Antagoniste


13 avril 2015

Où se cache l’austérité ? Canada Économie Québec

SocialismePour trouver l’austérité, il faut sortir du Québec…

La semaine dernière, la Nouvelle-Écosse a dévoilé son budget.  Voici quelques mesures prises par une province qui semble avoir un peu plus de courage que nos 125 pâtes molles à l’Assemblée nationale…

1-La Nouvelle-Écosse va augmenter son budget de la santé de 0,8%. Au Québec, la bonne gauche a déchiré sa chemise parce que l’augmentation prévue est de… 1,4% !

2-La Nouvelle-Écosse a aussi décidé de déplafonner ses frais de scolarité, cette année les universités néo-écossaises seront libres d’augmenter leurs frais de scolarité autant qu’elles veulent. Rappelons qu’en ce moment, une session universitaire en Nouvelle-Écosse coûte 6 440$, contre seulement 2 743$ pour le Québec.  Avant l’augmentation de cette année, la Nouvelle-Écosse avait déjà les 3e frais les plus élevés au Canada.

3-La Nouvelle-Écosse a aussi sorti la hache en culture.  Les crédits d’impôt pour la télévision et les films seront coupés de 75% !  Pendant ce temps, l’auge à cochon est toujours pleine pour les artistes du Québec; ce samedi les pâtes molles du gouvernement ont fait un chèque chèque 30 millions pour le théâtre de Robert Lepage, un artiste qui devrait être capable de se passer de notre argent si son talent était réel…

Bref, s’il y a un début d’austérité en Nouvelle-Écosse, il n’y a rien de tel au Québec.  Ceux qui parlent d’austérité au Québec démontrent uniquement qu’ils sont carencés intellectuellement.


13 avril 2015

Bilan de l’emploi Économie En Chiffres Québec

Vendredi dernier, Statistique Canada a publié les chiffres sur l’emploi au Canada pour le mois de février. Quelques faits saillants pour le Québec.

Tout d’abord, l’évolution de l’emploi depuis un an en fonction de la catégorie de travailleurs:

Emploi Quebec

En mars, les chiffres sont les suivants:

  • +6 800 emplois dans le secteur public
  • -4 400 emplois dans le secteur privé
  • +2 800 emplois chez les travailleurs autonomes

Depuis un an, toute proportion gardée, plus d’emplois ont été créés dans le secteur public que dans le secteur privé ou chez les travailleurs autonomes. L’austérité n’existe pas au Québec, prétendre le contraire s’est avouer son ignorance.

Voici maintenant la situation de l’emploi dans les régions du Québec:

Emploi Québec

En mars, les chiffres sont les suivants:

  • Région du Saguenay: -400 emplois
  • Région de Québec: +6 600 emplois
  • Région de Sherbrooke: -200 emplois
  • Région de Trois-Rivières: +1 100 emplois
  • Région de Montréal: +5 300 emplois

Mars fut un très bon mois pour l’emploi dans la région de Québec (merci à l’embauche de fonctionnaires), par contre la situation reste catastrophique.  La région de Québec est la seule avec un bilan négatif depuis un an, des 12 derniers mois, seulement 3 ont été positifs au chapitre de la création d’emplois (à titre indicatif, Montréal à 9 mois positifs).

Sources:
Statistique Canada
Tableaux 282-0089 & 282-0135


13 avril 2015

Greenpeace: la contre-attaque ! Environnement International Revue de presse

The Washington Post

Why India is at war with Greenpeace
The Washington Post

India’s environmental war are heating up.

On Thursday, India suspended Greenpeace India’s ability to receive foreign funds and froze its bank accounts on Thursday, the latest in a series of run-ins the global green watchdog has had with the government here in the past five years.

The government said the group had « prejudicially affected the economic interest of the state. »

In recent months, the group has mounted a massive protest to block coal mining project in central India, even as the government is trying kickstart a number of stalled industrial projects across the country. A secret intelligence agency note, leaked to the local media last year, had called the group’s activities a threat to “national economic security.”

An official in the government told the NDTV 24×7 news television on Thursday that Greenpeace had done “very little field work” and had also violated rules about how to spend foreign funds it received.

Pour protéger ses intérêts économiques, l’Inde a gelé les comptes bancaires de Greenpeace et interdit les dons provenant de l’étranger.

Ce serait merveilleux si les politiciens canadiens ou québécois avaient le même courage.

Greenpeace est une organisation dogmatique qui donne plus important aux arbres qu’aux humains, le gouvernement devrait faire tout en son pouvoir pour empoisonner la vie de cette organisation qui appauvrit les Québécois.