En ce jour de la Terre, vous allez probablement entendre un paquet d’enverdeurs, avec un profil de sciences humaines sans math, raconter que le Québec doit dire non au pétrole parce que l’économie verte est la seule qui peut créer la richesse.

Vraiment ?

Je me suis amusé à comparer l’évolution, depuis un an, des actions de TransCanada et Enbridge, deux compagnies canadiennes de pipelines qui sont considérés comme l’antéchrist au Québec, à deux géants de l’économie verte soit Tesla, le constructeur de voitures électriques et First Solar, un leader dans l’énergie solaire.  Voici le résultat:

Économie Verte

Si la prospérité passe par l’économie verte, pourquoi TransCanada et Endbridge, les deux compagnies de pipeline diabolisées par la bonne gauche, font mieux que leurs chouchous écologiques ?

Dire que les péquistes s’opposent aux pipelines parce qu’ils pensent que c’est l’électrification des transports qui peut nous amener la prospérité… Une autre bonne idée à mettre dans la même catégorie que les CPE…

Source:
Google Finance
Stock market quotes