ChauveauNormalement, les élections partielles, surtout en début de mandant d’un gouvernement majoritaire, sont des exercices ennuyeux, à la limite inutiles…  Par contre, l’élection partielle dans Chauveau, l’ancien fief de Gérard Deltell, pourrait contribuer à changer le paysage politique au Québec…

D’entrée de jeu, il est surprenant de voir l’implication personnelle de François Legault et Philippe Couillard dans cette élection, après tout, Chauveau est un château fort caquiste…  Mais l’arrivée d’une parachutée de Montréal pour la CAQ et d’une fille du coin pour le PLQ a transformé cette élection qui devait être une formalité en lutte à finir.  Mais la lutte que se livre la CAQ et le PLQ dans Chauveau dépasse largement les frontières de cette circonscription…

Selon les plus récents sondages, l’élection de PKP à la tête du PQ a fait mal à la CAQ.  On peut présumer que de nombreux nationaleux du 450, qui ont voté pour la CAQ lors de la dernière élection, ont décidé de vivre leur moment PKP.  Cet exode forcera donc la CAQ à retourner vers sa base adéquiste qui se trouve dans la grande région de Québec.  Or, il sera difficile, voire impossible pour la CAQ, de conserver cette base si Chauveau tombe dans le clan libéral.  Si Chauveau devient rouge, on peut présumer que toutes les circonscriptions caquistes dans la grande région de Québec seront prenables pour les libéraux lors de la prochaine élection. Bref, la CAQ joue peut-être son avenir lors de cette partielle.

En ce moment, la CAQ a chuté à ~20% dans les sondages.  Pour le PQ c’est un score idéal puisque cela signifie que les nationaleux ont probablement délaissé la CAQ pour retourner au PQ, mais que les fédéralistes sont encore divisés entre la CAQ et le PLQ.  Si la CAQ garde ~20% des votes, le PQ a de bonnes chances de gagner la prochaine élection.  Par contre, si la CAQ perd Chauveau, il est possible que de nombreux fédéralistes se disent que la CAQ est condamnée à mourir et qu’il vaut mieux aller au PLQ.  Si en tombant à ~20% la CAQ fait gagner le PQ, en tombant à ~15% elle pourrait faire gagner le PLQ en ne divisant plus suffisamment le vote des fédéralistes.

On pourrait résumer l’équilibre politique au Québec de la manière suivante:

  • À plus de ~20%, la CAQ fait gagner le PLQ (en divisant suffisamment le vote les nationaleux, comme ce fût le cas lors de la dernière élection)
  • À ~20%, la CAQ fait gagner le PQ (en ne divisant plus suffisamment le vote des nationaleux, mais divisant suffisamment le vote des fédéralistes)
  • À moins de ~20%, la CAQ fait gagner le PLQ (en ne divisant plus suffisamment le vote des fédéralistes)

L’élection dans Chauveau est importante, car elle peut cimenter la CAQ à ~20% ou la faire descendre sous ce seuil critique.