Antagoniste


29 octobre 2014

Les pyromanes Coup de gueule États-Unis Hétu Watch Revue de presse

The Washington Post

-

Evidence supports officer’s account of shooting in Ferguson
The Washington Post

Ferguson, Mo., police officer Darren Wilson and Michael Brown fought for control of the officer’s gun, and Wilson fatally shot the unarmed teenager after he moved toward the officer as they faced off in the street, according to interviews, news accounts and the full report of the St. Louis County autopsy of Brown’s body.

Because Wilson is white and Brown was black, the case has ignited intense debate over how police interact with African American men. But more than a half-dozen unnamed black witnesses have provided testimony to a St. Louis County grand jury that largely supports Wilson’s account of events of Aug. 9, according to several people familiar with the investigation who spoke with The Washington Post.

Some of the physical evidence — including blood spatter analysis, shell casings and ballistics tests — also supports Wilson’s account of the shooting, The Post’s sources said, which casts Brown as an aggressor who threatened the officer’s life. The sources spoke on the condition of anonymity because they are prohibited from publicly discussing the case.

Experts told the newspaper that Brown was first shot at close range and may have been reaching for Wilson’s weapon while the officer was still in his vehicle and Brown was standing at the driver’s side window. The autopsy found material “consistent with products that are discharged from the barrel of a firearm” in a wound on Brown’s thumb, the autopsy says.

Au moment de l’incident, même si très peu d’information était disponible, les médias ont fait croire à la population que la mort de Michael Brown était un geste raciste. Ces allégations avaient incité les casseurs à se livrer à des émeutes et aux pillages.

Quelques semaines plus tard, on apprend que l’incident n’avait rien de raciste et que le policier a probablement agi en légitime défense. Par contre, ce nouveau développement n’a pas fait couler beaucoup d’encre dans les médias…


27 octobre 2014

L’austérité: un mal imaginaire Économie États-Unis Hétu Watch

GaspillageEn 2011, Paul Ryan, congressman républicain, avait proposé une petite révolution aux États-Unis en proposant un budget qui prévoyait réduire les dépenses de 5 800 milliards de dollars et les taxes et impôts de 4 162 milliards de dollars sur 10 ans.

La gauche avait dénoncé ce plan d’austérité, le qualifiant de suicidaire et d’idéologique.  Paul Krugman en avait ajouté une couche en qualifiant ces propositions budgétaires de ridicules et cruelles tout en spécifiant que la mise en application de ce budget allait provoquer une profonde dépression.

En 2011, il était prévu que le gouvernement dépense 3 954 milliards de dollars en 2014. Le budget Ryan voulait ramener cette somme à 3 583 milliards de dollars.  Finalement, lors de l’année 2014, le gouvernement a dépensé 3 499 milliards de dollars, 84 milliards de dollars de moins que ce qui était prévu dans le budget Ryan !

En 2011, il était prévu que le gouvernement amasse 3 440 milliards de dollars en taxes et impôts pour l’année 2014. Le budget Ryan voulait ramener cette somme à 3 094 milliards de dollars.  Finalement, lors de l’année 2014, le gouvernement a amassé 3 013 milliards de dollars, 81 milliards de dollars de moins que ce qui était prévu dans le budget Ryan !

Autrement dit, en 2014, sous la pression du Congrès républicain, le gouvernement a moins dépensé et moins taxé que ce qui était prévu dans le budget Ryan, un budget qui avait été qualifié de suicidaire, idéologique, ridicule et cruel. Pourtant, non seulement les États-Unis ont continué de fonctionner comme si de rien n’était, mais en plus la croissance économique a été très soutenue !

Bref, la prochaine fois qu’un gauchiste vous dira que l’austérité c’est l’enfer, parler lui du budget Ryan !


27 octobre 2014

Sans danger Économie Environnement États-Unis

Science News

-

No water contamination found in Ohio’s fracking epicenter
The Economist

Fracking in Carroll County, the heart of Ohio’s natural gas boom, hasn’t contaminated groundwater, new research shows. The study is the first in the country to evaluate drinking water quality before and after the local onset of hydraulic fracturing, better known as fracking.

Some residential water wells did contain high levels of methane, which is the core component of natural gas. But researchers reported October 19 at the Geological Society of America’s annual meeting that the contamination came from natural biological sources such as soil bacteria, not leaky gas wells.

Partout en Amérique on exploitent le gaz de schiste sans danger, sauf au Québec. Ici nous avons décidé d’être pauvre.

M’enfin, dans le p’tit Québec on trouve aussi des gens croient que les compteurs intelligents d’Hydro-Québec sont dangereux


22 octobre 2014

Donner son maximum Canada Économie En Images États-Unis Québec

Au Canada, le NPD voudrait imposer un salaire minimum de 15$/h aux secteurs sous juridiction fédérale.

Au Québec, Québec Solidaire souhaiterait que le salaire minimum s’élève à 11,37$/h.

Dans le Dakota du Nord, le salaire minimum n’est que de 7,25$/h, pourtant voici une affiche que l’on retrouve à l’entrée du Walmart de Williston:

Walmart

Au Dakota du Nord, contrairement au Québec, les gens ont été assez intelligents pour dire « oui » à l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste, ce qui a causé un boom économique.  Les gens n’ont pas besoin d’un salaire minimum pour éviter la pauvreté, mais plutôt d’une économie qui roule !

P.-S. Le Dakota du Nord est l’État américain avec la meilleure qualité de vie aux États-Unis.


16 octobre 2014

La phrase qui résume le modèle québécois Économie En Citations États-Unis Philosophie

Ronald Reagan

-

La carrière politique de Ronald Reagan a pris son envol en 1964, quand il a prononcé son discours, devenu célèbre depuis, A time for choosing.  Dans ce discours on retrouve une phrase qui résume à la perfection comment le modèle québécois a fonctionné depuis cinquante ans…

« For three decades, we’ve sought to solve the problems of unemployment through government planning, and the more the plans fail, the more the planners plan. »


14 octobre 2014

Les riches et les pauvres Économie Environnement États-Unis Revue de presse

San Antonio Business Journal

-

Texas added 23,100 oil-and-gas jobs over last year
Denver Business Journal

In the association’s “State of Energy Report,” oil-and-gas employment in Texas totaled 411,600 jobs in 2013, an increase of 23,100 jobs over 2012. Nationwide, the industry employed slightly more than 1 million people in 2013, which was an increase fo 30,800 jobs over 2012. Texas lead the nation in employment in 2013, followed by North Dakota (2,100 jobs), Oklahoma (1,800 jobs) and New Mexico (1,700 jobs) between the two years.

In addition, Texas oil and gas companies paid a record $13.6 billion in state and local taxes, and state royalty payments for fiscal year 2013. This is an increase of $1.2 billion over 2012.

TIPRO President Ed Longanecker said in a release that Texas leads the nation in employment and pdroduction due, in part, to the state’s pro-business environment and sensible legislative and regulatory perspective.“States that adopt overreaching regulations targeting oil and gas development will inevitably experience a progressive, or even dramatic decline in these high paying jobs and all associated benefits,” he said.

Oil-and-gas workers were paid a national annualwage of $103,400 in 2013. This industry had a payroll of $105 billion in 2013, up 1 percent from 2012.

L’an dernier, au Texas, le secteur privé a créé 23 100 jobs qui sont payés en moyenne 103 400$

Pendant ce temps au Québec, plus précisément à Cacouna:

Fou Comme De La Marde

Au Québec, on a fait le choix d’être pauvre…


9 octobre 2014

Société distincte Canada Économie En Chiffres États-Unis Gauchistan Québec

Depuis le début de l’été, le prix du pétrole a diminué de manière constante malgré les tensions au Moyen-Orient; une situation imputable en partie à l’augmentation de l’offre découlant de l’exploitation du pétrole de schiste (aux États-Unis, contrairement au Québec, les gens ont été assez intelligents pour sauter sur cette manne pétrolière).

Voici comment cette baisse du prix du pétrole a influencé le prix de l’essence aux États-Unis, en Ontario et au Québec depuis le début de l’été…

Essence Québec

La ligne de l’Ontario suit de près celle des États-Unis, une baisse constante des prix.  Pour ce qui est du Québec…  Il semble que nous soyons une société distincte parce que la tendance ici semble être différente…  Ici, ça diminue beaucoup plus lentement…

Une chance qu’au Québec nous avons une Régie de l’énergie pour fixer un prix plancher sur l’essence et empêcher les guerres de prix, sinon les consommateurs se feraient avoir comme aux États-Unis et en Ontario…   Vive le modèle québécois !

En passant, pour prendre soin de nous, la Régie de l’énergie emploie 92 personnes et dépense 13 518 318$.  La Régie de l’énergie a fait un déficit de 265 294$ l’an dernier.

Sources:
EIA
Weekly U.S. Regular All Formulations Retail Gasoline Prices

Kent Group
Petroleum Price Data


8 octobre 2014

Sciences humaines sans math: le déclin Économie États-Unis Revue de presse

The Harvard Crimson

A Major Milestone At Harvard Signals The Decline Of Humanities And The Rise Of Sciences
The Harvard Crimson

The 2013-2014 academic year also marked the first time that more undergraduates concentrated in subjects within the School of Engineering and Applied Sciences than in the arts and humanities, according to the report. SEAS concentrators totaled 775 undergraduates, and arts and humanities counted 746.

The two cohorts have been exhibiting opposite trends for several years now. Since SEAS became its own school in 2007, the number of concentrators has more than doubled, from 292 in 2007-2008 to 775 in 2013-2014. Prior to the establishment of SEAS, the growth in concentrators in engineering and applied sciences was relatively stagnant, hovering just below 300 concentrators for the five years leading up to the school’s formation.

Meanwhile, the trend for the arts and humanities has pointed consistently downward, falling from 943 concentrators in 2007-2008 to 763 in the past academic year.

Pour la toute première fois de son histoire, il y aura plus d’étudiants en sciences appliquées et génie à Harvard qu’il y aura d’étudiants en art, sciences humaines et science sociale. Pour chaque étudiant en art, sciences humaines et science sociale, il y aura 1,03 étudiant en sciences appliquées et génie.

L’an dernier, j’avais écrit un billet à ce sujet. Au Canada, le Québec est la province qui avait le plus faible nombre d’inscriptions en sciences appliquées et génie par rapport aux inscriptions en art, sciences humaines et science sociale.

En résumé, au Québec, pour chaque diplôme post-secondaire en art, sciences humaines et science sociale, il y a 0,31 diplôme en sciences appliquées et génie. Au Canada, cette proportion est de 0,59. Un ménage s’impose dans nos programmes universitaires, les ressources de l’État étant limitées, on devrait les concentrer dans les domaines d’avenir. Harvard étant une université privée, ce ménage s’est fait naturellement (les gens ne sont pas intéressés à payer pour des diplômes qui ont une valeur incertaine).


7 octobre 2014

Qui suis-je ? Économie Environnement États-Unis

Invité mystèreCet été, la maison de sondage Gallup a réalisé un vaste sondage pour savoir dans quel État les gens étaient les plus heureux aux États-Unis. Pour ce faire, le sondeur a proposé 43 affirmations différentes et les gens sondés devaient dire si cet énoncé décrivait bien sa situation. Un État a obtenu des résultats si remarquables que Gallup l’a décrit comme étant « légendaire ». Pouvez-vous identifier cet État ?

Voici les affirmations où cet État se classe en première position:

  • N’a pas manqué d’argent pour se loger durant les douze derniers mois
  • Satisfait de la qualité de vie
  • N’a pas manqué d’argent pour la nourriture durant les douze derniers mois
  • L’économie de l’État s’améliore
  • L’économie de l’État est bonne/excellente
  • Un bon endroit pour se trouver un emploi de qualité
  • Un bon endroit pour se lancer en affaires
  • L’économie de la ville s’améliore
  • La qualité de vie s’améliore
  • Satisfait de la qualité de l’air
  • Considère que l’éducation primaire et secondaire est bonne/excellente
  • Satisfait avec le système d’éducation
  • Les écoles préparent bien les étudiants pour avoir un emploi
  • Confiance à la justice
  • Confiance au gouvernement de l’État pour résoudre les problèmes
  • Les gens se traitent avec respect
  • A apprécié la journée qui vient de s’écouler

Voici les affirmations où cet État se classe en au-dessus ou sur la moyenne nationale:

  • Occupe l’emploi idéal
  • Les taxes et impôts ne sont pas trop élevés
  • Satisfait de la qualité de l’eau
  • N’a jamais été victime d’un vol
  • Les professeurs sont respectés
  • Confiance aux policiers
  • L’école prépare les jeunes à exceller en milieu de travail
  • Satisfait avec la qualité et le coût des soins de santé
  • Satisfait de l’état des routes et des autoroutes
  • Satisfait du transport en commun
  • La criminalité n’est pas un problème
  • Les enfants peuvent apprendre en grandissant
  • Peut compter sur des amis ou la famille en cas de problème
  • Les enfants sont traités avec dignité et respect
  • Satisfait des opportunités pour se faire de nouveaux amis
  • Un bon endroit pour accommoder les gens avec une déficience intellectuelle
  • Se sent reposé
  • N’est pas inquiet de l’avenir
  • A fait un don de charité le mois dernier
  • N’est pas stressé
  • A fait du bénévolat le mois dernier

Pouvez-vous identifier ce paradis terrestre qui est premier dans 17 catégories et au-dessus ou sur la moyenne dans 21 catégories (sur un total de 43) ?

Le nom de cet État « légendaire » est le… Dakota du Nord !!!

La maison de sondage Gallup attribue cette performance phénoménale au boom économique qui a suivi l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste. De son État, Andy Peterson, le président de la chambre de commerce dira: « Oil is a very thick frosting on a very nicely baked cake. »  Il ne trouvera personne dans le Dakota du Nord pour le contredire !

On est très loin du gospel gauchiste qui veut que l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste soit à l’origine d’une pestilence menant invariablement à la plus abjecte des misères.

Pendant ce temps au Québec, les gens ont une peur irrationnelle de la fracturation hydraulique…  Au Québec, contrairement au Dakota du Nord, nous avons fait le choix d’être pauvre…

Source:
Gallop Poll
North Dakota: Legendary Among States


7 octobre 2014

Les priorités du Québec Économie États-Unis Revue de presse

The Washington Post

-

MIT study finds learning gains for students who took free online course
The Washington Post

Students in a free online physics course from the Massachusetts Institute of Technology demonstrated roughly equal learning gains if they stuck with the class, regardless of previous academic experience, researchers reported Tuesday.

Their progress also was comparable to what some MIT students showed when they were required to take the introductory course on campus as a remedial measure.

The findings offer evidence that “massive open online courses,” or MOOCs, can be an effective way to teach a broad range of people from around the world who want to learn from top-flight universities without paying tuition.

MOOCs have drawn widespread attention for more than two years as a potentially disruptive force in higher education. Web sites have sprung up to offer hundreds of courses free, covering subjects from computer science to poetry and produced by major colleges and universities.

Alors que le Québec devrait tout miser sur l’éducation numérique, ce qui permettrait de réduire les coûts de fonctionnement des universités, le Québec préfère plutôt jeter au feu 110 millions de dollars pour la culture numérique, un secteur qui devrait être uniquement la responsabilité du secteur privé.

Que voulez-vous, au Québec la culture est devenue du fétichisme. Ici, le gouvernement, peu importe sa couleur, a plus peur de couper en culture que de couper les services aux handicapés…


6 octobre 2014

Immunité médiatique Coup de gueule États-Unis Hétu Watch

George BushEn ce moment, le taux d’approbation du président tourne autour de 40% et son taux de désapprobation se situe à environ 55%. Ces chiffres sont comparables à ceux de George Bush pour la période équivalente de sa présidence.

Pourtant

Quand Bush était président, en 2006, les médias ont réalisé 23 sondages sur la présidence de Bush.  Ces 23 sondages se sont traduits par 124 reportages différents. Cette année, avec Barack Obama comme président, les médias ont réalisé uniquement 15 sondages qui ont servi de trame de fond à seulement 9 reportages…  Pourtant, en 2006 comme en 2014, les sondages montrent des tendances similaires i.e. un déclin marqué de la popularité du président et de ses décisions.

Autrement dit, quand un républicain est président, les médias se font un devoir de soigneusement rapporter les sondages qui sont défavorables.  Quand c’est un démocrate qui est président, les médias passent en mode défensif et prennent un soin particulier à ne pas ébruiter les sondages qui pourraient mal faire paraître leur candidat.

Où serait la présidence d’Obama si les médias avaient été aussi durs avec lui qu’avec Bush ?

À réfléchir dans le contexte où PKP aspire à devenir cherf du PQ et ultimement le premier ministre du Québec…


25 septembre 2014

Réchauffement naturel et sécheresse californienne Environnement États-Unis Revue de presse

Los Angeles Times

-

West Coast warming linked to naturally occurring changes
Los Angeles Times

Naturally occurring changes in winds, not human-caused climate change, are responsible for most of the warming on land and in the sea along the West Coast of North America over the last century, a study has found.

The analysis challenges assumptions that the buildup of greenhouse gases in the atmosphere has been a significant driver of the increase in temperatures observed over many decades in the ocean and along the coastline from Alaska to California.

Changes in ocean circulation as a result of weaker winds were the main cause of about 1 degree Fahrenheit of warming in the northeast Pacific Ocean and nearby coastal land between 1900 and 2012, according to the analysis of ocean and air temperatures over that time. The study, conducted by researchers from the National Oceanic and Atmospheric Administration and the University of Washington, was published Monday by the Proceedings of the National Academy of Sciences.

If global warming had been the most powerful influence on land and sea temperatures, those temperatures would have been different, the study’s authors said. Most of the warming in the region occurred before 1940, when greenhouse gas concentrations were lower and winds were weaker, the study found. In contrast, winds have strengthened since 1980 and coastal ocean cooled, even as the rise in greenhouse gases has accelerated.

Tous les réchauffistes qui blâment le réchauffement climatique pour la sécheresse en Californie étaient dans l’erreur !!!

Le Los Angeles Times parle des recherches qui contredisent les théories des réchauffistes, dans les médias québécois c’est le silence radio, la pensée unique règne en maître


23 septembre 2014

Go-schiste ! Économie Environnement États-Unis Revue de presse

Calgary Herald

-

Federal study of Pennsylvania well site finds fracking didn’t ruin nearby water supplies
Calgary Herald

The final report from a landmark federal study on hydraulic fracturing, or fracking, found no evidence that chemicals or brine water from the gas drilling process moved upward to contaminate drinking water at a site in western Pennsylvania.

The Department of Energy report, released Monday, was the first time an energy company allowed independent monitoring of a drilling site during the fracking process and for 18 months afterward. After those months of monitoring, researchers found that the chemical-laced fluids used to free gas stayed about 5,000 feet below drinking water supplies.

Scientists used tracer fluids, seismic monitoring, and other tests to look for problems, and created the most detailed public report to date about how fracking affects adjacent rock structures.

The fracking process uses millions of gallons of high-pressure water mixed with sand and chemicals to break apart rocks rich in oil and gas. That has led to a national boom in production, but also concerns about possible groundwater contamination.

Une autre preuve que l’exploitation des gaz de schiste peut se faire sans danger. Mais au Québec, on a décidé de se faire croire que le gaz de schiste c’était dangereux, parce qu’au Québec, on aime ça être pauvre…


18 septembre 2014

La science et les artistes Coup de gueule États-Unis Revue de presse

San Francisco Chronicle

-

Wealthy Hollywood parents aren’t vaccinating their children
San Francisco Chronicle

A Hollywood Reporter article reveals that vaccination rates at Los Angeles daycares, preschools and kindergartens are dropping dramatically as the number of whooping cough cases in the county reaches alarming highs.

Taking a close look at school immunization records submitted to the state, the publication finds that ritzier schools favored by the entertainment-industry elite have the highest numbers of families opting to exempt their kids from shots. It seems those Hollywood stars who freely inject themselves with Botox are refusing to poke their children with life-saving vaccines that are vital to the overall health of a community.

Instead of turning in completed vaccine records to schools, these parents are handing over forms called personal belief exemptions (PBE). U.S. law states that children be properly immunized before attending school, but many states, such as California, allow exemptions for children whose parents have personal belief objections to vaccines. For example, some parents worry that vaccines cause autism so they opt out, even though research shows no connection.

When vaccination rates decline, disease starts to spread and that’s exactly what’s happening among the palm tree-shaded enclaves of West L.A. The United States is experiencing its worst measles outbreak in 20 years with 288 cases being reported in the first five months of the year, and more than half of the cases in California involve unvaccinated children.

Donc, des vedettes qui ont comme passe-temps de sermonner toute personne qui ose émettre le moindre petit doute sur le réchauffement climatique ne font pas vacciner leurs enfants pour des raisons idiotes et viscéralement anti-scientifiques…

Remarquer, la chose ne devrait guère surprendre. Les vedettes sont contre les vaccins, car ceux-ci sont produits par de grosses entreprises pharmaceutiques capitalistes. Nos bonnes vedettes gauchistes détestent le capitalisme (et les vaccins qui viennent avec). D’un autre côté, les vedettes aiment les théories sur le réchauffement, car celles-ci permettent de faire la promotion du dogme socialiste. Nos bonnes vedettes gauchistes aiment le socialisme.


17 septembre 2014

Capitalisme sans frontières Économie États-Unis Revue de presse

The Wall Street Journal

-

Boeing and SpaceX Share $6.8 Billion in NASA Space Taxi Contracts
The Wall Street Journal

NASA has awarded Boeing Co. a contract worth as much as $4.2 billion and rival Space Exploration Technologies Corp. a separate pact valued at up to $2.6 billion to develop, test and fly space taxis to carry U.S. astronauts into orbit.

The American-built rockets and spacecraft would replace the Russian systems that currently provide the only access to the international space station. The space taxi is slated to transport its first astronaut to the orbiting laboratory by 2017.

Tuesday’s long-awaited announcement by the National Aeronautics and Space Administration marks a milestone for commercial space ventures, partly because both companies will own and operate the equipment while experiencing significantly less day-to-day federal oversight than previous manned space programs.

If the programs are successful, NASA officials believe some of the hardware eventually could be used to offer rides to space tourists. Other technology could be adapted in separate NASA efforts to develop a deep-space rocket and more-capable capsules intended to take astronauts to Mars in coming decades.

Il y a quelques années, on pensait que l’exploration spatiale devait obligatoirement être pilotée par le gouvernement. Aujourd’hui, c’est au secteur privé que l’on confie la mission de mettre au point les technologies de demain.