Antagoniste


28 juillet 2015

Harperphobie Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Gauchistan

La semaine dernière, dans le journal à PKP, on nous a parlé d’un « humoriste intelligent », un certain Fred Dubé…  Parmi les blagues considérées comme « intelligentes » par la journaliste on peut lire ceci:

« Ce n’est pas la job des terroristes de mettre notre démocratie en danger, c’est la job d’Ottawa, de notre ignorance, des médias de masse, du Parti conservateur. Stephen Harper qui défend notre démocratie, c’est comme nettoyer de la marde en pissant dessus. »

Si vous ne trouvez pas ça drôle, c’est probablement parce que vous n’êtes pas intelligent puisque je vous le rappelle, la journaliste a fait un article sur un humour qu’elle décrit comme « intelligent »…

M’enfin, il y a les faits et il y a la fiction.  Donc pendant que les « humoristes intelligents » essayent de se convaincre que le Canada est une dictature, voici comment le Canada figure dans quelques palmarès internationaux:

Canada

C’est quand même un score fort respectable pour un premier ministre qui « défend notre démocratie comme en nettoyant de la marde en pissant dessus »

M’enfin, Fred Dubé est un « humoriste intelligent », donc il a peut-être raison.  D’ailleurs, on peut voir toute son intelligence dans le gag suivant:

« Moi, personnellement, si j’étais né en Irak, pour ma fête de 18 ans, je me serais tapé 18 bâtons de dynamite autour de la taille et je serais allé donner un gros câlin à un soldat américain. »

Source:

Canada regains title as most reputable nation in the world despite Harper derangement frenzy


28 juillet 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (21-27 juillet) selon Influence Communication.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Au sujet de retour des Expos à Montréal… Si Québec a eu 200 millions pour construire son aréna, Montréal devrait normalement recevoir 640 millions pour construire son stade de baseball (règle de 3 avec la population).

Source:
Influence Communication


28 juillet 2015

Pas de péréquation en Colombie-Britannique Canada Économie Environnement Revue de presse

The Daily Courier

B.C. finance minister heads to Malaysia to discuss Petronas LNG deal
The Daily Courier

British Columbia’s finance minister is travelling to Malaysia to discuss a $36 billion liquefied natural gas project in the province’s northwest.

Michael de Jong will meet with officials over the next six days to discuss the ratification of a project agreement with Pacific Northwest LNG, a consortium led by Malaysia energy giant Petronas.

The province passed legislation this week that allowed it to enter into an agreement with the consortium to build an LNG export terminal near Prince Rupert. The Opposition New Democrats voted against the legislation, which protects Pacific Northwest LNG from targeted tax increases for 25 years.

The project would be the largest private investment in B.C. history, creating 4,500 construction jobs and generating $8.6 billion in taxes and revenues by 2030.

The B.C. government estimates that travel and accommodation for the minister and his chief of staff will cost about $7,900.

« Now that the province has met its obligations, we are an important step closer to the company’s final investment decision and the start of an LNG industry in B.C., » says de Jong in a statement. « We will keep moving forward to make this incredible opportunity a reality so we can build our economic portfolio, and create jobs and opportunities for British Columbians now and in the future. »

Pendant qu’en Colombie-Britannique on annonce des investissements de 36 milliards de dollars de capitaux étrangers (ce qui va créer 4 500 jobs et générer des retombées fiscales de 8,6 milliards de dollars d’ici 2030) pour la construction d’un port méthanier, au Québec on a dit non au gaz de schiste ET au port méthanier…

Et pendant que le Québec s’imagine être plus intelligent que tout le monde, nous recevons de la péréquation alors que la Colombie-Britannique en paye…

P.-S. Quand Labeaume va en Californie pour faire on ne sait trop quoi, ses dépenses de voyages s’élèvent à près de 19 000 dollars. La délégation britanno-colombienne qui se rendra en Malaisie pour officialiser le deal de 36 milliards avec Petronas va coûter 7 900 dollars.


27 juillet 2015

La loi et l’ordre Canada En Chiffres

Comme c’est le cas tous les étés, Statistique Canada a rendu publics ses chiffres sur la criminalité. Comme c’est le cas depuis quelques années, les chiffres montrent un recul appréciable.

Cet été, les médias n’ont presque pas parlé de la divulgation de ces chiffres, probablement parce qu’ils ne supportaient pas le narratif qu’on entend depuis plusieurs années, à savoir que l’agenda de la loi et l’ordre de Stephen Harper est inefficace.

Voici comment a évolué la criminalité au Canada dans les 8 années qui ont précédé l’arrivée au pouvoir des conservateurs et dans les 8 années qui ont suivi l’arrivée au pouvoir des conservateurs:

Criminalité Canada

Le bilan des conservateurs est impressionnant.  Dans toutes les catégories, ils ont mieux fait que leurs prédécesseurs, et par une marge très confortable.  Notons au passage l’excellente performance des conservateurs avec la criminalité chez les jeunes; quand Harper à réformer la loi pour les jeunes contrevenants, la bonne gauche avait annoncé la fin du monde.  Aujourd’hui, elle doit ravaler ses paroles.

En bref, il est impossible de dire, comme le fait la bonne gauche, que « la loi et l’ordre » est une politique inutile puisque la criminalité est en baisse constante depuis que les conservateurs sont au pouvoir. On pourrait débattre longtemps pour savoir s’il s’agit d’une simple corrélation ou d’une relation de cause à effet, mais, chose certaine, le bilan des conservateurs est enviable.

Autre élément intéressant, concerne l’évolution du taux d’homicide par rapport au registre des armes à feu.  À toute fin pratique, depuis 2006, la partie du registre couvrant les armes d’épaule n’existe plus puisque les conservateurs ont décidé de ne plus appliquer la loi relative à ce registre. Qu’est-il arrivé durant cette période ? Est-ce que les gens sont morts par milliers dans les rues à cause de cette décision ?

Criminalité Canada

Au Canada, le taux d’homicide a diminué plus rapidement durant la période ou le registre n’était plus appliqué que durant la période où il était appliqué. Bref, encore une fois, la bonne gauche était complètement dans l’erreur. La vague de crime qu’elle avait annoncé suite à la disparition du registre des armes à feu ne s’est jamais matérialisée.  Ce constat rend encore plus stupide la décision du gouvernement du Québec de gaspiller des millions pour constituer son propre registre…

P.-S. Inutile de me répondre que la baisse depuis que les conservateurs sont au pouvoir est attribuable au vieillissement de la population, parce que sur des période aussi courte le vieillissement est négligeable et que la population vieillissait aussi quand les libéraux détenaient les commandes du pays.

Source:
Statistique Canada
Tableau 252-0052


21 juillet 2015

L’uranium enrichit Canada Économie Environnement Québec

Uranium

La Saskatchewan est l’un des plus gros producteurs d’uranium de la planète.  Dans cette province, on exploite l’uranium depuis plus de 60 ans et cette province compte près d’une dizaine de sites actuellement en exploitation.  Quelques chiffres:

  • En 2012, les producteurs d’uranium ont investi 612 millions de dollars en prospection en Saskatchewan.
  • Les mines d’uranium créent 5 000 emplois directs et 10 000 emplois indirects en Saskatchewan.
  • En Saskatchewan, les industries impliquées dans l’exploitation de l’uranium ont versé 632 millions de dollars en salaire et avantages sociaux.
  • L’impôt sur le revenu versé au nom des employés directs de l’industrie uranifère était 91,2 millions de dollars.
  • Les compagnies uranifères ont versé 172 millions de dollars en taxes et impôts au gouvernement provincial et aux municipalités.
  • La valeur des biens et services achetés par l’industrie uranifère en Saskatchewan s’élève à 1,24 milliard de dollars.

Pourquoi je vous parle de tout ça ?

Parce que la semaine dernière le BAPE a rendu public un rapport qui recommande que le Québec interdise l’exploitation de l’uranium pour faire plaisir à quelques hippies en régions…   Une région existe uniquement pour que l’on puisse exploiter les ressources naturelles; s’il est devenu impossible d’exploiter les ressources naturelles aux Québec, alors qu’on ferme les régions.

Il y a des pipelines partout dans le monde, mais on n’en veut pas au Québec… Il y a des pétroliers partout dans le monde, mais on n’en veut pas au Québec… Il y a des mines d’uranium partout dans le monde, mais on n’en veut pas au Québec… Que faut-il en déduire, que les Québécois sont trop stupides ou peureux pour réaliser des projets qui sont réalisables ailleurs sur la planète ? M’enfin, on dirait bien qu’au Québec on est pauvre et on aime ça…

En passant, le vice-président du BAPE est un diplômé en sciences politiques et en philosophie qui a gagné sa vie comme chroniqueur-activiste pour Le Devoir.  Ceci explique cela…

Source:

Uranium in Saskatchewan


21 juillet 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (14-20 juillet) selon Influence Communication.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Au Québec, les nouvelles sur les vacances de la construction, quelque chose qui arrivent tous les ans à la même date, ont plus de poids média qu’une modification du taux directeur de la Banque du Canada… Ceci explique cela…

Source:
Influence Communication


20 juillet 2015

Les faits et la fiction Canada Coup de gueule Économie En Chiffres International Québec

La semaine dernière, dans le journal à PKP, un spin doctor du PQ a tenté de convaincre ses moutons du bien fait du projet séparatiste.  Selon ce champion de l’économie, faire la souveraineté serait une bonne chose puisqu’il n’y a aucun avantage pour nos entreprises et notre économie à gérer la forte instabilité du dollar canadien, par conséquent il faut se séparer pour se débarrasser de l’instabilité systémique de la monnaie canadienne.

Vraiment ?

Voici comment la valeur du dollar a fluctué par rapport aux principales monnaies étrangères:

Dollar Canadien

N’en déplaise aux péquistes, mais leurs belles théories sur la fluctuation du dollar canadien ne passe pas le test de la réalité, comme on peut le voir, depuis dix ans, le dollar canadien est l’une des devises les plus stables dans les pays industrialisés.  Bref, si les fluctuations d’une devise ont des effets délétères sur l’économie, c’est au Canada où les entrepreneurs ont été le plus à l’abri de ces effets.

Il faut dire que la politique monétaire n’a jamais été l’apanage des péquistes.  Lors du référendum de 1995, Bernard Landry et Lucien Bouchard avaient déclaré qu’un Québec souverain pourrait adopter la devise américaine…  C’est ironique puisque plus d’une décennie plus tard, quand le dollar canadien est arrivé à parité avec le dollar américain, ces mêmes péquistes ont raconté que la force du dollar canadien détruisait l’économie du Québec.  Si la parité est mauvaise pour l’économie du Québec, imaginez le désastre si nous avions décidé d’adopter le dollar américain !

Source:
Federal Reserve Bank of St. Louis
H.10 Foreign Exchange Rates


20 juillet 2015

Les ingrats Canada Coup de gueule Économie Environnement Québec Revue de presse

Leader-Post

Saskatchewan premier Brad Wall “categorically” rejects Energy East comments
Leader-Post

Premier Brad Wall came out swinging on Wednesday at suggestions eastern provinces could block the Energy East pipeline if they don’t like western environmental policies. Speaking with reporters before flying to the premiers’ meeting in Newfoundland and Labrador, with evident frustration about the pipeline issue, Wall said “I categorically reject” the idea as a “principle of confederation.”

His comments stem from discussions between Alberta premier Rachel Notley and her Quebec counterpart Philippe Couillard on Tuesday. According to The Canadian Press, they talked about Couillard’s view that climate change policies need to improve for Quebec to get behind Energy East. That did not sit well with Wall.

As he likes to at every available opportunity, the premier reiterated that Energy East is three-quarters a conversion — not a new pipeline — and will benefit the whole country, freeing up Canada’s reliance on “foreign oil.”

Wall said there is a “growing sense of frustration” in the West, “because our economies … have been creating significant opportunities for all Canadians.”

“We’ve been contributing mightily to equalization, and I just don’t think this kind of talk is welcome, frankly,” he said.

“In terms of a licence … to build a pipeline, or in this case to simply convert a pipeline to move western Canadian energy across the country, how about $10 billion in equalization? That’s a pretty good licence. How about the massive jobs we’ve created here for all Canadians? That’s also a pretty good licence.”

In a parting shot, Wall said, “Maybe we need to have equalization payments start paying through a pipeline to finally get one approved through Central Canada.”

Si tu veux avoir le droit de dire non à un pipeline, assure-toi de ne pas recevoir de la péréquation à la province qui le demande…

Parce que tant et aussi longtemps que tu reçois de la péréquation, la seule chose que tu as le droit de dire c’est « oui monsieur » et « merci monsieur »…


16 juillet 2015

La réputation du Canada Canada Économie Environnement International Revue de presse

Forbes

The World’s Most Reputable Countries, 2015
Forbes

Which countries have the best reputations? What does that even mean? Reputation Institute, a global private consulting firm based in Boston and Copenhagen, has just released its sixth annual “Country RepTrak” of what it calls “The World’s Most Reputable Countries,” a tool the firm uses to help it advise countries on how to bolster their reputations around the globe. It also counsels companies that want to know how their country of origin influences their reputation overseas, and companies interested in doing businesses abroad.

The list ranks the 55 countries with the highest GDPs. In the No. 1 slot this year: Canada, which has been the winner four out of six times. The other two years, in 2014 and 2010, it was No. 2. This year Norway moved up to second place from sixth in 2014 and Sweden is third, as it was last year. The Scandinavian countries and Finland have ranked in the top 10 all six years, as have Switzerland, Australia and the Netherlands. The U.S. is down in 22nd place, behind Thailand and just above Poland (more on the U.S. below).

To compile its data, RI ran online surveys of 48,000 consumers in G8 countries from February through April of this year. To flesh out the data, it interviewed 30,000 additional people in the 12 non-G8 countries with the biggest economies, including China, India and Brazil.

Sable bitumineux, retraits de conventions internationales de l’ONU, rejet du protocole de Kyoto, support inconditionnel à Israël, restructuration de l’aide étrangère, guerre contre les syndicats… À lire nos bons chroniqueurs québécois, le Canada de Stephen Harper serait devenu la lie de l’humanité, un pays infréquentable, universellement détesté et une source inépuisable de honte pour ses citoyens…

Bref, encore une fois, nos bons chroniqueurs gauchistes se sont couverts de ridicule…


14 juillet 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (7-13 juillet) selon Influence Communication.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


9 juillet 2015

Dinosaures syndicaux Canada Économie Gauchistan

Voici l’évolution du taux de syndicalisation au Canada depuis 1981 dans les différentes classes d’âge de la population:

Racaille Syndicale

Chez les boomers, le taux de syndicalisation n’a presque pas changé depuis 1981…  Par contre, chez les jeunes, on peut observer une baisse spectaculaire, chez les 17-24 ans c’est une baisse draconienne de 47%.

Si la tendance est la même au Québec, c’est une excellente nouvelle puisque cela signifie que les boomers vont apporter avec eux les 2 fléaux qui ont fait du Québec une petite province peuplée par un petit peuple aux commandes d’une petite économie, soit le séparatisme et le syndicalisme !

Source:
Statistique Canada
Mégatendances canadiennes: déclin de la syndicalisation


7 juillet 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (30 juin-6 juillet) selon Influence Communication.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


6 juillet 2015

La richesse des Québécois selon Luc Godbout Canada Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Il y a deux semaines,  Luc Godbout a publié des chiffres relativement intéressants sur l’évolution des revenus des ménages québécois depuis 1976.  Ces chiffres montrent que si pour l’ensemble des ménages le portrait n’est pas reluisant, chez plusieurs types de ménages la progression des revenus plutôt spectaculaire.

Étonnamment, cette étude a été froidement accueillie tant à gauche qu’à droite. Cela m’étonne puisque les chiffres de Luc Godbout sont bons, il n’y a rien à redire de ce côté.  Tout ce que Luc Godbout a fait, c’est de reprendre intégralement les données de Statistique Canada, ce que je fais plusieurs fois par semaine sur mon blogue (sauf que dans mon cas, quand je reprends les chiffres de Statistique Canada je n’ai pas la prétention d’appeler ça une étude…)

M’enfin, comme je disais, aussi bien à gauche qu’à droite, les gens ont été sceptiques face à « l’étude » de Luc Godbout, il ne pouvait concevoir que les Québécois se soient enrichis depuis 35 ans…  Par exemple, réagissant à cette « étude », j’ai entendu Dutrizac dire dans son émission qu’avec la facture du câble qui augmente les gens sont plus pauvres…  Le pauvre Benoit ne réalise pas qu’en 1976 beaucoup de Québécois étaient trop pauvres pour se payer le câble…

Voici donc les fameux chiffres de Statistique Canada qui ont été repris par Luc Godbout pour être transformés en « étude » (évolution du revenu médian en dollars constants entre 1976-2011):

  • Ensemble des ménages: -3,4%
  • Ménages de 2 personnes et plus: -10,3%
  • Ménages de personnes âgées:+25,8%
  • Couple sans enfant: +4,0%
  • Famille biparentale: +32,6%
  • Famille monoparentale: +60,7%
  • Personne seule: +25,1%

Comme j’ai dit, ces chiffres sont rigoureusement vrais et il n’est pas inutile de décomposer les ménages en différents types de famille pour analyser l’enrichissement des gens, puisque la composition des ménages a énormément changé depuis 1976 (les familles sont devenues plus petites, ce qui impacte grandement leurs revenus).

Par contre, cela ne signifie pas que « l’étude » de Luc Godbout est sans reproches, derrière ces chiffres j’ai l’impression qu’on veut surtout nous convaincre que le modèle québécois fonctionne puisque des gens se sont grandement enrichis depuis 35 ans.  Or, si on tient vraiment à analyser l’enrichissement des Québécois, il aurait fallu se comparer aux autres provinces au lieu d’uniquement se comparer à nous même comme le fait Luc Godbout.  Cette comparaison est facile à faire, ces chiffres existent déjà chez Statistique Canada !  Aucun média n’a jugé bon fouiller ces chiffres histoire de fournir un portrait encore plus complet de la situation…  Paresse, ignorance ou manque de curiosité…

M’enfin, j’ai pris le temps de sortir ces chiffres histoire de comparer le Québec aux autres provinces canadiennes pour chaque type de ménage, voici donc les résultats de mon « étude »:

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Revenus Québec

Vous avez maintenant un portrait complet de la situation.

S’il est vrai de dire, comme Luc Godbout le fait, que beaucoup de ménages québécois se sont enrichis depuis 35 ans, il faut aussi dire que dans presque toutes les catégories le Québec s’est enrichi beaucoup moins vite que le Canada.  À l’exception des familles monoparentales, le Québec est dans le fond du classement dans toutes les catégories. Somme toute, la bonne nouvelle de Luc Godbout cachait une énorme mauvaise nouvelle.

Bref, pendant que le reste du Canada court, le Québec lui se contente de marcher.  Encore une fois, le modèle québécois tant aimé par nos politicos a eu des conséquences catastrophiques sur les Québécois…  C’est un modèle qui nous a rendus médiocres et qui continuera à nous rendre médiocres tant et aussi longtemps qu’on s’obstinera à l’appliquer.

Source:
Statistique Canada
Tableau 202-0702


22 juin 2015

Harper et les pauvres Canada Économie En Chiffres International

Il y a deux semaines, j’ai écrit que seuls les analphabètes économiques étaient préoccupés par les inégalités de richesse puisque la seule chose qui importe vraiment c’est la mobilité sociale.

Mais si vous êtes un analphabète économique qui est incapable de se détacher de cette stupide notion d’inégalités, j’ai une bonne nouvelle qui devrait vous convaincre de voter pour…  Stephen Harper !

La semaine dernière, l’OCDE a publié une étude sur l’évolution des écarts de richesse pour quelques pays « modèles » entre 2006 et 2012, soit la période qui correspond à l’arrivée au pouvoir des conservateurs au Canada. Voici ce que l’OCDE a découvert:

Canada Inégalités

La croissance du revenu médian a été supérieure à la croissance du revenu du 1% seulement dans 2 pays: l’Australie et le Canada !  De plus, au Canada le revenu médian a augmenté de 5,9% contre seulement 1,0% en Australie.  En bref, Au Canada, sous la direction de Stephen Harper, tout le monde s’est enrichi, tout spécialement le monde « ordinaire ».

Mais il y a plus, voici l’évolution de revenu des pauvres et du 1%:

Canada Inégalités

Entre 2006 et 2012, le Canada est le seul pays où le revenu des pauvres a augmenté plus rapidement que celui des riches !  Autrement dit, pour la période où Stephen Harper a été le premier ministre, c’est au Canada où les inégalités de richesse ont le plus reculé !

Il va sans dire que nos bons médias n’ont pas jugé bon parler de cette étude de l’OCDE, dire que Harper a été le champion pour combattre les inégalités de richesse aurait anéanti des années de propagande gauchiste…

Source:
OCDE
Household wealth inequality across OECD countries: new OECD evidence


18 juin 2015

L’exemple fédéral Canada Économie En Chiffres

La semaine dernière, Statistique Canada a publié les comptes du bilan national et des flux financiers pour le premier trimestre de 2015…  Une lecture à couper le souffle qui nous garde assis sur le bout de notre siège…

Pour ceux qui n’auront pas le temps de se taper cette lecture palpitante, je vous donne immédiatement le punch:

Dette Canada

Lors du dernier trimestre, pour la toute première fois depuis que les chiffres sont compilés (1990), la dette du gouvernement fédéral est devenue inférieure à la dette de tous les autres paliers de gouvernement (provincial, municipale, commission scolaire, etc.).

Bref, on peut voir que Stephen Harper, élu en 2006, a fait un travail courageux et rigoureux, et ce, malgré une importante récession.  De plus, cet exploit a été réalisé sans couper les transferts aux provinces.  Et pendant ce temps, dans ces mêmes provinces, on s’est payé un gros party qui n’en finit plus de finir…

Le temps est maintenant venu pour les provinces de faire le ménage dans leurs soues à cochons

Source:
Statistique Canada
Tableau 378-0125