Antagoniste


12 février 2015

Les 4 manières de dépenser de l’argent Économie En Citations Philosophie

Milton Friedman

Milton Friedman explique les 4 façon de dépenser de l’argent:

« Il y a quatre façons de dépenser de l’argent. Vous pouvez dépenser votre argent pour vous-même, auquel cas on fait preuve de prudence, on s’assure de la qualité du produit et on veille à en avoir pour son argent. Vous pouvez aussi dépenser votre argent pour quelqu’un d’autre, par exemple un cadeau. Dans ce cas, on accorde toujours une grande importance à la somme dépensée, mais la qualité du produit devient secondaire, car le cadeau ne vous est pas destiné. Ensuite, vous pouvez dépenser l’argent de quelqu’un d’autre pour vous-même, par exemple lorsqu’un employeur vous offre une allocation de dépenses. Le prix devient alors secondaire, mais on est exigeant quant à la qualité du produit. Finalement, vous pouvez dépenser l’argent de quelqu’un d’autre pour autrui. En pareil cas, ni la dépense ni la qualité du produit ne sont importantes. C’est de cette manière que le gouvernement dépense votre argent. »


12 février 2015

Une économie en déroute Coup de gueule Économie Québec

Vendredi dernier Statistique Canada a publié les chiffres de l’emploi au Canada et ceux-ci ont confirmé une tendance lourde. L’économie de la région de Québec se porte mal, très mal.

Juger par vous-même:

Économie Labeaume

Depuis six mois, c’est la région de Québec qui a perdu le plus d’emplois, tant en nombre absolu (-11 100) qu’en pourcentage (-2,5%).  Pendant ce temps dans la région de Montréal, que l’on décrit souvent comme un cancer économique, il s’est créé 22 700 emplois (+1,1%).

Le déclin d’un pays, d’une province ou d’une ville est toujours précédé par l’indifférence ou la complaisance des médias envers ses politiciens…  Il y a beaucoup de complaisance de la part de certains médias dans la région de Québec

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0116


12 février 2015

Donner l’exemple Canada Économie Revue de presse

Acadie Nouvelle

Régime minceur pour Brian Gallant et les ministres
Acadie Nouvelle

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick et ses ministres s’imposeront une baisse de salaire à compter du 1er avril. Brian Gallant en a fait l’annonce, lundi matin, dans la capitale. Les députés néo-brunswickois reçoivent tous un salaire de base de 85 000 $. Cette somme ne diminuera pas. Ce sont plutôt les primes versées aux membres du conseil des ministres qui seront touchées par la mesure.

La prime de 52 614 $ versée aux ministres sera réduite de 10 %. Les 12 ministres recevront donc 5261 $ en moins. Le premier ministre verra sa prime de 79 000 $ diminuer de 15 %, soit une baisse de 11 850 $. En tout et partout, cela permettra d’économiser 74 982 $ par année.

Brian Gallant explique que son gouvernement souhaite équilibrer le budget et que des décisions difficiles sont à prévoir. Selon lui, les ministres ont voulu montrer qu’ils sont prêts à mettre l’épaule à la roue. «Il est très important, je pense, que nous, les élus, on démontre que nous aussi, on fait partie de ces décisions, qu’on est des leaders, qu’on montre l’exemple et qu’on démontre que nous allons aussi être affectés par des décisions difficiles.»

Au Québec, un député gagne 2,64 fois le salaire moyen d’un Québécois, ce qui fait de nos politiciens les mieux payés au Canada. C’est cher payé pour des gens qui, au fils des ans, n’ont jamais été capable de nous démontrer leurs compétences…

Avant leur baisse de salaire, les élus du Nouveau-Brunswick se situaient en milieu de peloton.