Antagoniste


25 mai 2015

La banalisation Canada Coup de gueule

Légalisation DrogueIl y a quelques semaines, Statistique Canada a publié des chiffres décourageant sur la consommation de marijuana au Canada…  Selon cette étude, 20,0% des 15-17 ans et 33,3% des 18-24 ans disent avoir consommé de la marijuana au cours de la dernière année.  Des chiffres considérables surtout si on tient compte du fait que la consommation diminue drastiquement chez les gens de plus de 25 ans. Mais on prend vraiment conscience du drame quand on sait que, le taux de tabagisme dans ces classes d’âge est de ~15%.

Autrement dit, chez les jeunes, à certains égards, la consommation de marijuana est plus populaire que la consommation de tabac !  Je comprends que les jeunes accros au tabac fument plus fréquemment que ceux qui consomment de la marijuana, mais les chiffres présentent tout de même une réalité affligeante…

Cette réalité est d’autant plus affligeante que si depuis quelque temps les gouvernements durcissent de plus en plus les lois visant le tabac, simultanément on parle de plus en plus ouvertement de légaliser la marijuana. En fait, il est là le problème; le débat sur la légalisation de la marijuana est devenu progressivement une discussion banalisant la consommation de drogues…  Résultat, on est en train d’entrer dans la tête des jeunes que si le tabac c’est mal, la marijuana c’est pas si pire…


25 mai 2015

Les inégalités Canada Économie En Chiffres Québec

La semaine dernière, l’Institut de la statistique du Québec a publié des chiffres très intéressants sur les heures hebdomadaires travaillées dans le secteur public et privé au Québec et en Ontario. Voici les résultats:

Travail Québec

Du premier coup d’oeil on remarque immédiatement que tant en Ontario qu’au Québec, on travaille plus dans le secteur privé que dans le secteur public. Par contre, il est intéressant de constater que les employés du secteur public ontarien travaillent presque autant que ceux du secteur privé québécois !  Bref, un rappel cruel qu’au Québec, on ne travaille pas assez…

Mais quand on regarde plus attentivement les chiffres, un autre élément nous saute aux yeux: les inégalités entre le secteur public et privé dans chaque province.  En Ontario, la différence est assez minime entre ces deux classes de travailleur alors qu’au Québec elle est substantielle:

Travail Québec

La différence entre le secteur privé et public au Québec est 2 fois plus grande que celle en Ontario !  Autrement dit, le secteur public au Québec est 2 fois plus inégalitaire que celui de l’Ontario !  Pourtant, nos bons syndicats nous répètent sans cesse qu’ils aiment ça l’égalité…

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Heures hebdomadaires habituelles moyennes pour l’ensemble des emplois, résultats selon le sexe pour diverses caractéristiques de la main-d’oeuvre et de l’emploi, Québec, Ontario et Canada


25 mai 2015

Le gouvernement aura toujours faim Économie Environnement États-Unis Revue de presse

The State

Oregon to test pay-per-mile idea as replacement for gas tax
The State

Oregon is about to embark on a first-in-the-nation program that aims to charge car owners not for the fuel they use, but for the miles they drive.

The program is meant to help the state raise more revenue to pay for road and bridge projects at a time when money generated from gasoline taxes are declining across the country, in part, because of greater fuel efficiency and the increasing popularity of fuel-efficient, hybrid and electric cars.

Starting July 1, up to 5,000 volunteers in Oregon can sign up to drive with devices that collect data on how much they have driven and where. The volunteers will agree to pay 1.5 cents for each mile traveled on public roads within Oregon, instead of the tax now added when filling up at the pump.

Some electric and hybrid car owners, however, say the new tax would be unfair to them and would discourage purchasing of green vehicles.

« This program targets hybrid and electric vehicles, so it’s discriminatory, » said Patrick Connor, a Beaverton resident who has been driving an electric car since 2007. State officials say it is only fair for owners of green vehicles to be charged for maintaining roads, just as owners of gasoline-powered vehicles do.

Au début, les politiciens ont dit que pour protéger l’environnement, il fallait taxer l’essence pour inciter les gens à acheter des voitures hybrides et électriques. Par contre, en délaissant les voitures qui consomment beaucoup pour des voitures hybrides et électriques, les gouvernements recueillent moins de taxes sur l’essence. Résultat: aujourd’hui, au lieu de taxer l’essence, on va maintenant taxer la distance parcourue sur les routes par votre automobile !

Peut-on avoir une plus belle preuve que les politiciens se fichent éperdument de l’environnement, tout ce qui importe pour ces rapaces c’est d’avoir un accès illimité à votre portefeuille.


21 mai 2015

La haine farouche En Citations Philosophie

Revel

Tiré du livre « Le Regain démocratique » de Jean-François Revel (1924-2006).

« D’où le seul sentiment, chez les gens de l’Etat, qui fasse l’unanimité de tous les partis et dans tous les pays: la haine farouche qu’ils nourrissent pour ce qu’ils nomment avec horreur: ‘l’individualisme’. Ce mot désigne pour eux le cauchemar suprême, le soupçon qu’il subsiste quelque part un fragment de l’esprit humain qui échapperait à la sphère politique, au collectif, au communautaire, au domaine public: le leur. »


21 mai 2015

Le pays imaginaire Arguing with Idiots Canada Coup de gueule Économie En Chiffres International Québec

Mardi, nos bons médias ont fait un énorme spectacle avec la première question posée par PKP à l’Assemblée nationale à titre de chef de l’opposition, on était en breaking news pour ce que les journalistes avaient l’air de considérer comme un moment historique.

Qu’en est-il de la fameuse question posée par PKP ?  Disons simplement que cette dernière contenait un élément qui aurait dû faire du nouveau chef du PQ une risée aux quatre coins du Québec et qui aurait dû lui retirer toute crédibilité en économie.  Voici cet élément:

« Le Québec est un pays riche, il se classe 17e parmi les plus riches du monde. Il devance même la Suède et l’Allemagne ! « 

Non, le Québec n’est pas plus riche que l’Allemagne et la Suède…  Ce n’est même pas proche !

Moron

Le PIB par habitant du Québec à parité des pouvoirs d’achat est de 44 499$, c’est ~10 000$ de moins que l’Allemagne et la Suède !  Encore pire, le Québec accuse un retard de près de 8 000$ sur la moyenne des pays de l’OCDE.  Notons au passage que la déclaration de PKP représente un 180 degrés par rapport à ce qu’il disait en 2008; à l’époque il reprochait au syndicat de causer l’appauvrissement du Québec.

Bref, même si une tonne de journalistes couvraient la première question de PKP, il n’y a pas eu de grosse histoire sur cette erreur gigantesque. M’enfin, cela confirme que les journalistes sont des péquistes et/ou des analphabètes économiques. Notez que ces deux conditions sont rarement mutuellement exclusives…

Source:
Centre sur la productivité et la prospérité du Québec
Productivité et prospérité au Québec – Bilan 2014


21 mai 2015

En français ! Économie France Mondialisation Revue de presse

The Washington Post

Filmmakers defend a language switch at English-heavy Cannes
The Washington Post

The Cannes Film Festival is as close to the movies’ answer to the United Nations. The filmmakers and media of the world are usually represented in one way or the other. The Croisette, Cannes’ seaside promenade, is usually a babble of tongues.

So this year’s festival slate of films was greeted with consternation in some corners when a commonality was noticed across many of the festival’s in-competition selections: the English language.

Though there are only two American filmmakers in competition for Cannes’ Palme d’Or and no British directors, this year’s festival is littered with Europe’s elite filmmakers working in a language not their own. On a continent that has warily watched English become a kind of de facto common language, fears flared that contemporary European cinema was being lost in translation.

Italy’s Paolo Sorrentino will on Wednesday premiere his second English language film, “Youth,” with Michael Cain and Harvey Keitel. Four other notable names in international film — Norway’s Joachim Trier, Italy’s Matteo Garrone, Greece’s Yorgos Lanthimos and Mexico’s Michel Franco — are all making their English language debuts. And Quebecois filmmaker Denis Villenueve, an Oscar-nominee for his French language “Incendies,” premiered his English language drug war thriller “Sicario” on Tuesday.

As the festival has unspooled, many directors have defended their decision to switch languages for the sake of creative curiosity and for the greater opportunities it affords them.

À Cannes, des réalisateurs qui ne sont pas des anglophones décident de présenter des films tournés en anglais. La raison: ces réalisateurs veulent s’assurer qu’un plus grand nombre de gens puisse voir et apprécier leurs films.

Message aux réactionnaires du PQ: l’anglais ce n’est pas seulement la langue des affaires, c’est aussi celle de la culture! Get over it !


20 mai 2015

La théorie du complot Coup de gueule Québec

Ptit Québec

Hier, le Journal de Montréal/Québec et Le Devoir ont publié un sondage Léger marketing qui met le PQ en tête des intentions de vote avec PKP comme chef; un sondage plutôt inhabituel considérant qu’il a été réalisé samedi et dimanche, alors que la couverture médiatique sur PKP battait son plein…

M’enfin, quelques petites observations amusantes:

  • Le Journal de Montréal/Québec est la propriété de PKP…
  • Le Devoir est imprimé dans des imprimeries qui sont la propriété de PKP…
  • Le président de la la firme de sondage Léger Marketing, Jean-Marc Léger siège sur le CA du Groupe TVA, qui est la propriété de PKP…
  • Jean-Marc Léger est aussi le frère de Nicole Léger, députée du PQ qui a donné son appui à PKP…

C’est petit le Québec quand on y pense…


20 mai 2015

La machine médiatique Coup de gueule En Chiffres Québec

Chiffres produits par Influence Communication à propos du poids médias des courses à la chefferie du PLQ et du PQ depuis dix ans. Pouvez-vous détecter la tendance ?

Médias Biaisés

Toutes les courses à la chefferie du PQ ont été plus médiatisées que celle du parti libéral, et par une marge très confortable. Le poids média de la campagne de PKP a été 6,2 fois plus élevé que celle de Couillard, pourtant la campagne libérale a été plus âprement disputée.

Depuis de nombreuses années, Influence Communication a remarqué que le pourcentage de vote reçu par un parti lors d’une élection correspondait assez fidèlement au poids média de sa campagne électorale.  Autrement dit, si en 2018 les médias portent encore une attention démesurée à PKP, ceci pourrait influencer le résultat de l’élection.  M’enfin, disons qu’il y avait quelque chose de pathétique à voir les médias hier faire de la première question de PKP comme chef du PQ un événement politique.  Rien de tel n’avait été observé quand Couillard avait posé sa première question à Pauline Marois.

Source:
Influence Communication
Course à la chefferie du PQ : Données et observations


20 mai 2015

La résistance conservatrice Économie Europe Revue de presse

Courrier International

Royaume-Uni. Les tories déclarent la guerre à la BBC
Courrier international

La BBC est dans le collimateur du nouveau gouvernement conservateur de David Cameron. Jugée biaisée, la chaîne risque de perdre une partie de ses financements et d’être soumise à une surveillance plus stricte. La nomination de John Whittingdale en tant que ministre de la Culture est considérée par la presse conservatrice comme une attaque ouverte contre la BBC, en ajoutant que la chaîne le mérite bien.

La nomination de ce féroce critique de la chaîne est vue comme une contre-attaque de la part des conservateurs à la suite de la couverture de la campagne électorale de la BBC, explique The Times. Selon le journal, les conservateurs sont “en colère”, car la manière de traiter la campagne aurait été biaisée et clairement en faveur des travaillistes. De plus, en amont du référendum sur l’adhérence du Royaume-Uni à l’Union européenne (UE), qui devrait avoir lieu avant 2017, les conservateurs craignent que la couleur de la chaîne ne soit en faveur de l’UE, note le journal.

The Daily Telegraph salue cette nomination qui, espère le journal, mènera à un traitement de l’information plus équilibré. Dans un éditorial, le titre note que “la BBC n’arrête pas de diffuser des reportages et des commentaires qui suggèrent que la politique d’austérité est négative, que les dépenses publiques sont raisonnables, que l’Europe est une bonne chose et qu’il ne faut pas s’inquiéter de l’immigration et de l’Etat providence. Pourtant, il ne semble pas y avoir un vrai débat au sein de la BBC sur ces sujets. Or cela devrait changer.

Au Royaume-Uni, les conservateurs ont compris qu’une chaîne publique avec un biais idéologique représentait une menace pour la démocratie. Le gouvernement de David Cameron, fort de sa majorité, semble avoir décidé de crever l’abcès une fois pour toutes.

Dommage qu’au Canada les conservateurs n’ont pas eu le même courage au lendemain de leur élection en 2011…