Quand on parle des pipelines, il est facile de faire de la démagogie.  Par exemple, si je vous dis que depuis 10 ans, il y a eu 1 027 accidents & incidents impliquant un pipeline, vous allez sans doute penser que c’est un bilan absolument désastreux; c’est presque 2 accidents & incidents par semaines !

Mais si on met la démagogie de côté et qu’on analyse sérieusement les chiffres, la situation devient soudainement moins effrayante:

Pipeline Canada

L’immense majorité des déversements, 84,7%, déverse une quantité de pétrole ou de gaz inférieure à 1 m³ (1 m³=6,3 barils).  Les déversements majeurs, ceux de plus de 1000 m³, ne représentent que 2,3% des accidents & incidents !

Les médias ont beaucoup parlé de la fuite d’un pipeline qui a rependu ~30 000 barils de pétrole cet été en Alberta,  mais quand on prend connaissance des statistiques, on réalise que ce genre d’événement est trop rare pour justifier une opposition systématique à la construction de pipelines.

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques pipelines