Mardi, nos bons médias ont fait un énorme spectacle avec la première question posée par PKP à l’Assemblée nationale à titre de chef de l’opposition, on était en breaking news pour ce que les journalistes avaient l’air de considérer comme un moment historique.

Qu’en est-il de la fameuse question posée par PKP ?  Disons simplement que cette dernière contenait un élément qui aurait dû faire du nouveau chef du PQ une risée aux quatre coins du Québec et qui aurait dû lui retirer toute crédibilité en économie.  Voici cet élément:

« Le Québec est un pays riche, il se classe 17e parmi les plus riches du monde. Il devance même la Suède et l’Allemagne ! « 

Non, le Québec n’est pas plus riche que l’Allemagne et la Suède…  Ce n’est même pas proche !

Moron

Le PIB par habitant du Québec à parité des pouvoirs d’achat est de 44 499$, c’est ~10 000$ de moins que l’Allemagne et la Suède !  Encore pire, le Québec accuse un retard de près de 8 000$ sur la moyenne des pays de l’OCDE.  Notons au passage que la déclaration de PKP représente un 180 degrés par rapport à ce qu’il disait en 2008; à l’époque il reprochait au syndicat de causer l’appauvrissement du Québec.

Bref, même si une tonne de journalistes couvraient la première question de PKP, il n’y a pas eu de grosse histoire sur cette erreur gigantesque. M’enfin, cela confirme que les journalistes sont des péquistes et/ou des analphabètes économiques. Notez que ces deux conditions sont rarement mutuellement exclusives…

Source:
Centre sur la productivité et la prospérité du Québec
Productivité et prospérité au Québec – Bilan 2014