Antagoniste


15 juillet 2014

La radicalisation du parti démocrate En Vidéos États-Unis Hétu Watch

RadicauxSi l’on se fie aux médias (rarement une bonne idée), on assiste depuis quelques années à une radicalisation sans précédent du parti républicain.  Une radicalisation tellement forte que les journalistes ont inventé un nouveau mot pour décrire ce phénomène: l’ultra-conservatisme !

Le radicalisme, un phénomène propre au parti républicain ?  Vraiment ?

Selon une étude réalisée par le Pew Research Center visant à cartographier les différents courants idéologiques aux États-Unis.  En 1994, 13% de l’électorat républicain était « très conservateur ».  En 2014, cette proportion est passée à 20%, une augmentation de 54%.  Du côté démocrate, en 1994 à peine 5% de l’électorat se disait « très libéral ».  En 2014, ils étaient 23% à revendiquer cette étiquette, une augmentation phénoménale de 360% !!!

Donc, non seulement on compte plus de démocrates à l’extrême gauche du spectre politique que de républicains à l’extrême droite, mais en plus la radicalisation du parti démocrate a été presque 7 fois plus rapide que celle du parti républicain !

Les médias sont complètement dans l’erreur avec la supposée radicalisation du GOP, c’est le parti démocrate qui est devenu extrémiste; c’est eux qui méritent de se faire appeler ultra !

Mais il y a plus…  Toujours selon ce sondage, 72% des gens se disant « très conservateurs » se disent fiers de leur pays. Du côté des gens se disant « très libéraux », cette proportion n’est que de 40%…  Bref, contrairement à ce que les médias laissent entendre, l’électorat « très conservateur » semble s’accommoder plutôt bien à la présidence de Barack Obama.

Vous doutez encore de la radicalisation du parti démocrate ?

Voici une publicité d’un candidat démocrate (se promenant à dos d’âne, symbole du parti démocrate) qui tire avec un fusil de chasse sur un éléphant (symbole du parti républicain):

Bien peu de médias ont été scandalisés par cette publicité… Maintenant, imaginez la réaction de Richard Hétu si c’était un candidat républicain qui avait fait ce genre de pub…

Source:
Pew Research Center
Political Polarization in the American Public


14 juillet 2014

La honte onusienne Canada En Vidéos Israël Moyen-Orient Terrorisme

Bravo à John Baird, ministre canadien des Affaires étrangères, pour avoir dénoncé la stupidité onusienne.


7 juillet 2014

Le fondamentalisme Canada Économie En Vidéos Environnement Gauchistan International

La semaine dernière, Vincent Marissal, chroniqueur à La Presse, a été catastrophé d’entendre que les conservateurs voyaient des aspects positifs à l’exploitation du pétrole.  Selon lui, voir des aspects positifs au pétrole est tout aussi hérétique que de dire que la Terre est plate:

Gauchiste Fondamentaliste

N’en déplaise à Vincent Marissal, l’utilisation des énergies fossiles pourrait sauver des milliers de vies, surtout dans les pays pauvres:

À ceci, ajoutons:

  • Chaque année aux États-Unis on estime qu’il faut 14,4 millions de litres d’essence pour transporter le personnel médical.
  • Chaque année aux États-Unis les hôpitaux américains utilisent 3,4 milliards de tonnes de matériel à base de plastique, un produit dérivé du pétrole.
  • On estime que 99% des médicaments consommés aux États-Unis contiennent un produit dérivé du pétrole.

Ce n’est pas un hasard si l’augmentation de l’espérance et de la qualité de vie chez l’homme a été accompagnée par une utilisation plus intensive du pétrole. Certes, il y a des inconvénients à utiliser cette forme d’énergie, mais il est bon de se rappeler que les avantages sont infiniment plus nombreux !

Pour affirmer sans gêne qu’il n’existe aucun aspect positif à l’exploitation du pétrole, il faut être un fondamentaliste environnemental. D’ailleurs, puisque Vincent Marissal ne voit aucun avantage à l’utilisation du pétrole, je l’invite à s’en passer durant une semaine, il pourrait commencer en se débarrassant de son ordinateur…


30 juin 2014

L’autoroute de la misère Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Environnement Québec

Un péquiste étant incapable d’être autre chose qu’un… péquiste, c’est sans surprise que Bernard Drainville a annoncé la semaine dernière que le PQ était contre le pipeline TransCanada… Pour le député de la formation moribonde, 200 jobs (bien payés) et 45 millions de retombés ce n’est pas assez:

Pour lever le nez sur 200 jobs et 45 millions, le Québec doit être très riche et sans déficit… À titre indicatif, le gouvernement doit imposer près de 15 000 contribuables pour mettre la main sur 45 millions de dollars…

Vous savez ce qui est le plus ridicule avec le raisonnement de Bernard « le pro de la démago » Drainville ? Il y a peine quelques mois, le PQ était disposé à prendre 450 millions de l’argent des contribuables pour construire une cimenterie à Port-Daniel. Cette cimenterie aurait donné de l’emploi à 200 personnes et entraîné des retombées fiscales de 6,5 millions de dollars par année. En plus, cette cimenterie risque de compétitionner celles qui existent déjà au Québec !

Le pipeline TransCanada ne va rien coûter aux contribuables, aura des retombées fiscales supérieures, créera autant d’emplois et ne nuira à aucune entreprise québécoise (au contraire). C’est un no brainer: le projet de pipeline est de loin plus intéressant pour le Québec que la foutue cimenterie ! Sans compter qu’il serait plus que temps que le Québec donne un coup de pouce à l’Alberta après avoir encaissé si longtemps des chèques de péréquation.

Et qu’en est-il des risques qui effraient autant le PQ ? Voici le nombre d’accidents et d’incidents qui ont entraîné le déversement de plus de 150 barils de pétrole depuis 10 ans:

Pipeline TransCanada

Les risques sont minimes et la tendance est à la baisse, et ce, malgré l’utilisation des pipelines qui augmente sans cesse au Canada.  En tout et partout, c’est 2% des accidents et d’incidents qui déverse plus de 150 barils de pétrole dans la nature; l’immense majorité, 94%, déverse moins de 5 barils de pétrole.  Rien dans ces chiffres n’est assez effrayant pour lever le nez sur le pipeline TransCanada. Notons aussi que le transport du pétrole par pipeline est infiniment plus sécuritaire que par train !

Refuser la construction du pipeline TransCanada, c’est un peu l’équivalent d’un chômeur qui refuse un travail payant… Bernard Drainville ne veut pas que le Québec devienne l’autoroute du pétrole bitumineux. Ce faisant, le PQ est en train de faire du Québec l’autoroute de la misère… Au Québec, nous n’avons plus les moyens de dire non à quoi que ce soit !

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques pipeline


26 juin 2014

Propagande syndicale Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Gauchistan Québec

Publicité de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (division Québec), qui a roulé lors du printemps 2013 en marge de l’infâme campagne « Harper nous déteste »:

L’utilisation d’enfants pour faire peur au monde… Démagogue à souhait…

Selon nos indispensables syndicats, depuis 2010, les coupures du méchant gouvernement conservateur dans la sécurité aérienne auraient menacé la vie des Canadiens…

Vraiment ?

Allons voir les chiffres pour déterminer si les syndicats nous ont bullshités

Syndicalleux

Surprise: les syndicats ont raconté n’importe quoi… On ne voit aucune tendance à la hausse depuis 2010…

M’enfin, on ne s’attend pas à mieux des syndicats…

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques aéronautiques


18 juin 2014

Une histoire de famille Économie En Vidéos États-Unis Hétu Watch Philosophie

Si vous suivez un peu l’actualité américaine, vous avez sans doute déjà entendu parler des frères Koch… Je rectifie, vous avez probablement déjà entendu ou lu un gauchiste enragé qui essayait de convaincre les gens que les frères Koch représentaient l’antéchrist.

La réalité est tout autre, portrait fascinant de la célèbre famille par Daniel Schulman du magazine Mother Jones:

À lire aussi cet article publié par The Economist à propos du modèle d’affaire des industries Koch: Dissecting the Kochtopus, A fascinating peek inside a successful and idiosyncratic private company.


11 juin 2014

Cinéma de droite Économie En Vidéos Philosophie

Il y a 30 ans cette année (c’était le 7 juin 1984), le classique Ghostbusters était diffusé sur les écrans de cinéma. À l’époque, je me rappelle avoir adoré ce film. Par contre, j’étais probablement trop jeune et naïf pour réaliser que Ghostbusters était film de droite !


10 juin 2014

Marois et l’extrême-droite Coup de gueule En Vidéos Gauchistan Québec

LOL

Désireuse de se couvrir de ridicule jusqu’à la toute fin, Pauline Marois a fait une déclaration étonnante en marge de la conférence nationale du PQ. Selon l’ex-première ministre, un peu comme en Europe, l’élection du Parti Libéral menace de faire naître le démon de l’extrême-droite en sol québécois…

La « logique » derrière cette déclaration ?

Selon celle qui roule maintenant en Ferrari, une remise en question de la société basée sur une approche plus individuelle suffit à déclencher une peste brune. Une déclaration particulièrement ridicule quand on sait que la philosophie commune aux mouvements d’extrême-droite repose sur le principe qu’aucun individu n’est plus important que la société à laquelle il appartient, par conséquent les libertés individuelles doivent être sacrifié pour le bien de la collectivité.

Mais puisque Pauline Marois veut tracer un parallèle avec l’émergence de l’extrême-droite en Europe et la situation au Québec, j’aimerais porter à son attention deux faits plutôt intéressants…

Bref, si Pauline Marois cherche des chemises brunes, elle devrait chercher ailleurs qu’au PLQ…

D’ailleurs, voici un discours de Marine Le Pen qui aurait pu être prononcé par beaucoup de péquistes…


26 mai 2014

La belle vie de fonctionnaire municipal Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Gauchistan Québec

La semaine dernière, des syndicats se sont réunis pour manifester contre une éventuelle loi qui aurait pour objectif de régler les déficits des régimes de retraite. Le politburo syndical ne voit aucun problème à faire payer des gens sans fonds de pension pour renflouer celui de leurs membres:

Les employés municipaux en veulent plus, pourtant ils en ont déjà beaucoup, peut-être même trop… Vous en doutez ? Voici la rémunération globale (salaires et avantages sociaux) pour les quelques employés du secteur privé (entreprises de plus de 200 employés) et des administrations municipales. Gardez en tête que les syndicats demandent aux employés du privé de sauver les fonds de pension des employés municipaux…

Syndicat Québec

Les employés municipaux, peu importe leur emploi, sont choyés, très choyés. De plus, garder en tête que le secteur privé est uniquement représenté par les entreprises de plus de 200 employés, si on avait inclus les PME, le portrait aurait été encore plus scandaleux. Voici les écarts salariaux pour chaque emploi:

Syndicat Québec

Globalement, leur rémunération totale est de 49,99$/h contre 34,96$/h, un écart de 43%. Ironiquement, les syndicats demandent aux moins riches de payer pour sauver le fonds de pension de leurs membres, les plus riches… Si les syndicats veulent combattre les inégalités sociales, ils savent maintenant par où commencer.

La solidarité syndicale québécoise, c’est l’inverse de Robin des bois, on prend aux pauvres pour donner aux riches…

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Rémunération des salariés – État et évolution comparés


21 mai 2014

La culture Économie En Vidéos Philosophie

Tirée de la série britannique « Yes Prime Minister », un haut fonctionnaire explique à un politicien pourquoi il faut subventionner les arts et la culture…

Au moins, le haut fonctionnaire a donné une explication honnête, il n’a pas insulté notre intelligence en voulant nous faire croire qu’un dollar « investi » en culture pouvait en rapporter dix…


14 mai 2014

La méthaphore du jour Économie En Vidéos Gauchistan

Trois chiens: deux représentent les contribuables et un troisième représente un syndicaliste de la fonction publique. Pouvez-vous les identifier ?


7 mai 2014

Le fonctionnariat Économie En Vidéos Philosophie

Tiré de l’excellente série britannique « Yes, Minister », un haut fonctionnaire discute avec son ministre d’une augmentation de salaire…

J’ai l’impression que ce genre de scène va se multiplier dans les bureaux du nouveau gouvernement libéral…


30 avril 2014

Un boulot à l’italienne Économie En Vidéos Europe

Diminution drastique des impôts des particuliers et des entreprises, coupures profondes dans les dépenses publiques, réduction dramatique du nombre d’élus… Matteo Renzi, nouveau leader de la gauche italienne, propose une révolution économique et politique pour son pays !

De quoi inspirer nos politiciens…


15 avril 2014

Qu’est-ce que la justice sociale Économie En Vidéos Philosophie

« Social Justice » is a term you hear almost every day. But did you ever hear anybody define what it actually means? Jonah Goldberg of the American Enterprise Institute tries to pin this catchall phrase to the wall. In doing so, he exposes the not-so-hidden agenda of those who use it. What sounds so caring and noble turns out to be something very different.


8 avril 2014

Réactions à chaud… Élection 2014 En Vidéos Québec

Le champagne ayant fait son oeuvre lors de notre soirée électorale, je garde mon analyse plus poussée pour les prochains jours…

  • Avec un règne de seulement 18 mois, le PQ a eu le plus court mandat au Québec depuis la confédération.
  • La défaite de Pauline Marois aux mains de Philippe Couillard représente la première victoire d’un chef recrue contre une chef établie depuis 1923.
  • Pour le PQ, c’est la pire récolte de siège depuis 1989 (29 à l’époque).
  • Pour le PQ, c’est le pire vote populaire depuis 1970 (23%).
  • C’est Mario Dumont (je crois) qui a eu les mots les plus justes: le PQ ne peux exister sans on article no.1, le PQ ne peut gagner avec son article no.1…

Philippe Couillard est entré à la Faculté de médecine à l’âge de 16 ans. En 1979 à l’âge de 22 ans, il obtient un doctorat en médecine. Aujourd’hui, il aura la tâche de mettre fin à la politicaillerie et de travailler de manière constructive avec la CAQ de François Legault. Son ton non polarisant lors de la campagne laisse présager de belles choses. François Legault peut sortir la tête haute de cette élection. En récoltant plus de députés que lors de l’élection de 2012 (une chose impensable au déclenchement des élections, une chose dont François Legault peut être très fier), la CAQ a maintenant 4 ans pour convaincre les Québécois qu’elle représente l’alternative naturelle, le gouvernement en attente.

La prochaine élection aura lieu le 1er octobre 2018.

P.-S. Je veux Gaétan Barette, un médecin, au Conseil du Trésor et Martin Coiteux, un économiste, à la santé !

ENFIN!!!!!