Antagoniste


2 mars 2015

La (trépa)nation québécoise Arguing with Idiots Économie Québec

Parti Québecor

Bienvenue en Absurdistan ! Quelques nouvelles en vrac à propos du Québec qui ont de quoi laisser songeur…

Do you speak anglais ?

L’automne dernier, les journaleux québécois se sont surpassés en fabriquant un scandale de toutes pièces pour déstabiliser Philippe Couillard. À l’époque, on avait stupidement reproché au premier ministre d’avoir fait un discours uniquement en anglais en…  Islande !  Pourtant, en Islande, on a plus de chance de se faire comprendre en parlant anglais qu’en parlant français.

M’enfin…  La semaine dernière, c’était au tour du président de l’Islande de venir visiter le Québec. Selon vous dans quelle langue Olafur Ragnar Grimmsson s’est-il adressé aux médias ?  En islandais ou en anglais ?  Non seulement le président s’est adressé aux médias, mais quand un journaliste unilingue francophone a voulu poser une question à monsieur Grimmsson, Philippe Couillard a été obligé de la traduire en anglais pour son homologue (le vidéo est disponible ici) !

Bref, malgré ce que les journalistes ont pu raconter l’automne dernier, quand le Québec rencontre l’Islande, l’anglais est la langue de la diplomatie !

P.-S. Sans surprise, la question du journaliste unilingue portait sur…  la séparation du Québec !  Au fait, c’est quand même étrange qu’on puisse devenir journaliste au Québec sans être capable de maîtriser l’anglais.

PKPerle

La semaine dernière, Pierre Karl Péladeau a pris la parole à l’Assemblée nationale pour demander à son vis-à-vis si le gouvernement libéral prévoyait faire quelque chose pour venir en aide à bombardier qui est malmenée sur les marchés boursiers depuis quelques semaines.

Petite information amusante… Au moment d’écrire ces lignes, depuis six mois, l’action de Bombardier a perdu 31,2% de sa valeur. L’action du Groupe TVA de son côté a perdu 34,8% de sa valeur !  Vous avez bien lu, PKP s’inquiète de la situation financière de Bombardier, mais le Groupe TVA, sa propre entreprise, va encore plus mal !  On va bien se marrer si un jour PKP demande aux libéraux ce qu’ils comptent faire pour venir en aide au Groupe TVA !

P.-S. Vendredi dernier, le Groupe TVA a publié ses états financiers. D’octobre à décembre 2014, le Groupe TVA a perdu 4,4 millions de dollars. Pour la même période en 2013 le profit était de 8,3 millions de dollars. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la situation, mais pour le moment le pari de la NHL ne semble pas très payant. En 2014, le Groupe TVA a perdu 41,0 millions contre un profit de 15,7 millions en 2013. Austérité en vue dans l’entreprise de PKP?

Le p’tit Québec

Aux États-Unis, au plus fort de la controverse sur la mosquée de Ground Zero, un moment où les émotions étaient à fleur de peau, 52% des Américains considéraient que les musulmans avaient le droit de construire une mosquée n’importe où aux États-Unis, seulement 14% pensait que la construction de mosquées devait être interdite. La semaine dernière au Québec, un sondage similaire a montré que c’était 66% de la population qui était contre la construction de mosquées !

Bref, aux États-Unis, quand deux personnes du Tea Party parlent du Québec c’est probablement pour se dire « non, mais as-tu vu cette gang de racistes »…


2 mars 2015

Ceux qui haïssent les pauvres Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Gauchistan

Au Canada, la production de lait, de volailles et d’oeufs est contrôlée par le gouvernement via un système de gestion de l’offre. Ce système permet au gouvernement de limiter la quantité de lait, de volailles et d’oeufs produite dans les fermes de manière à créer une rareté. Cette rareté permet d’éviter les guerres de prix entre les producteurs et de garder le prix des aliments artificiellement élevé.

Quand le gouvernement empêche la libre concurrence entre les producteurs, quelqu’un doit forcément payer la note, dans le cas qui nous concerne, ce sont les consommateurs. Vincent Géloso a écrit un excellent article à ce sujet, je me permets de détailler quelques faits saillants qui montrent à quel point le système de gestion de l’offre est régressif.

Premièrement, voici le prix de la gestion de l’offre pour les familles canadiennes en fonction de leur revenu:

Gestion Offre Canada

Le système de gestion de l’offre coûte aux familles pauvres 339$ par année contre 554$ pour les familles riches.  Quand on met ces sommes en fonction du revenu familial, voici ce qu’on obtient:

Gestion Offre Canada

Pour les familles pauvres, qui gagnent en moyenne 14 788$ par année, la gestion de l’offre représente l’équivalent d’une taxe de 2,29% sur leurs revenus !  Pour une famille riche, revenus moyens de 118 189$, cette taxe n’est que de 0,47%.  Bref, la gestion de l’offre représente une taxe régressive, une taxe qui affecte de manière disproportionnée ceux qui sont déjà dans la misère.

De deux choses l’une: si vous êtes en faveur du système de gestion de l’offre soit vous êtes un analphabète économique ou soit vous haïssez les pauvres au point de vouloir les affamer.  Pick your poison

Source:
Canadian Public Policy
The Regressive Welfare Effects of Canada’s Supply Management Regime


2 mars 2015

La province de colons Coup de gueule États-Unis Gauchistan Québec Revue de presse

The Washington Post

Quebec judge refused to hear case because Muslim woman wore a hijab
The Washington Post

A judge in the Canadian province of Quebec has reportedly refused to hear the case of a woman who wore a hijab to the courtroom, according to CBC News.

Rania El-Alloul, a Muslim single mother arrived in court on Tuesday to plead with a judge to get her car back. The vehicle had been confiscated by an insurance agency after one of her three sons was caught driving without a license. She needed the car and had little money. “I’m facing money problems,” she told Judge Eliana Marengo. But before they could proceed, the judge told her the headscarf would not be allowed in her courtroom.

In Quebec, this sort of intolerance of hijab-wearing women isn’t new. In 2013, the Parti Québécois tried to push through a secular charter of values that would prohibit public servants from wearing religious symbols, such as the hijab, kippas, turbans, burkas, or large crosses. “‘Terrorist go back home,’ ‘you will get out of your veil, terrorist,’ all this kinds of stuff,” someone at a grocery store told day-care worker Hanadi Saad, according to the Globe News. “After September 11, there was a little of tension but it wasn’t like this.”

“Now it’s the worst and it’s getting worse and worse,” she said of the mood in Quebec following the proposed charter.

Une fois de plus, les athéegristes ont fait passer les Québécois pour des maudits colons sur la scène internationale.

Même Richard Martineau a dénoncé la décision du juge dans un article, la qualifiant « d’imbécile ».

Mais vous savez ce qu’il y a de plus ironique dans cette histoire ?

Plusieurs dizaines de personnes qui ont lu l’article de Richard Martineau ont laissé un commentaire l’accusant d’être trop tolérant avec les musulmans…

Au Québec, il y a beaucoup de cabochons qui s’imaginaient qu’avec une charte, il aurait été interdit de porter le voile pour aller faire son épicerie…

P.-S. Combien de juges ont interdit le port du carré rouge dans leur tribunal ? Pourtant, ils sont plus dangereux que les musulmans…