Antagoniste


13 octobre 2008

Pas de panique Canada Chine Économie Élection 2008 En Chiffres États-Unis Europe Récession

Depuis 2 semaines, à entendre Stéphane Dion, nos banques sont sur le bord de la faillite et il faut agir au plus vite pour imposer une nouvelle réglementation.  La situation est tout autre, selon un rapport du Forum Économique Mondial, le Canada possède le système bancaire le plus solide de la planète (devant la Suède, le Luxembourg et l’Australie).

Voici l’évaluation de la solidité des systèmes bancaires pour les pays du G7 et pour la Chine:

Banques

J’espère que vous avez noté la position des États-Unis et de la Chine…

Source:
Forum Économique Mondial
Soundness of banks


12 octobre 2008

La poule aux oeufs d’or Canada Économie Élection 2008 Environnement

Ed Stelmach

La semaine dernière, le premier ministre albertain Ed Stelmach est venu au Québec pour s'adresser à la chambre de commerce du Montréal métropolitain. Voici ce qu'il avait à dire au sujet des sables bitumineux:

"J'ai remarqué que ceux qui en appellent à des taxes punitives sur l'énergie, des transferts massifs de richesse, ou même un arrêt complet de l'exploitation des sables bitumineux, n'expliquent jamais aux Canadiens et aux Québécois comment ils vont payer pour les soins de santé, l'éducation et les autres programmes fédéraux supportés par la contribution albertaine au trésor fédéral."


12 octobre 2008

Dans la peau d’un conservateur Canada Économie Élection 2008 Mondialisation

Samedi, à l'émission "Ouvert Le Samedi" diffusée sur la radio de Radio-Canada, on a eu droit à un débat de type "town hall".

Une participante dans la salle, ayant perdu son emploi dans l'industrie du textile, a posé la question suivante au candidat conservateur:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

J'ai trouvé la réponse peu convaincante.  Si j'avais été le candidat conservateur, voici ce que j'aurais répondu:

Madame, je pourrais bien tenter de vous flatter dans le sens du poil avec une réponse démagogique et populiste, mais vous méritez la vérité: ces emplois sont partis et ils ne reviendront jamais.  Ces emplois appartiennent désormais aux pays en voie de développement et non plus aux pays avec des économies industrialisées.

Pourquoi ne pas avoir eu recours aux quotas et à d'autres mesures protectionnistes ? Bonne question.  Chaque année, le coût de la vie augmente c'est-à-dire que tous les biens que nous achetons sont de plus en plus chers.  Tous les biens sauf… les vêtements !  Depuis que nous avons ouvert notre marché aux importations, le prix des vêtements diminue constamment ce qui permet à tous les Canadiens de réaliser des économies.  Vous allez peut-être me trouver "froid" mais je ne crois pas qu'il faille pénaliser 30 millions de Canadiens pour sauver 1 300 emplois.  Cette décision n'est pas idéologique, elle est rationnelle.

Le rôle du gouvernement est de recycler les travailleurs qui ont perdu leur emploi, pas de sacrifier les emplois du futur pour sauver les emplois du passé.


12 octobre 2008

Les erreurs du passé Canada Économie Élection 2008 Récession

Inflation ?La semaine dernière, la Banque du Canada a abaissé son taux directeur de 0,5 point.  Les banques canadiennes ont réagi prudemment en coupant de 0,25 point leur taux d'intérêt.

Réaction de Jack Layton ?  Le chef néo-démocrate a accusé les banques d'avarice.  Une avarice qui, selon lui, justifie une plus grande réglementation.

L'une des causes de la situation aux États-Unis fut un accès trop facile au crédit qui a été catalysé par des taux d'intérêt exagérément bas.  Bref, Jack Layton veut une nouvelle réglementation pour encourager les banques canadiennes à répéter les erreurs des banques américaines…

Il faut dire que les gauchistes apprennent rarement des erreurs du passé.


10 octobre 2008

Ayoye… Canada Coup de gueule Économie Élection 2008 En Vidéos

C’est ça un grand leader ?

Soit Dion ne comprend pas l’anglais. Soit il comprend l’anglais, mais il est trop con pour saisir le sens de la question. Soit il comprend l’anglais et le sens de la question, mais il ne sait pas quoi répondre…

Either way, we’re screwed.


10 octobre 2008

Voie de fait Canada Coup de gueule Élection 2008 En Vidéos Gauchistan

"Unissons Nos Voix" est un organisme gauchiste qui tente de convaincre les gens que Stephen Harper est la réincarnation d'Hitler et un mangeur de bébé.  Rien de nouveau sous le soleil…

Là où l'histoire devient intéressante, c'est quand on analyse qui sont les gens qui ont participé à cette campagne de peur…

Premièrement, il y a Isabelle Guilbeault, une journaliste pour Radio-Canada:

Ensuite, il y a Catherine Pogonat, une animatrice d’un magazine culturel pour ArtTV (propriété à 60% de Radio-Canada):

Et pour terminer, il y a Jacques Languirand, animateur à la radio de Radio-Canada:

Passons outre le mépris et la démagogie de ces intervenants, cette démonstration est aussi utile qu’enfoncer une porte ouverte.

Je veux plutôt parler de la partialité des médias. De voir un aussi grand nombre d’employés de la télé d’État s’impliquer de manière aussi outrancière dans une campagne électorale à de quoi révolter, surtout dans le cas d’Isabelle Guilbeault qui est une journaliste.

Que des artistes donnent leurs opinions sur Harper c’est leur droit. Mais quand des animateurs d’émission d’affaires publiques affichent aussi clairement leurs opinions laissent planer un doute sur l’objectivité de Radio-Canada. Suite à cette prise de position, il est parfaitement logique de croire que ces personnes ne seront pas particulièrement disposées à donner une tribune aux gens ne partageant pas leurs opinions.

De plus, dois-je vous rappeler que Christine St-Pierre a été congédiée manu militari l’an dernier pour avoir écrit une lettre d’opinion défendant la mission canadienne en Afghanistan ?

La rapidité avec laquelle Radio-Canada sanctionne les idées de droite et sa complaisance avec les idées de gauche en dit long sur sa partialité et son professionnalisme.


10 octobre 2008

Stand up and fight ! Canada Économie Élection 2008 Philosophie

We're right !

Vous savez quel est l'un des plus grands problèmes de la droite ?  Sa mollesse !  Son incapacité à assumer ses idéaux et à les défendre sur la place publique.

L'idée reçue veut que la gauche ait le monopole de la vertu, par conséquent la droite est caricaturée comme étant "sans coeur".

Comment réagissent les partis de droite devant ce constat ? Au lieu d'expliquer pourquoi la non-intervention est un choix rationnel, trop souvent la droite tient à montrer qu'elle n'est pas égoïste en diluant ses convictions.  Certes, il est plus facile de s'adresser aux émotions qu'à la raison, le problème c'est que la droite est toujours trop prompte à emprunter le chemin de la facilité.

Dans la présente campagne électorale, Harper n'a jamais défendu ses idées.  Les conservateurs énoncent une politique, mais personne ne monte au front la défendre.  En agissant ainsi, la droite envoie le message qu'ils ne sont pas fiers de leurs idées, qu'ils ont honte de leur programme.  Résultat de ce vacuum, la gauche a le champ libre pour diaboliser la droite.

Prenons les coupures des subventions à la culture.  Pas une fois les conservateurs sont sortis dans les médias pour dire que moins de subventions signifiaient plus d'argent dans les poches des contribuables.  Personne n'a expliqué qu'en laissant cet argent dans les poches des contribuables, on leur donnait une nouvelle liberté.  Au lieu d'avoir un fonctionnaire décidant ce qui est bon et ce qui ne l'est pas, les gens sont désormais libres de donner aux organismes culturels de leur choix.  Personne n'a dit qu'avec cette mesure, la culture n'était plus la propriété de l'État mais celle des individus.  Pas une seule fois Harper à oser dire que couper les subventions à la culture ce n'était pas être contre les artistes, mais c'était plutôt leur rendre service en favorisant leur enracinement dans les communautés.

Harper a plutôt préféré le chemin de la facilité en disant que d'autres programmes de subventions ont été bonifiés pour remplacer ceux qui avaient été coupés…

On voit la même chose partout: McCain veut racheter les hypothèques des gens vivant au-dessus de leur moyen, Bush lance un programme d'assurance médicament universel, Sarkozy part en guerre contre le capitalisme et qui nomme un socialiste à la tête du FMI.

La voie du compromis n'est pas acceptable, assumez vos convictions.  Il est difficile de s'adresser à la raison des gens, il faut de la patience pour expliquer la justesse de ses idées, mais si la droite ne le fait pas, personne ne le fera à sa place.  Reagan et Tatcher l'ont fait…


9 octobre 2008

Choisir ses alliés Canada Coup de gueule Élection 2008 Israël Palestine Québec Terrorisme

Bloc Québécois

Plus tôt cette semaine, le Forum Musulman du Canada a organisé un débat dans une mosquée de la circonscription de Brossard-La Prairie. Questionné sur le Hamas, le candidat bloquiste a déclaré que cette organisation terroriste était une organisation politique légitime pour représenter les Palestiniens.

Tout au long de la campagne, Gilles Duceppe a dénigré Stephen Harper en l'associant à George Bush. L'appui d'un député bloquiste au Hamas signifie-t-il que le Bloc Québécois considère le Hamas comme étant plus légitime que le Parti Républicain ?

Avis aux gauchistes: avant de laisser un commentaire, je vous rappelle que le Hamas a le vilain défaut d'assassiner les représentants de l'opposition. C'est ça la démocratie pour Duceppe ?


9 octobre 2008

Laissez-faire Canada Économie Élection 2008 En Chiffres Récession

Le nouveau mot apprit par les chefs de l'opposition cette semaine: "laissez-faire"…

Le méchant "laissez-faire" économique, et son apôtre Stephen Harper, qui seraient la cause de tous les maux de la planète.

Well, think again…

Voici la croissance du PIB des pays du G7 pour le 2e trimestre de 2008 en fonction de leur indice de liberté économique:

Laissez-faire

Il n'existe aucun signe permettant d'affirmer que le laissez-faire économique implique une moins bonne santé financière, même que c'est plutôt l'inverse qui semble prévaloir.

Quand vient le temps de parler d'économie, Dion, Layton et Duceppe devraient "laisser-faire"…

Sources:
Eurostats
Second estimates for the second quarter of 2008

Heritage Foundation
2008 Index of Economic Freedom