Antagoniste


19 mars 2015

Libéralisme et socialisme Économie En Citations Philosophie

Winston Churchill

Le socialisme et le capitalisme veulent la même chose. Mais cette citation de Churchill nous rappelle que les moyens diffèrent radicalement…

« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté. Le socialisme exalte le règlement, le libéralisme exalte l’homme. Le socialisme attaque le capital, le libéralisme attaque les monopoles. »


19 mars 2015

L’économie vue à vol d’oiseau Canada Économie En Chiffres Mondialisation Québec

Dans les grandes villes, les aéroports sont des poumons économiques. Ils représentent une porte d’entrée capable d’accueillir la planète. Ils permettent les échanges économiques et les échanges d’idées. Une ville ne peut pas être dynamique sans avoir un aéroport dynamique, c’est une condition sine qua non.

Partant de ce principe, j’ai voulu savoir où se trouvaient les aéroports dynamiques au Canada. J’ai donc sélectionné les 20 plus gros aéroports du pays pour ensuite calculer le nombre de passagers transitant dans cet aéroport par habitant. Le résultat est très intéressant:

Aéroport Canada

Première constatation, on peut avoir un aéroport extrêmement dynamique sans nécessairement habiter une grosse ville.  Par exemple, Vancouver, Victoria, Fort McMurray et St-John’s se classent tous devant Toronto.

Ensuite, on peut voir que le Québec n’est pas à la hauteur.  Montréal se classe en milieu de peloton et Québec est avant-dernier, devançant uniquement la ville de London…  À Québec, on aura beau se péter les bretelles avec un nouveau record d’achalandage, n’en reste pas moins que Labeaumegrad est incapable de compétitionner avec des villes comme…  Winnipeg !

Source:
Statistique Canada
Tableau 401-0044


19 mars 2015

Les cachotteries Coup de gueule Québec Revue de presse

The Globe And Mail

Charbonneau Commission didn’t publicize claims of illegal donations to Marois’s husband
The Globe And Mail (Sep. 20 2011)

The commission of inquiry into Quebec’s construction industry received precise allegations of illicit political donations to former premier Pauline Marois’s husband, but never brought them to the public’s attention, according to newly released documents.

The revelation, contained in documents filed with Quebec’s press council, raises questions about the Charbonneau Commission’s efforts to get to the bottom of the fundraising system that plagued the province’s politics for years.

Documents filed as part of a dispute in front of Quebec’s press council now raise concerns about the questions asked of witnesses who did appear at the public hearings.

An unnamed senior executive at a major engineering firm told commission investigators that he personally provided $5,000 in cheques to Mr. Blanchet as part of the Parti Québécois’ fundraising efforts in 2008, according to documents filed by Radio-Canada with the Conseil de Presse du Québec.

The donations exceeded the maximum individual donation of $3,000, and the funds were provided as part of a system in which firms unlawfully reimbursed their employees’ donations to political parties, according to Radio-Canada.

Un journal ontarien nous apprend que la commission Charbonneau avait du matériel incriminant sur le couple Marois/Blanchet mais qu’on a décidé de ne pas en parler lors des audiences publiques…

Pourquoi je ne suis pas surpris…