Si Milton Friedman était vivant, voici comment il expliquerait aux Québécois pourquoi les hommes d’affaires comme PKP sont nuls en économie*:

*Et puisque Milton Friedman parle anglais, les bluesnecks n’y comprendraient rien de rien…

P.-S. Pour voir l’extrait, il faut cliquer sur le lien dans le vidéo pour ensuite être redirigé sur le site de You Tube.