Thomas Jefferson

La semaine dernière, nos bons journaleux ont fait une crise de vedette quand ils ont appris que les ministres allaient répondre à leurs questions après le caucus des députés.  Citation de Thomas Jefferson qui nous rappelle que de toute façon, la profession de journaliste n’a pas grand-chose de respectable:

« Actuellement, on ne peut plus rien croire de ce qu’on lit dans un journal. La vérité elle-même devient suspecte en étant transmise par un organe aussi impur. J’ajouterais que la personne qui ne lit rien est plus instruite que la personne qui ne lit que des journaux. »