ChineLa gauche aime bien justifier son antiaméricanisme primaire en disant que la politique aux États-Unis est réservée à une petite élite très riche qui utilise ensuite le système pour devenir encore plus riche. Le cliché est vieux comme le monde…

Aux États-Unis, le titre du politicien le plus riche revient à Darrell Issa, un républicain qui a fait fortune avec des systèmes d’alarme.  La fortune de Darrell Issa est évaluée à 448,4 millions de dollars.  C’est beaucoup d’argent, mais si Darrell Issa était un politicien chinois, il se classerait seulement en…  166e positions.  La fortune du politicien chinois le plus riche, Zong Qinghou, est évaluée à plus de 19 milliards de dollars.

Au total, les politiciens chinois cumulent une fortune de 463,8 milliards de dollars contre seulement 4,3 milliards pour les politiciens américains.

Étrangement, c’est le régime ayant recours à la main visible de l’État qui a produit les politiciens les plus riches… M’enfin, il n’y a rien de bien étrange quand on y pense: un gouvernement qui, au nom du bien commun, est assez gros pour concentrer le pouvoir et l’argent va forcément enrichir ceux qui détiennent le pouvoir ! Preuve qu’il est plus sage de miser sur la bonne vieille main invisible du marché.

Source:
New York Times
Billionaire Lawmakers Ensure the Rich Are Represented in China’s Legislature