Antagoniste.net » 2015 » mai » 28

Antagoniste


28 mai 2015

Le libéralisme n’a jamais été une idéologie Économie En Citations Philosophie

Revel

Tiré du livre « La grande parade – Essai sur la survie de l’utopie socialiste » de Jean-François Revel (1924-2006).

« Le libéralisme n’a jamais été une idéologie, j’entends n’est pas une théorie se fondant sur des concepts antérieurs à toute expérience, ni un dogme invariable et indépendant du cours des choses ou des résultats de l’action. Ce n’est qu’un ensemble d’observations, portant sur des faits qui se sont déjà produits. »


28 mai 2015

L’éducation, une priorité ? Canada Économie En Chiffres Québec

Je suis tombé sur des chiffres intrigants du côté de Statistique Canada, ça concerne l’éducation, plus spécialement l’éducation universitaire…

Voici la proportion des étudiants universitaires âgés entre 20 et 24 ans qui travaillent lors de leurs études:

Étudiants Québec

Le Québec est la 2e province où les étudiants universitaires travaillent le plus, devancée uniquement par la Manitoba.  En fait, le Manitoba et le Québec sont les deux seules provinces qui franchissent le seuil du 50%.

Comme je disais, ces chiffres sont intrigants, car on peut difficilement les expliquer.  Au Québec, les étudiants universitaires ne travaillent pas pour payer leurs frais de scolarité, nous sommes parmi les plus bas au pays, 2 743$ contre 5 959$ pour la moyenne canadienne.  Seul Terre-Neuve à des frais de scolarité plus bas (2 631$), c’est la Saskatchewan qui a les frais les plus élevés (6 659$).

Si autant d’étudiants universitaires travaillent au Québec malgré les faibles frais de scolarité, est-ce que parce que pour nos étudiants les études ne sont pas aussi prioritaires que dans les autres provinces ?

Source:
Statistique Canada
Indicateurs de l’éducation au Canada : rapport du Programme d’indicateurs pancanadiens de l’éducation


28 mai 2015

Les suédois ont compris ! Économie Environnement Europe Revue de presse

The Washington Times

Sweden to relocate entire city to meet China’s needs
The Washington Times

To feed China’s growing appetite for raw materials, this venerable mining town 90 miles north of the Arctic Circle is poised to become a cutting-edge Tomorrowland as it prepares to move buildings, residents and even a century-old wooden church to a new location a few miles away.

Over the next 10 years, Kiruna officials plan to demolish the apartments and most other buildings in this town of 18,000 residents and then rebuild them as far as three miles away — all part of an ambitious $375 million project to make way for the expansion of a giant iron mine as demand from China has suddenly made extraction here worth the investment.

Twenty-four hours a day, powerful electric rail locomotives pull containers of iron ore from Kiruna and across the border to Norway and on to the Atlantic Ocean for export to fast-growing Asia, the Middle East and elsewhere. The mine now needs to expand to access more ore at ever-deeper levels.

“The economic future of the city depends on us mining deeper,” said Kiruna Councilwoman Marianne Nordmark. But mining destabilizes the ground, making it unsafe for surface dwellings. Cracks are already visible throughout Kiruna’s streets. Between the dangers already posed by the mine and LKAB’s need for expansion, officials opted to pull up stakes and relocate the town en masse to a nearby wooded area.

En Suède, pour satisfaire les Chinois, on va déplacer un village entier pour pouvoir agrandir une mine. Les Suédois, contrairement aux cabochons de Québécois, ont compris que creuser des mines c’est une excellente chose.

Pendant ce temps au Québec, des couleuvres brunes peuvent paralyser des chantiers de construction…