Antagoniste


15 octobre 2015

La libre entreprise Économie En Vidéos États-Unis

Milton Friedman explique la différence entre être pro-libre entreprise et être pro-business:

Friedman est pro-libre entreprise.

PKP est pro-business…


7 octobre 2015

Souveraineté alimentaire Économie En Vidéos Mondialisation

Dans le cadre de la signature de l’accord de libre-échange Transpacifique, on a dit que ce traité allait menacer notre « souveraineté alimentaire »…

Mais est-ce que vous pensez que la souveraineté alimentaire est une bonne chose ?  Autrement dit pensez-vous par exemple que le Québec devrait produire toute la nourriture consommée par ses citoyens ?

Aux États-Unis, une personne a fait l’expérience de la souveraineté alimentaire, elle a décidé de produire elle-même tous les ingrédients nécessaires à la conception d’un banal sandwich, de la farine pour faire le pain, en passant par le poulet, le fromage, la laitue et le sel…

Le verdict ?

La production ce sandwich a nécessité 6 mois de labeur et la rondelette somme de 1 500$:

Si le concept de souveraineté alimentaire est complètement absurde à l’échelle individuelle, il en va de même à l’échelle des pays. Il vaut mieux laisser l’agriculture aux gens/pays spécialisés qui peuvent produire en masse et à faible coût. Pendant ce temps, les gens/pays ont la possibilité de se spécialiser dans des tâches différentes. De cette spécialisation de la main-d’oeuvre naissent les économies prospères.


7 octobre 2015

Pour qui travaillent les politiciens Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos

Considérer les chiffres suivants:

Lait Québec

Au Québec, il y a 585 fois plus de consommateurs de lait qu’il y a de propriétaire de fermes laitières…

Pourtant, quand les politicos parlent de libre-échanges et de gestion de l’offre, pas un seul mot sur les 8 088 869 consommateurs qui payent leur lait trop cher, on parle uniquement des 13 823 propriétaires de fermes laitières:

Pourquoi les politiciens préfèrent défendre les intérêts de 13 823 fermiers plutôt que les intérêts de 8 088 869 payeurs de taxes ?

P.-S. C’est une question rhétorique


16 septembre 2015

Vidéo de chats Économie En Vidéos

J’ai réalisé que depuis que j’administre ce blogue, je n’ai jamais posté de vidéo de chat. Cette erreur est maintenant corrigé:

Tout parallèle entre ce vidéo et l’actualité québécoise est purement fortuit.


1 septembre 2015

Un Tony Blair canadien ? Canada Économie Election 2015 En Vidéos

Quand Tony Blair est devenu chef du parti travailliste britannique en 1994, il a hérité d’un parti de gauche, ouvertement socialiste, qui était enraciné dans le paysage britannique depuis près de 100 ans… Bref, une grosse machine socialiste mue par sa propre inertie…

Portant, Tony Blair est passé à l’histoire en réformant le parti travailliste, ce qui a permis du même coup de réformer la société britannique. Court extrait d’un documentaire sur le règne de Tony Blair à la tête des travaillistes:

Tony Blair croyait aux services publics, mais contrairement à ces prédécesseurs il croyait aussi au libre marché, à la concurrence et à une saine gestion des affaires publiques…

Je pose la question: Thomas Mulcair peut-il être un « Tony Blair » canadien ?

Depuis le début de la campagne, Mulcair a imposé au NPD une migration au centre. Mulcair est favorable à l’exploitation de ressources naturelles, sensible à la lourdeur du fardeau fiscal, comprend l’importance d’équilibrer le budget

De plus, quand on lui a demandé de commenter ses propos sur Margaret Thatcher, Mulcair n’a pas répondu qu’il répudiait le secteur privé, mais plutôt en disant que sa priorité numéro 1 demeurait de fournir des services de qualités aux citoyens; il aurait pu désavouer le secteur privé dans sa réponse, il ne l’a pas fait… Une réponse qu’aurait pu aussi avoir Tony Blair…

Je repose la question: Thomas Mulcair peut-il être un « Tony Blair » canadien ?


26 août 2015

Les intellos et le capitalisme Économie En Vidéos États-Unis

John Mackey, le patron libertarien de Whole Foods (une chaîne d’épicerie bio aux États-Unis), explique pourquoi les intellos détestent le capitalisme:

« It’s sort of where people stand in the social hierarchy, and if you live in a more business-oriented society, like the United States has been, then you have these businesspeople, who they don’t judge to be very intelligent or well-educated, having lots of money, and they begin to buy political power with it, and they rise in the social hierarchy, whereas the really intelligent people, the intellectuals, are less important. And I don’t think they like that. And I think that’s one of the main reasons why the intellectuals have usually disdained commerce: they haven’t seen it, the dynamic, creative force, because they measure themselves against these people, and they think they’re superior, and yet in the social hierarchy they’re not seen as more important. And I think that drives them crazy. »


7 août 2015

Autopsie d’une manipulation Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Environnement Gauchistan Québec

Enverdeur

Dans le journal à PKP, voici ce que raconte Camil Bouchard, un ancien député du PQ diplôme en psychologie, à propos du projet Old Harry, un gisement pétrolier dans le golf du St-Laurent:

« Alors que les immigrés climatiques se comptent désormais par dizaines de millions, que les océans s’acidifient à une vitesse folle, que le réchauffement de la Planète, déjà inquiétant, risque de s’emballer au-delà de tout ce qu’on peut imaginer si nous dépassons une augmentation ultime de 2Cº, que les catastrophes naturelles se multiplient dans le monde, le Québec se convertirait à l’exploitation du pétrole et contribuerait à la dégradation de notre environnement? Alors que Barack Obama ose enfin confronter les magnats américains de l’énergie fossile et nous rappelle que nous n’avons qu’une planète, le Québec se rangerait lui du côté des mécréants ? Alors que même le Pape produit une encyclique appelant à la sauvegarde de la Terre, le Québec se convertirait à l’exploitation et à l’exportation du pétrole ? Ne devons-nous pas plutôt choisir d’être du côté de la vie ? […]

Aller vers le pétrole, c’est carrément noircir, brûler cette carte identitaire. »

Si on m’avait demandé d’écrire un discours grandiloquent pour parodier les enverdeurs, j’aurais aimé pouvoir écrire quelque chose d’aussi drôle et ridicule.

Question de s’amuser un peu, analysons chacune des affirmations…

1- « Alors que les immigrés climatiques se comptent désormais par dizaines de millions »

Il n’y a pas de dizaines de millions de réfugiés climatiques, on sait aujourd’hui que cette prédiction de l’ONU était une exagération (ici & ici).  En fait, pas plus tard que le mois dernier, la Nouvelle-Zélande a refusé de décerner le tout premier statut de réfugié climatique de la planète (ici). Bref,  les réfugiés climatiques, ça n’existe pas.

2- « les océans s’acidifient à une vitesse folle »

Non, les océans ne s’acidifient pas à une vitesse folle.  Même que selon la littérature scientifique, cette acidification est remise en question (ici, ici, ici & ici).

3- « le réchauffement de la Planète, déjà inquiétant, risque de s’emballer au-delà de tout ce qu’on peut imaginer si nous dépassons une augmentation ultime de 2Cº »

Non, il n’y a pas d’emballement, on observe plutôt une pause qui n’avait pas été prédite par les modèles scientifiques (ici & ici)…

4- « les catastrophes naturelles se multiplient dans le monde »

On voit plutôt une réduction des catastrophes naturelles dans le monde (ici):

Réchauffement Climatique

Réchauffement Climatique

Réchauffement Climatique

Les émissions de gaz à effets de serre augmentent, mais le nombre de désastres climatiques diminue…

5- « Alors que Barack Obama ose enfin confronter les magnats américains de l’énergie fossile et nous rappelle que nous n’avons qu’une planète, le Québec se rangerait lui du côté des mécréants ? »

Voici comment a évolué la production de pétrole et de gaz aux États-Unis depuis qu’Obama est devenu président (ici & ici):

Obama Pétrole

Sous Obama, la production de pétrole et de gaz à connu un boom sans précédent…

6- « Ne devons-nous pas plutôt choisir d’être du côté de la vie ? »

N’en déplaise à Camil Bouchard, le pétrole c’est la vie (ici & ici) !

À ceci, ajoutons:

  • Chaque année aux États-Unis on estime qu’il faut 14,4 millions de litres d’essence pour transporter le personnel médical.
  • Chaque année aux États-Unis les hôpitaux américains utilisent 3,4 milliards de tonnes de matériel à base de plastique, un produit dérivé du pétrole.
  • On estime que 99% des médicaments consommés aux États-Unis contiennent un produit dérivé du pétrole.

Ce n’est pas un hasard si l’augmentation de l’espérance et de la qualité de vie chez l’homme a été accompagnée par une utilisation plus intensive du pétrole. Certes, il y a des inconvénients à utiliser cette forme d’énergie, mais il est bon de se rappeler que les avantages sont infiniment plus nombreux !

Pour affirmer sans gêne qu’il n’existe aucun aspect positif à l’exploitation du pétrole, il faut être un fondamentaliste environnemental. D’ailleurs, puisque Camil Bouchard considère que le pétrole c’est « le mal » (rien de moins), je l’invite à s’en passer durant une semaine, il pourrait commencer en se débarrassant de son ordinateur; ainsi il pourra contribuer à sauver la planète et nous épargner sa propagande.


6 août 2015

Dieu merci pour la bombe En Vidéos États-Unis Philosophie

Le 6 et 9 août 1945, les États-Unis utilisaient l'arme atomique pour contraindre le Japon à une reddition inconditionnelle mettant ainsi fin à la 2e guerre mondiale. La commémoration de cet événement passe obligatoirement par une dénonciation des idées reçues entourant cet événement.

Question: Que serait-il arrivé si le président Truman avait refusé d’utiliser la bombe atomique pour mettre fin à la guerre avec le Japon ?

Réponse: Un carnage sans précédant dans l’histoire de l’humanité…

Voici quelques extraits, du fascinant documentaire « The Final Battle », qui expliquent comment l’utilisation de la bombe atomique a permis de sauver des vies.

Pour reprendre la conclusion Paul Fussell, historien et soldat durant la 2e guerre mondiale: dieu merci pour la bombe…


23 juin 2015

L’arnaque de l’achat local Économie En Vidéos Environnement

Il n’y a pas que le recyclage qui est de l’arnaque, l’achat local aussi !

L’achat local, 100% émotion, 0% raison…