climategateNos bons médias sont obsédés par le réchauffement climatique.  Ils en parlent constamment.  Quand il fait chaud, c’est la faute du réchauffement, quand il fait froid c’est la faute du réchauffement, quand il neige c’est la faute du réchauffement, quand il ne neige pas c’est la faute du réchauffement. Bref, c’est toujours la faute du réchauffement.   Il faut dire que le supposé réchauffement climatique est un alibi bien pratique quand on veut faire la promotion d’un gros gouvernement et de politiques socialistes.

M’enfin…  Si les médias sont obsédés par le réchauffement climatique, qu’en est-il des gens ordinaires ?

Dans un sondage réalisé par l’ONU, on a demandé aux gens de choisir dans une liste de 16 priorités, les 6 enjeux qu’ils considéraient les plus importants.  Globalement, le réchauffement climatique se classe en 16e et dernière position…

Lorsque l’on fait une ventilation des résultats en fonction de l’indice de développement humain, voici ce qu’on obtient:

  • Pays pauvres (ex. Afghanistan): 16e place
  • Pays moyens (ex. Chine):  14e place
  • Pays riches (ex. Russie): 12e place
  • Pays très riches (ex. États-Unis): 9e place

Les gens s’intéressent au réchauffement climatique uniquement dans la mesure où ils sont riches.  L’éducation, l’eau potable, la santé, l’emploi ou la sécurité sont des enjeux beaucoup plus importants pour une vaste majorité de personnes.  Bref, le réchauffement climatique c’est un problème de riche, c’est un problème pour les gens qui n’ont pas de problèmes et qui doivent s’en inventer un. Autrement dit, le réchauffement climatique est à la politique, ce que l’hypocondrie est à la santé. Et encore, gardons en tête que dans les pays très riches, le réchauffement climatique se classe uniquement en 9e position sur 16

Pour s’intéresser au réchauffement climatique il faut être riche et les politiques pour lutter contre le réchauffement appauvrissent la population, c’est un problème insoluble pour les enverdeurs.

Source:
MY World
United Nations global survey for citizens