Débat absolument surréaliste des candidats à la chefferie du PQ la semaine dernière…  Les candidats, n’ayant pas peur du ridicule, ont essayé de nous vendre la souveraineté en nous promettant des tomates québécoises et un monorail électrique…

Mais le moment le plus embarrassant est venu quand tous les candidats, presque à l’unisson, ont dit que la péréquation reçue par le Québec c’était de la merde et que le Canada vivait aux crochets du Québec…

Vraiment ?

Allons voir ce que dit l’institut de la statistique du Québec (pas le gouvernement fédéral ou un méchant think tank de droite, mais l’institut de la statistique du Québec).  Chaque année, l’institut de la statistique du Québec produit un document qui a pour titre « Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec » dans lequel on détaille la situation économique de la province.

À la page 59 de ce document (tableau 4.2) on retrouve les recettes et dépenses de l’administration fédérale au Québec i.e. l’argent que le gouvernement fédéral vient chercher au Québec et l’argent que le gouvernement fédéral verse au Québec.  Voyez par vous-même:

Péréquation Québec

On pourra considérer le PQ comme un parti sérieux le jour où il aura compris ce simple tableau, pas avant.  Si la tendance se maintient, ce jour risque de ne jamais arriver…

Source:
Institut de la statistiques du Québec
Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec (Tableau 4.2, p.59)