Antagoniste


19 août 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (12-18 août) selon Influence Communication.

La triste nouvelle du décès de l’acteur et comédien américain Robin Williams a fait le tour du monde cette semaine et autant le Canada que le Québec n’y a pas échappé. En effet, c’est cette nouvelle que l’on retrouve au premier rang du palmarès pour la période du 12 au 18 août 2014. Au Québec, les nouvelles locales ont repris le haut du pavé devant les nouvelles internationales, alors que le conflit sur les régimes de retraite et le décès de l’abbé Gravel complètent le top 3, tout juste devant la crise dans la Bande de Gaza.

Au Canada, la mort de Robin Williams devance largement les autres nouvelles avec un poids médias de 2,61 %. Au troisième rang figure les émeutes au Missouri qui ont suivi la mort d’un jeune homme abattu par la police, Michael Brown. Ce décès a ravivé certaines tensions raciales dans le comté de Ferguson et l’intervention policière est fortement critiquée au Missouri. Ces scènes sont très médiatisées partout dans le monde en ce moment et la nouvelle s’est classée dans le top 3 des nouvelles mondiales à tous les jours depuis le 14 août.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


14 août 2014

Le plat de bonbons Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

Quand Jean-François Fortin a quitté le bloc en début de semaine, la majorité des Québécois s’est probablement demandé « le bloc, pourquoi ça existe encore ». La réponse est assez simple, le système de subvention aux partis politiques n’était pas encore totalement éliminé, le Bloc pourra mettre la main sur près de 570 000$ cette année… Tant et aussi longtemps qu’il va avoir un plat avec des bonbons fédéraux, il va avoir un séparatiste pour se mettre la face dans l’assiette et manger comme un cochon.

À ce sujet, voici quelle est la part du budget de chaque parti qui dépend de la subvention fédérale; autrement dit, quel parti dépend le plus de l’argent de nos taxes:

Cochons du Bloc

Le cas du Bloc relève de la tragi-comédie. Nous avons un parti souverainiste qui dépend à 64% de l’argent d’Ottawa pour survivre. Les contributions directes des Québécois à la cause bloquiste ne représentent que 36%.

En bref, le Bloc existe surtout grâce à l’argent du reste du Canada et non pas grâce à l’argent des Québécois. En ce sens, le Bloc est au diapason avec la société québécoise, une société construite sur des valeurs de dépendances et de mendicité.

La fin des subventions au parti politique est prévue pour 2015 et vous pouvez certain que le Bloc disparaîtra uniquement après avoir encaissé le dernier chèque, pas avant.

Sources:
Élection Canada
Rapport financier annuel
Allocations pour:  le premier, deuxième, troisième et quatrième trimestre


13 août 2014

Vive l’austérité ! Canada Économie Revue de presse

National Post

-

How Ottawa cut 25,000 jobs, and the world survived
National Post

Tony Clement is better at his job than anyone gave him credit for, it appears. Tasked with chopping 20,000 jobs from the civil service, he may have overachieved. According to the Treasury Board, which Mr. Clement heads, the actual reduction since 2010 now tops 25,000.

The Globe and Mail, which reported the figures, noted that it equates to a 31% “overshoot.” A spokesperson told the paper that Mr. Clement had cut the required 20,000 jobs specified in the 2012 federal budget. The bonus reductions resulted from “other factors such as retirements and programs coming to an end.”

If 25,000 people lose their jobs and the Parliamentary Budget Office can’t spot the impact, what were those jobs doing in the first place? If NAV Canada had eliminated 25,000 air traffic controllers, you can bet someone would have noticed. Planes would be falling from the skies. If the borders had been denuded of patrol officers, you can bet word would have gotten around and we’d all be smuggling cheap goods back from the U.S. en masse. We might even notice if the foreign service had been shuttered, since a strike by diplomats last year created enough problems that Ottawa agreed to a better pay deal. Mr. Clement even posed for a selfie with the foreign service union’s boss.

But somehow 25,000 positions have been terminated and the planes keep flying, airports remain miserable and passports keep getting issued.

Les conservateurs ont supprimé 25 000 jobs de fonctionnaires, de vraies coupures puisque seulement 5 000 mises à pied viennent de départ à la retraite, et personne n’a pu détecter d’impacts négatifs dans les services à la population… Mon petit doigt me dit qu’on pourrait faire la même chose au Québec…


12 août 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (5-11 août) selon Influence Communication.

Les nouvelles internationales continuent d’occuper une place importante de l’actualité au Québec et au Canada, alors que la crise à Gaza est au premier rang au Québec et au second rang au Canada., alors que l’épidémie d’Ebola est au cinquième rang dans les deux palmarès. La Coupe Rogers de tennis avait lieu à Montréal pour les femmes et à Toronto pour les hommes. Au Québec, avec un poids médias de 2,84 %, le tournoi montréalais fait moins bien qu’en 2013 alors qu’il avait obtenu 3,11 %. Rappelons que deux Canadiens avaient bien fait l’an dernier, Pospisil s’inclinant en demi-finale et Raonic en finale. L’effet Eugénie Bouchard cette année ? La jeune athlète de Westmount s’est inclinée au second tour contre une joueuse plutôt méconnue, mais sa présence et celle des sœurs Williams a contribué à augmenter largement la couverture médiatique. En effet, le poids médias du volet féminin de ce tournoi de tennis en 2012 n’était que de 0,69 %. Toutefois, il importe de rappeler qu’à cette période en 2012, le Québec était en campagne électorale, les Jeux Olympiques de Londres se déroulaient en même temps, la LNH se préparait à partir en lock-out et le conflit étudiant tirait à sa fin.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Gaza encore dans le top 5, mais rien sur les enfants irakiens décapités, crucifiés ou enterrés vivant… Tirez-en vos conclusions.

Source:
Influence Communication


7 août 2014

La haine Canada Coup de gueule En Chiffres Québec

En juin dernier, Statistique Canada a publié ses plus récentes statistiques sur les crimes haineux au Canada.  Voici ce qu’on obtient lorsqu’on fait la ventilation de ces crimes haineux en fonction de leur motivation:

La haine

Dans les médias, on parle surtout des crimes haineux commis à l’endroit des homosexuels et des musulmans. C’est très bien, ces crimes doivent être fermement dénoncés chaque fois que l’occasion se présente, mais il est surprenant de constater que les crimes haineux les plus médiatisés ne sont pas les plus fréquents.

Les deux groupes les plus stigmatisés sont les noirs et les juifs, pourtant ce ne sont pas ces crimes haineux qui sont le plus médiatisés.  M’enfin, on comprend peut-être pourquoi le Hamas est présenté de manière si favorable dans nos médias.

À titre indicatif, 58% des crimes haineux à caractère religieux ont visé des tenants de la religion juive, alors que 11% ont été commis contre des musulmans. Pourtant, au Canada, il y a presque 2 fois plus de musulmans que de juifs. Avant de vouloir culpabiliser l’Occident pour sa supposée attitude islamophobe, on devrait plutôt s’attaquer à l’antisémitisme qui est encore et toujours trop présent dans nos sociétés.

Autre élément intéressant, le Québec est la 2e province avec le plus haut taux de crime haineux à l’endroit des religions (l’Ontario est 1ere).  Mais ces chiffres sont ceux de l’année 2012, avant la vague de folie qui s’est emparée du Québec lors du « débat » sur la charte du PQ.

Statistique Canada
Étude : Les crimes motivés par la haine


6 août 2014

Harper Derangement Syndrome Canada Coup de gueule En Chiffres Québec

Quel est le problème des conservateurs au Québec ? La réponse est plutôt simple: les médias, leur partisanerie et leur pensée unique.

Cette partisanerie et cette pensée unique ont atteint leur apogée à la fin du mois de juillet 2014 quand on a appris que le méchant Stephen Harper avait aboli le prix Thérèse Casgrain en… 2010…  Si on abolit le prix Nobel de médecine, mon petit doigt me dit qu’il ne faudra pas 4 longues années avant de s’en rendre compte…  M’enfin…

De l’abolition de ce prix, Lise Ravary dira qu’il s’agit d’une rupture de Stephen Harper avec le mouvement « progressiste-conservateur », le triomphe de la « droite dure » et du conservatisme à l’américaine sur la « droite douce » et les « traditions libérales ».  Pourtant, le prix Thérèse Casgrain avait déjà été aboli dans le passé, en 1990, par nul autre qu’un progressiste-conservateur et p’tit gars du Québec, Brian Mulroney.

Ensuite, on dit que le méchant Stephen Harper aurait fait disparaître Thérèse Casgrain des billets de cinquante dollars pour la remplacer par un hibou…  Ce qui est complètement faux.

Mais c’est ce passage qui m’a le plus interpellé:

«L’œuvre» de Stephen Harper a depuis longtemps dépassé la bonne gestion de l’économie canadienne pour devenir une tentative de réécrire l’histoire du pays, pour la purger tous les éléments qui faisaient du Canada un des pays les plus admirés dans le monde. Son côté consensuel, modéré, pragmatique, libéral, avec un petit L.

Il existe un mythe profondément ancré chez nos élites québécoises qui veut que depuis que Stephen Harper est devenu premier ministre, le Canada soit perçu comme un État voyou sur la scène internationale.

Vraiment ?

Canada

Un sondage réalisé dans 27 pays pour la BBC dans les mois qui ont suivi l’élection de Stephen Harper a montré que 54% des gens avait une opinion positive du Canada contre 14% qui avait une opinion négative. Quelques années plus tard, en 2013, le sondage de la BBC indique que 55% des gens ont une opinion positive du Canada contre 13% qui ont une opinion négative. Autrement dit, depuis l’élection des conservateurs, la réputation internationale du Canada est demeurée inchangée ! Même qu’en 2013, le Canada était le pays dans ce sondage qui avait le moins d’opinions négatives !

Voilà qui tranche avec l’opinion de nos chroniqueurs qui voudraient bien nous faire croire que le Canada est devenu un paria sur la scène internationale.

Sources:
World Public Opinion
BBC Global Poll (2007)
BBC Global Poll (2013)


5 août 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (29 juillet-4 août) selon Influence Communication.

L’offensive d’Israël dans la Bande de Gaza continue de dominer l’actualité, autant au Québec qu’au Canada. En effet, la couverture de ce conflit est quotidienne et génère un volume assez élevé de retombées médiatiques en cette période de « slow news ». Au Québec, on retrouve sans surprise au deuxième rang, la signature du contrat de PK Subban avec le CH. On retrouve d’ailleurs le mot-clic « Subban » au 63e rang au Canada pour la dernière semaine alors que « Bergevin » vient au 92e rang. Les Jeux du Québec prennent place au 5e rang au Québec, tout juste devant le festival Osheaga (1,34 %). Or, les Jeux du Québec ont obtenu une couverture régionale très imposante et ont ainsi généré un très haut nombre de retombées médiatiques. Au Canada, ce sont plutôt les Jeux du Commonwealth, disputés à Glascow, qui se sont hissés au second rang de l’actualité hebdomadaire, devant la Coupe Rogers au tennis, le baseball des Blue Jays et l’absence de renouvellement du contrat du chef de police de Toronto Bill Blair.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Depuis le début de l’année, Gaza s’est retrouvée 4 fois dans le top cinq du Québec et 4 fois dans le top cinq du reste du Canada. Depuis le début de l’année, la Syrie s’est retrouvée 0 fois dans le top cinq du Québec et 0 fois dans le top cinq du reste du Canada. Le massacre des Irakiens par l’ISIS et les actions terroristes de Boko Haram ce sont retrouvés 1 fois dans le top cinq du reste du Canada et 0 fois dans celui du Québec. Tirez-en vos conclusions.

Source:
Influence Communication


4 août 2014

Les millions de PK Subban Canada Économie Québec

PK SubbanHier, au terme de négociations qui ont eu l’allure d’un cirque mal organisé, PK Subban a signé un contrat qui va lui donner, en moyenne, 9 millions de dollars par année pour les 8 prochaines années. Ce contrat fait de Subban le 3e joueur le mieux payé de la NHL (et le 1er défenseur).

Bien que faisant partie de l’élite de la ligue, il faut tout de même être réaliste: PK n’est pas le troisième meilleur joueur du circuit Bettman, encore moins le meilleur défenseur.  Comment peut-on alors expliquer le salaire qui lui a été consenti par les Canadiens ?

Une partie de l’explication réside peut-être dans le taux d’imposition du Québec…  Selon une étude de l’Université de la Colombie-Britannique, chaque fois que le taux d’imposition d’un joueur de hockey augmente d’un point de pourcentage, ce dernier exigera en moyenne une compensation de 11 000$ par année.  Dans le cas des défenseurs, des joueurs qui sont très prisés depuis quelques années, c’est une augmentation de 20 000$ qui est observée.

Le palier maximum d’imposition au Québec est de 25,75% contre 10,00% en Alberta.  Autrement dit, en moyenne, un défenseur qui passerait des Flames de Calgary aux Canadiens de Montréal exigerait une compensation de 215 000$ par année simplement à cause pour les impôts plus élevés.  Mais vous vous dites sans doute que ce montant est plutôt insignifiant quand on regarde le contrat de Subban.  C’est juste, mais garder en tête qu’on parle de moyennes qui incluent aussi bien un joueur qui gagne 800 000$ (très nombreux) qu’un autre qui gagne 8 000 000$ (très rare).  En fait, toujours selon cette étude, les joueurs dans le tiers inférieur sont peu compensés par la hausse de leur taux d’imposition vu leur pouvoir de négociation plutôt restreint.  L’essentiel de la hausse est surtout empoché par les joueurs vedettes qui disposent d’un énorme levier quand vient le temps de négocier leur contrat.  Dans le cas d’un joueur comme Subban, chaque augmentation d’un point de pourcentage du taux d’imposition pourrait valoir des centaines de milliers de dollars.

Globalement, on estime que si le taux d’imposition au Québec était ramené au même niveau que celui de l’Alberta, c’est près de 4 millions de dollars qui seraient libérés sur la masse salariale des Canadiens.

À noter que des études réalisées dans les ligues européennes de soccer et dans la NBA ont aussi montré que les juridictions qui imposent le moins sont aussi les plus populaires auprès des joueurs vedettes et autonomes.


4 août 2014

La loi et l’ordre Canada Économie En Chiffres

Comme c’est le cas tous les étés, Statistique Canada a rendu publics ses chiffres sur la criminalité. Comme c’est le cas depuis quelques années, les chiffres montrent un recul appréciable.

Cet été, les médias n’ont presque pas parlé de la divulgation de ces chiffres, probablement parce qu’ils ne supportaient pas le narratif qu’on entend depuis plusieurs années, à savoir que l’agenda de la loi et l’ordre de Stephen Harper est inefficace.

Voici comment a évolué la criminalité au Canada dans les 7 ans qui ont précédé l’arrivée au pouvoir des conservateurs et dans les 7 années qui ont suivi l’arrivée au pouvoir des conservateurs:

Criminalité Canada

Comme un peut le voir, dans les 7 années qui ont précédé l’arrivée du gouvernement conservateur, il y avait une quasi-stagnation des taux et de l’indice de la gravité de la criminalité. Dans les 7 années qui ont suivi l’arrivée du gouvernement conservateur, la diminution des taux et de l’indice de la gravité de la criminalité a été beaucoup plus substantielle (comparaison des pentes des régressions linéaires).

Le phénomène est encore plus spectaculaire quand on regarde la criminalité chez les jeunes contrevenants (vous vous rappelez sans doute tout le mal qu’on a dit sur ce projet de loi):

Criminalité Canada

En bref, il est impossible de dire, comme le fait la gauche, que « la loi et l’ordre » est une politique inutile puisque la criminalité est en baisse constante depuis que les conservateurs sont au pouvoir. On pourrait débattre longtemps pour savoir s’il s’agit d’une simple corrélation ou d’une relation de cause à effet, mais, chose certaine, le bilan des conservateurs est enviable.

Source:
Statistique Canada
Tableau 252-0052


15 juillet 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (8-14 juillet) selon Influence Communication.

L’été bat son plein et pourtant, la classe politique québécoise a réussi à se faufiler au premier rang de l’actualité de la province avec l’histoire de la prime reçue par Yves Bolduc pour avoir pris en charge des patients lorsqu’il était dans l’opposition. Claude Castonguay a réclamé sa démission et Gaétan Barrette a pour sa part réclamé la retraite de Claude Castonguay. Il a fallu l’intervention du premier ministre Philippe Couillard qui a réclamé un peu de calme. Au second rang se trouve la nouvelle offensive d’Israël sur la bande de Gaza. Notons que mardi dernier, cette nouvelle était #1 dans le monde au Canada et dans le monde, mais ne perçait même pas le top 20 des nouvelles au Québec selon l’importance de la couverture.

Au Canada, c’est la Coupe du monde de soccer de la FIFA qui a dominé l’actualité de la dernière semaine. Fait à noter, le Canada n’avait pas d’équipe à cette compétition, mais le pays a été le 11e plus grand acheteur de billets pour l’événement et le premier au niveau des pays non représentés à la Coupe du Monde. Le même constat avait été constaté lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Avant la victoire de l’Allemagne en finale de coupe du monde ce dimanche, le dernier pays avec des finances publiques acceptables à avoir gagné était… l’Allemagne de l’Ouest en 1990.

Source:
Influence Communication


14 juillet 2014

La honte onusienne Canada En Vidéos Israël Moyen-Orient Terrorisme

Bravo à John Baird, ministre canadien des Affaires étrangères, pour avoir dénoncé la stupidité onusienne.


14 juillet 2014

L’effet Labeaume Canada Économie En Chiffres Québec

La ville de Québec a toujours été une locomotive économique pour la province, notamment depuis le début des années 2000. Très souvent dans le passé, cette ville a été à l’abri des soubresauts économiques de la province.

Par contre, depuis le début de l’année, les choses ne tournent plus aussi rondement à Labeaumegrad… Voici l’évolution du taux de chômage depuis janvier 2013, remarquer la tendance inquiétante depuis quelques mois…

Chômage Québec

Certes, la ville de Québec se tire encore très bien d’affaire quand on regarde uniquement le taux de chômage.  En juin, celui-ci était de 5,4% contre 8,3% et 7,9% pour la ville de Montréal et la province de Québec respectivement.  Ce qui est inquiétant c’est la tendance depuis quelques mois, le taux de chômage augmente beaucoup plus rapidement dans la ville de Québec qu’a Montréal ou dans la province. En bref, l’économie semble se dégrader très rapidement dans la Capitale nationale, et ce, malgré la présence de la fonction publique qui normalement agit comme un tampon quand l’économie est difficile.

D’ailleurs, la ville de Québec a longtemps été la championne canadienne du plus bas taux de chômage, au début de l’année, elle revendiquait toujours ce titre.  Voici qu’elle est la situation maintenant:

Chômage Québec

Québec, qui a déjà été confortablement en première position doit maintenant se contenter d’une 4e position, à égalité avec Calgary.

Mauvaise passe ou mouvement de fond, seul l’avenir nous le dira. Chose certaine, avoir un maire qui fait exploser le compte de taxes, les dépenses de la ville et dont le travail à temps partiel consiste à insulter les hommes d’affaires ne doit pas aider…

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0116


10 juillet 2014

Gaétan Barrette a raison Canada Économie En Chiffres Québec

Le ministre Gaétan Barrette ne s’est pas fait d’amis, hier, quand il a déclaré que les jeunes médecins, contrairement à ceux de sa génération, n’étaient pas les plus travaillants…

Joseph Dahine, le président de la Fédération des médecins résidents du Québec, a déclaré que les propos du ministre pouvaient être qualifiés de « stéréotypes » et de « clichés ».

Vraiment ?

Quand on demande aux médecins de famille québécois combien de patients leur pratique compte-t-elle, voici le résultat en fonction de l’âge:

Santé Québec

Toujours en fonction de l’âge, voici le nombre de patients vu par les médecins québécois durant une semaine type (en dehors des heures de garde):

Santé Québec

Les chiffres sont clairs et le verdict est sans appel: les « vieux » médecins travaillent plus que les « jeunes » (et ce, même si on tient compte des heures de garde). N’en déplaise aux médias, le ministre Barette avait raison.

Question de s’amuser un peu, regardons les mêmes indicateurs, mais pour chaque province…

Santé Québec

Le Québec, confortablement en dernière position…

Santé Québec

Encore une fois, une confortable dernière position…  Et cette médiocre performance ne peut pas être expliquée par les heures de garde puisque le Québec est la deuxième province où les médecins ont le moins d’heures de garde !

Bref, si au Québec avoir 1 500 patients c’est un travail à temps plein pour un médecin de famille, dans le reste du Canada c’est plus un boulot à temps partiel…

Source:
Sondage National Des Médecins
Sondage national des médecins


8 juillet 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (1-7 juillet) selon Influence Communication.

L’impressionnant parcours des athlètes canadiens au prestigieux tournoi de tennis de Wimbledon n’est pas passé inaperçu dans les médias, alors que cette nouvelle trône au sommet autant au Québec qu’au Canada. En effet, la jeune Eugénie Bouchard s’est rendue jusqu’en finale, où elle s’est inclinée contre Petra Kvitova, alors que le parcours de Milos Raonic chez les hommes se terminait contre Roger Federer en demi-finale. Généralement moins suivie, l’épreuve du double a vu le Canadien Vasek Pospisil l’emporter tandis que Daniel Nestor s’inclinait en demi-finale du double mixte. Wimbledon dépasse même la commémoration du premier anniversaire de la triste tragédie de Lac-Mégantic dans le top 5 au Québec, dans lequel le Festival d’été de Québec se permet même une courte avance sur le Festival de jazz de Montréal. Enfin, fait cocasse, alors que sur Twitter, Canadiens et Américains semblent s’être échangé les vœux de bonne fête du pays, « Happy 4th of July » étant 1er au Canada et « Happy Canada Day » 3e aux États-Unis.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


7 juillet 2014

Le fondamentalisme Canada Économie En Vidéos Environnement Gauchistan International

La semaine dernière, Vincent Marissal, chroniqueur à La Presse, a été catastrophé d’entendre que les conservateurs voyaient des aspects positifs à l’exploitation du pétrole.  Selon lui, voir des aspects positifs au pétrole est tout aussi hérétique que de dire que la Terre est plate:

Gauchiste Fondamentaliste

N’en déplaise à Vincent Marissal, l’utilisation des énergies fossiles pourrait sauver des milliers de vies, surtout dans les pays pauvres:

À ceci, ajoutons:

  • Chaque année aux États-Unis on estime qu’il faut 14,4 millions de litres d’essence pour transporter le personnel médical.
  • Chaque année aux États-Unis les hôpitaux américains utilisent 3,4 milliards de tonnes de matériel à base de plastique, un produit dérivé du pétrole.
  • On estime que 99% des médicaments consommés aux États-Unis contiennent un produit dérivé du pétrole.

Ce n’est pas un hasard si l’augmentation de l’espérance et de la qualité de vie chez l’homme a été accompagnée par une utilisation plus intensive du pétrole. Certes, il y a des inconvénients à utiliser cette forme d’énergie, mais il est bon de se rappeler que les avantages sont infiniment plus nombreux !

Pour affirmer sans gêne qu’il n’existe aucun aspect positif à l’exploitation du pétrole, il faut être un fondamentaliste environnemental. D’ailleurs, puisque Vincent Marissal ne voit aucun avantage à l’utilisation du pétrole, je l’invite à s’en passer durant une semaine, il pourrait commencer en se débarrassant de son ordinateur…