Antagoniste


13 janvier 2009

Top 5 USA Élection 2008 États-Unis

Citation de la semaine
"You should be ashamed of yourselves."
— Joe Wurzelbacher to foreign journalists covering the Gaza conflict

Poids média de l'actualité américaine (5-11 janvier) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

Actualités États-Unis

Storyline Shifts from War to Washington

Even as the fighting in Gaza continued to generate major coverage last week, the media focus shifted back to Washington and the daunting tasks confronting incoming president Barack Obama.

Thanks to his increasingly aggressive campaign for a stimulus package and some controversial appointments, Obama’s transition was the top story from Jan. 5-11, according to the News Coverage Index from the Pew Research Center’s Project for Excellence in Journalism. At 26% of the newshole, the subject more than tripled its coverage from the previous week.

While Obama’s advocacy for an economic package stood in contrast to his relative silence on the Mideast, the Gaza conflict was the second-biggest story last week (17%), dropping modestly from the previous week when it was No. 1. The war narrative seemed to evolve last week, with an increasing focus on the humanitarian situation inside Gaza.

The third-biggest story, at 12%, was the scandal that keeps on making news. As Illinois Governor Rod Blagojevich was being impeached last week, the man he picked to replace Obama went to the Capitol and appeared to make some headway in his battle to be seated as Senator. That saga was followed closely by the No. 4 story, the continuing economic crisis, at 10% of the newshole.

Last week also marked the continuation of a trend in evidence since the voters cast their ballots on Nov. 4. In every week since the election, the news agenda has been more diverse and diffuse, with three, and sometimes four stories each accounting for at least 10% of the newshole. By way of comparison, there were no more than two stories in double digits in any week between Aug. 18 and Election Day—a period when intense campaign coverage was dominating the news agenda.

Source:
journalism.org
Storyline Shifts from War to Washington


12 novembre 2008

Quand la perception devient la réalité Coup de gueule Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

Élection Canada

Dans un éditorial publié dans le journal Métro, Steven Guilbeault proclame fièrement que le taux de participation lors de l'élection présidentielle a été le plus fort de l’histoire de ce pays. Ne soyons pas trop durs avec notre hippie nationale, il ne fait que répéter les balivernes publiées dans nos médias.

Le taux de participation lors de l'élection 2008 est estimé entre 60,7% et 61,7%. En 2004, la participation au scrutin a été de… 60,6%.

Le plus haut taux de participation lors d'une élection présidentielle a été de 67% en 1960.

Source:
CNN
Report: '08 turnout same as or only slightly higher than '04


9 novembre 2008

Les temps changent ? Coup de gueule Élection 2008 En Vidéos États-Unis

South Park à propos de la victoire de Barack Obama:


Change !!!
Téléchargé par TheEconomist

Indeed…


9 novembre 2008

Le verdict Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

New York Times

Pour donner suite aux plaintes reçues par ses lecteurs, l'ombudsman du Washington Post a analysé le travail des journalistes qui ont couvert la dernière campagne présidentielle. Le verdict ? La campagne de Barack Obama a eu droit à une couverture médiatique plus abondante et plus complaisante que la campagne de McCain.

Dommage que cet examen de conscience ait été fait après l'élection…


6 novembre 2008

Perspective historique Élection 2008 En Chiffres États-Unis Hétu Watch

Nombreux ont été les analystes politiques, notamment à Radio-Canada, qui ont interprété la victoire de Barack Obama comme étant un "landslide" c.-à-d. un tsunami qui a balayé le pays.

Rigueur, rigueur, rigueur…

Avant de porter un tel jugement, il serait bon d'avoir un peu de recul historique.  Voici quelles ont été les marges victorieuses des élections présidentielles depuis 1900:

États-Unis

États-Unis

Depuis la 2e guerre mondiale, les présidents ont gagné leurs élections avec une moyenne de 8,6% d'avance dans le vote populaire et par 247 votes au collège électoral.

Obama a battu McCain par 6,1% au niveau du vote populaire et par 190 Grands Électeurs.

Certes, la victoire d'Obama est solide.  Mais parler de "landslide", c'est une exagération.

Source:
Wikipedia
United States presidential election


6 novembre 2008

De retour sur Terre… Économie Élection 2008 En Chiffres États-Unis Récession

Performance de l'indice Dow Jones suite à l'élection d'un président depuis 60 ans:

Dow Jones

Hier, dans une tribune téléphonique sur le 98,5 j'ai entendu une personne dire que Charest n'aurait pas dû déclencher une élection ayant pour thème l'économie parce que d'ici 5 mois, Barack Obama aura réglé la crise financière.

Quand le party soulignant l'élection d'Obama prendra fin, j'ai l'impression que pas mal de personnes vont se réveiller avec une gueule de bois…

Pour en savoir plus:
Bloomberg
U.S. Stocks Post Biggest Post-Election Drop on Economic Concern

Sources:
Yahoo Finance
Market Stats


5 novembre 2008

L’histoire vient de s’écrire Élection 2008 États-Unis

Obama

Il reste 1 460 jours avant la prochaine campagne présidentielle américaine et pendant les 1 459 jours à venir, il y a de fortes chances que je m'oppose fermement aux politiques du président démocrate.

Mais aujourd'hui, je ne peux passer sous silence le caractère historique de l'élection de Barack Obama comme 44e président des États-Unis.

Ils sont très peu nombreux les pays sur cette planète à avoir porté au pouvoir un chef d'État issu d'un groupe ethnique minoritaire.  J'ai 30 ans et je ne crois pas me tromper en disant que je risque de mourir bien avant de voir un président français d'origine magrébine ou un chancelier turc en Allemagne. Si Barack Obama a été si populaire à l'extérieur des États-Unis, c'est peut-être parce que les gens avaient la chance de vivre par procuration quelque chose qu'ils savaient impossible à réaliser dans leur propre pays.

Les États-Unis furent le dernier pays d'occident à avoir aboli l'esclavage.  Ce fut aussi le dernier pays avoir tourné le dos à la ségrégation raciale.  Mais aujourd'hui, les États-Unis sont devenus le premier pays d'occident à avoir élu un noir à la tête de leur gouvernement.

En l'espace de 40 ans, on est passé d'un pays où les noirs devaient céder leur place aux blancs dans les autobus à un pays où un noir aura l'opportunité de présider la destinée de 300 millions d'Américains.  L'élection de Barack Obama, c'est la démonstration du formidable dynamisme de la société américaine.  C'est l'illustration de ce qui a fait de ce pays une nation d'exception.  Au moment où le vieux démon fasciste se réveille en Europe, les Américains ont pris le chemin inverse pour exorciser leurs erreurs de passé.

Une fois de plus, les États-Unis d'Amérique se sont levés pour donner au monde un exemple à suivre


4 novembre 2008

Obama vs. Obama Coup de gueule Élection 2008 En Vidéos États-Unis Hétu Watch

Avec ses relations douteuses et ses multiples contradictions, comment Obama a-t-il pu recevoir un traitement si favorable des médias ?

Mystère…


4 novembre 2008

Fair & balanced Élection 2008 En Chiffres États-Unis Hétu Watch

Quel média a eu la couverture électorale la plus équilibrée depuis le début de la campagne présidentielle ?  CNN, NBC, Fox News, MSNBC ou les journaux ?

Les plus récentes statistiques du "Project for Excellence in Journalism" permettent de répondre à cette question.

Pour chaque candidat, j'ai calculé le nombre de nouvelles positives reçues pour chaque nouvelle négative.  Par exemple, un score de 1,6 signifie que chaque fois qu'un média a publié une nouvelle négative sur un candidat, il a publié 1,6 nouvelle positive pour ce même candidat.  L'équilibre parfait est donc de 1.

Média

Pour mieux visualiser le déséquilibre de la couverture médiatique de McCain, j'ai utilisé les données précédentes pour calculer le différentiel de nouvelles positives par nouvelle négative entre Obama et McCain.  Le résultat donne un ratio: par exemple, un ratio de 2,5 signifie qu'Obama a reçu 2,5 fois plus de nouvelles positives par nouvelle négative que McCain.

Média

La couverture la plus équilibrée de la campagne est venue de…  Fox News !  À l'opposé, chez MSNBC, Obama a reçu 22,4 fois plus de nouvelles positives par nouvelle négative que McCain.

Voilà le genre de chose qu'on ne vous dira pas sur le blogue de Richard Hétu.

Source:
journalism.org
How Different Media Have Covered the General Election


4 novembre 2008

La bataille médiatique Élection 2008 États-Unis Top Actualité

Citation de la semaine
“With a record turnout and continued underinvestment by our states and our federal government on election procedures…we are not ready yet”
— Barbara Arnwine about the country’s ability to process what, by many estimates, would be unprecedented turnout at its voting places

Couverture médiatique des candidats républicains et démocrates (27 octobre-2 novembre) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

Actualités États-Unis

Actualités États-Unis

La campagne électorale a occupé 54% de l'actualité américaine. La situation économique a été le 2e sujet le plus couvert par les médias avec 13% du contenu. L'Irak, les scandales de corruption et Jennifer Hudson ferment la marche en 3e position avec 2% de l'attention médiatique.

Source:
journalism.org
In the Last Week, Numbers Make the News


3 novembre 2008

L’Amérique de Barack Obama (X) Économie Élection 2008 En Vidéos États-Unis Gauchistan Hétu Watch

Si le Messie devient président, les gens n'auront plus besoins de travailler pour mettre de l'essence dans leur voiture ou pour payer leur hypothèque.  C'est du moins l'opinion de cette Obamiste:

Bienvenue dans l’Amérique de Barack Obama: là où le président peut aussi changer l'eau en vin, multiplier les poissons, guérir les lépreux, redonner la vue aux aveugles et ressusciter Lazare.


3 novembre 2008

Money talks Coup de gueule Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

Barack ObamaLes médias ont beaucoup parlé de la capacité d'Obama d'utiliser l'internet pour ramasser des contributions électorales de la part de "petits donateurs" (dons de moins de 200$).  Toujours selon les médias ce phénomène est du jamais vu dans une campagne électorale.

Well, think again…

Lors de cette campagne électorale, 25% de l'argent amassé par Obama provient de "petits donateurs".  Lors de la dernière campagne électorale, 31% des dons à la campagne de Bush et 37% des dons à la campagne de Kerry ont été faits par des gens ayant donné moins de 200$.

De plus, contrairement à McCain, Obama a refusé de rendre publique sa liste de "petits donateurs".  Probablement parce qu'un bon nombre de ces contributions ont été faites illégalement.


3 novembre 2008

Journal-poubelle Économie Élection 2008 États-Unis

New York Times

La semaine dernière, l'agence de crédit "Standard & Poor" a fait passer la cote de crédit du New York Times à "junk".

Junk… Voilà qui décrit aussi la qualité du journalisme au New York Times…


3 novembre 2008

L’Amérique de Barack Obama (IX) Coup de gueule Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

Barack Obama

Comme le veut la tradition dans le milieu journalistique aux États-Unis, les quotidiens décident souvent de donner leur appui à un candidat à l'approche du scrutin. La semaine dernière, le Washington Times, le N.Y. Post et le Dallas Morning News se sont tous rangés derrière John McCain. Réaction du clan Obama ? Les journalistes de ces 3 quotidiens ont été évincés de la campagne

Bienvenue dans l’Amérique de Barack Obama: là où les journalistes ont intérêt à marcher les fesses serrées.


2 novembre 2008

Le prix à payer Élection 2008 En Chiffres En Vidéos États-Unis Hétu Watch Irak Terrorisme

Avec plus de 12 millions de visionnements, voici quel a été le vidéo politique le plus populaire sur You Tube durant la campagne présidentielle:

Voici les pertes civiles et militaires en Irak depuis l'intervention américaine:

Irak

Irak

En 2002, sous Saddam Hussein, il y avait 0 télévision, 0 radio et 0 journal indépendant.  L'indice de liberté de la presse était de 79,00 (100 étant le pire) selon Reporters Sans Frontière.  Aujourd'hui, il y a en Irak 54 stations de télévision, 114 stations de radio et 268 journaux indépendants. L'indice de liberté de la presse est passé à 59,38.

Sous Saddam Hussein, il y avait 833 000 personnes disposant d'un téléphone.  Aujourd'hui, ils sont 13 360 000.

Sous Saddam Hussein, il y avait 4 500 personnes disposant d'une connexion internet.  Aujourd'hui, ils sont 261 000.

Sous Saddam Hussein, le pays produisait 95 000 mégawatts/heure d'électricité. Aujourd'hui, le pays produit 112 960 mégawatts/heure.

Source:
Brookings Institution
Iraq Index: Tracking Variables of Reconstruction & Security in Post-Saddam Iraq