arrivé parce que les Finlandais ont réalisé que balancer des roquettes sur la Russie était une activité périlleuse, mais surtout parce que les dirigeants finlandais étaient des gens civilisés… Les gens civilisés ne s’adonnent pas au terrorisme. Les Finlandais ont perdu une guerre, ils ont pansé leurs plaies et ils sont passés à autre chose…

On attend quoi en Palestine pour faire preuve du même bon sens que les Finlandais? Surtout que, contrairement à ce qui s’est passé en Finlande, Israël n’a pas le résultat d’une guerre d’invasion, mais d’une résolution des Nations-Unis…

P.-S. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’incroyable conflit russo-finlandais, je vous conseille de lire A Frozen Hell: The Russo-Finnish Winter War of 1939-1940, un ouvrage remarquable.


21 juillet 2014

Un pays civilisé Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

Libération

-

Israël va inculper trois extrémistes juifs pour le meurtre d’un jeune Palestinien
Libération

Le parquet israélien va inculper trois juifs pour l’enlèvement et le meurtre d’un jeune Palestinien brûlé vif au début du mois à Jérusalem, a-t-on appris lundi de sources officielles.

Selon un communiqué de la police, les trois suspects arrêtés – un homme de 29 ans et deux mineurs membres de sa famille selon la presse – seront mis en examen pour homicide, enlèvement avec intention de tuer et incendie criminel.

La mort de l’adolescent palestinien avait suivi l’enlèvement et le meurtre de trois étudiants israéliens en Cisjordanie, attribué par Israël au Hamas islamiste palestinien. Ces deux drames ont suscité une vague d’émotion, d’abord en Israël puis dans les Territoires palestiniens.

Le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien, a par ailleurs divulgué les aveux détaillés des suspects pendant leur interrogatoire

Quand des islamistes du Hamas ont enlevé et tué 3 adolescents israéliens, il n’y a eu ni enquête, ni arrestation, ni procès… Il est fort probable que les responsables de cet acte barbare aient reçu les félicitations du gouvernement.

Du côté d’Israël, ceux qui ont tué un jeune Palestinien en guise de représailles, ont été arrêtés et seront jugés.

C’est la différence entre la Palestine et Israël. En Palestine, les extrémistes sont des héros. En Israël, les extrémistes sont des criminels.


22 novembre 2012

Quand la gauche supporte l’extrême-droite En Chiffres Gauchistan Israël Palestine Terrorisme

Voici un graphique que vous ne verrez jamais dans un article d’Agnes Gruda

Hamas Terroriste

Qu’est-il arrivé quand Israël a mis fin à l’occupation de Gaza ?  Les terroristes du Hamas ont pris toute la place et les roquettes se sont abattues sur les civils israéliens.  Ce règne de terreur a duré jusqu’en 2008.  Cette année-là, Israël s’est lassé et un grand ménage a été fait lors de l’Opération « Plomb durci ».  En 2012, les terroristes du Hamas ont voulu recommencer leur petit manège, parions que l’Opération « Pilier de défense » y mettra fin encore une fois.

Quand les terroristes arrosent Israël de roquettes,  nos bons pacifistes sont silencieux.  Ni manifestation, ni texte d’opinion dans les journaux, ni dénonciation dans les réseaux sociaux.  Par contre, quand Israël en a marre et lève le petit doigt pour se défendre, tous les idiots utiles sortent sur la place publique pour réclamer la disparition de ce petit pays.  C’est comme…  C’est comme si la gauche était plus motivée par un antisémitisme nauséabond plutôt que par la paix…  Autrement, comment peut-on expliquer que cette gauche prétendument pacifiste ne voit aucun problème à manifester avec des gens qui scandent « Palestine will be free, from the river to the sea » ?

De plus, avouer qu’il est plutôt ironique de voir l’extrême-gauche manifester bruyamment pour soutenir l’un des régimes le plus extrême-droite de la planète, en l’occurrence les islamistes du Hamas…  Tout comme il est ironique de voir cette gauche qui, tout en accusant les républicains d’être des « religious freak », soutient ouvertement le Hamas…

Pour le reste, on peut résumer la situation de la manière suivante: nombre de Palestiniens tués en Cisjordanie par Tsahal? ZÉRO. Pourquoi? Parce que ZÉRO roquette a été tirée de la Cisjordanie. D’autres Questions? Non, ok merci!

M’enfin, ce n’est pas Ages Gruda qui risque de vous parler de tout ça…

Source:
The Intelligence and Terrorism Information Center
Palestinian Terrorism – Terrorist Attacks


19 novembre 2012

Est-ce qu’Israël est un État d’apartheid? En Images En Vidéos Israël Palestine

Voici ce que vous devez répondre à toute personne qui insulte votre intelligence en voulant vous faire croire qu’Israël pratique l’Apartheid:

Hamas


3 avril 2012

La démocratie palestinienne Gauchistan Palestine Revue de presse Terrorisme

The Jerusalem Post

-

PA arrests another reporter over Facebook post
The Jerusalem Post

Palestinian Authority security forces in the West Bank Sunday night arrested another Palestinian journalist for posting a critical comment on Facebook.

Agents belonging to the PA’s Preventive Security Service in Ramallah arrested Tarek Khamis, who works for the Palestinian Zaman Press news agency, for criticizing the PA’s current clampdown on Palestinian journalists in the West Bank, a Palestinian journalist told The Jerusalem Post.

He said that Khamis was taken into custody after he wrote a comment that referred specifically to the recent arrest of female journalist and blogger Esmat Abdel Khalik.

She was arrested last week after she posted derogatory remarks about PA President Mahmoud Abbas on her Facebook page.

A third journalist, Youssef Al-Shayeb, was also arrested last week for exposing corruption in the Palestinian diplomatic mission in France.

Personne ne se surprendra de constater que les journalistes d’ici préfèrent accuser Harper de leur faire la guerre plutôt que de rapporter ce genre de nouvelles…


22 février 2012

Radio-Canada: une honte nationale (payée avec nos taxes) Canada Coup de gueule Gauchistan Israël Palestine Revue de presse

The Jerusalem Post

-

‘Canadian journalist’s Israel reporting biased’
The Jerusalem Post

A Canadian journalist’s reports from Israel have been declared biased and inaccurate by her own news outlet’s standards watchdog.

In a pointed rebuke, the ombudsman for Radio-Canada, the French-language arm of Canada’s state broadcaster, said reporter Ginette Lamarche was biased, used unverified facts and was inaccurate in her recent reporting on Israel. Ombudsman Pierre Tourangeau late last week overturned Radio-Canada’s earlier dismissal of complaints from Honest Reporting Canada over five reports by Lamarche from the Middle East which aired in December.

Tourangeau found the reports failed to show balance, impartiality, and accuracy as required by Radio-Canada’s journalistic standards. Tourangeau also found a lack of « diversity of opinion » required for news coverage of controversial subjects, use of unverified facts, and failure to challenge claims which led to « at least an appearance of bias. » He stated that the reports offered only a Palestinian viewpoint, and that the reporter did not verify or challenge claims or data submitted to her.

Pour avoir tous détails de cette histoire absolument scandaleuse, je vous invite à aller lire le blogue de David Ouellette, qui est à l’origine des plaintes à l’ombudsman de Radio-Canada.

Quand un média de droite émet une opinion qui va à l’encontre de la pensée unique des journaleux québécois, on assiste à une épidémie de caca nerveux. Qu’on pense à la réaction de Patrick Lagacé, Vincent Marissal, Sophie Durocher ou Richard Therrien quand une animatrice de Sun News a osé critiquer les subventions à la culture.

Pourtant quand on découvre que le diffuseur public national a volontairement trompé la population en diffusant de l’information inexacte, ces gens ne disent strictement rien. Pourtant, utiliser l’argent des contribuables pour faire de la propagande, c’est autrement plus grave que de critiquer les subventions aux artistes.

Et une question demeure. Si Radio-Canada a trompé la population de la situation au Moyen-Orient, sur quoi d’autre ont-ils berné les gens ?


25 septembre 2011

Solidarité palestinienne Moyen-Orient Palestine Revue de presse Terrorisme

The Daily Star

-

Refugees will not be citizens of new state
The Daily Stars

Palestinian refugees will not become citizens of a new Palestinian state, according to Palestine’s ambassador to Lebanon.

From behind a desk topped by a miniature model of Palestine’s hoped-for blue United Nations chair, Ambassador Abdullah Abdullah spoke to The Daily Star Wednesday about Palestine’s upcoming bid for U.N. statehood.

The ambassador unequivocally says that Palestinian refugees would not become citizens of the sought for U.N.-recognized Palestinian state, an issue that has been much discussed. “They are Palestinians, that’s their identity,” he says. “But … they are not automatically citizens.”

This would not only apply to refugees in countries such as Lebanon, Egypt, Syria and Jordan or the other 132 countries where Abdullah says Palestinians reside. Abdullah said that “even Palestinian refugees who are living in [refugee camps] inside the [Palestinian] state, they are still refugees. They will not be considered citizens.”

Abdullah said that the new Palestinian state would “absolutely not” be issuing Palestinian passports to refugees.


22 septembre 2011

L’apartheid palestinien Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

USA Today

-

PLO ambassador says Palestinian state should be free of Jews
USA Today

The Palestine Liberation Organization’s ambassador to the United States said Tuesday that any future Palestinian state it seeks with help from the United Nations and the United States should be free of Jews.

« After the experience of the last 44 years of military occupation and all the conflict and friction, I think it would be in the best interest of the two people to be separated, » Maen Areikat, the PLO ambassador, said during a meeting with reporters sponsored by The Christian Science Monitor. He was responding to a question about the rights of minorities in a Palestine of the future.

Israel has 1.3 million Muslims who are Israeli citizens. Jews have lived in « Judea and Samaria, » the biblical name for the West Bank, for thousands of years. Areikat said the PLO seeks a secular state, but that Palestinians need separation to work on their own national identity.

Israel has often complained of anti-Semitic views in Palestinian discourse. Palestinian media frequently publishes and broadcasts anti-Semitic sermons by Islamic religious leaders, while the Hamas-run Al-Aqsa TV shows programming for preschoolers that extolls hatred of Jews and suicide bombings, according to a 2009 State Department human rights report.

The PLO seeks a U.N. vote on Palestinian statehood when the U.N. General Assembly meets in New York City next week.


21 septembre 2011

Israël, histoire 101 En Vidéos Israël Moyen-Orient Palestine

Puisque l’ONU va tenir un vote important à propos de la Palestine cette semaine, j’ai pensé vous présenter 2 petits vidéos à propos d’Israël, histoire de vous montrer ce que les médias vous cachent…

Israel Palestinian Conflict: The Truth About the West Bank

Israel Palestinian Conflict: The Truth About the Peace Process