Antagoniste


28 janvier 2015

Vivre l’obstruction des républicains ! Économie États-Unis Hétu Watch

RécessionDurant la grande récession, les démocrates avaient prolongé la durée des prestations de chômage de 47 semaines peu de temps après l’arrivée d’Obama au pouvoir. En 2013, le congrès, alors contrôlé par les républicains, s’est rebellé et la prolongation est passée de 47 semaines à 0 !

Il va sans dire qu’à l’époque, la bonne gauche a déchiré sa chemise; on avait prédit une hécatombe économique…  Le célébrissime Paul Krugman avait même été jusqu’à dire que les coupures des prestations de chômage allaient faire augmenter le nombre de chômeurs !

Un an plus tard, quel a été le résultat réel de ces coupures ? Qui des républicains ou de la bonne gauche a eu raison ?  Une étude de l’université d’Oslo menée aux États-Unis en 2014 permet de répondre à cette question.

Selon cette équipe de chercheurs, la fin de l’extension des prestations de chômage a entraîné l’an dernier la création de 1,8 million d’emplois.  De ce nombre, on estime que presque 1 million de ces emplois ont été remplis par des gens qui seraient restés sur le chômage si l’extension n’avait pas été annulée !  En bref, les républicains ont eu raison et la bonne gauche a eu tort.

Encore une fois, on peut remercier l’obstruction du parti républicain pour la relance de l’économie aux États-Unis !  Notez aussi que cette étude donne raison à la réforme du gouvernement Harper.

Source:
National Bureau of Economic Research
The Impact of Unemployment Benefit Extensions on Employment: The 2014 Employment Miracle?


28 janvier 2015

La grande illusion de l’électricité québécoise Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

Au Québec, très jeune, on nous enseigne que l’hydro-électricité est notre plus grande richesse et que grâce à Hydro-Québec nous pouvons compter sur une source d’énergie bon marché. On prend bien soin de nous répéter que si c’était le privé qui était en charge de notre réseau électrique, les petits Québécois se feraient exploiter…

Question de m’amuser un peu, j’ai été voir qu’elle était la proportion du revenu des ménages qui était consacrée aux besoins énergétiques de la résidence principale. Naïvement, je croyais que grâce à notre électricité que l’on dit bon marché, le Québec serait loin devant les autres provinces. La réalité n’est pas aussi rose qu’on pourrait le penser…

Hydro-Québec
Le revenu disponible représente la différence entre l’ensemble des revenus (rémunération du travail, transferts gouvernementaux, etc.) et les prélèvements obligatoires des gouvernements (impôt sur le revenu, cotisations aux régimes d’assurance sociale, etc.). Pour ne pas désavantager le Québec, toutes les dépenses en énergie (électricité, gaz, etc. ont été inclus)

Le Québec se tire bien d’affaire, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, nous ne sommes pas premiers. Le fameux avantage hydro-électrique québécois n’est pas aussi grand qu’on tente de nous le faire croire.  De plus, gardez en tête que les stupidités éoliennes des enverdeurs ne peuvent que désavantager le Québec.  Somme toute, dans les années à venir on peut s’attendre à voir le Québec reculer de quelques positions.

Si ce qu’on raconte sur l’électricité québécoise était vrai, le Québec devrait être confortablement installé en première position.  Hydro-Québec a été développée avec l’argent des contribuables et nous payons déjà des impôts exorbitants, donc les dépenses en énergie de nos maisons ne devraient pas grever autant notre budget.  On ne peut pas être les plus taxés et se faire plumer par Hydro-Québec, une compagnie qui en théorie nous appartient.

La prochaine fois que vous entendrez quelqu’un dire que les Québécois ont la chance d’être approvisionnés en énergie à faible coût grâce à Hydro-Québec, vous saurez qu’on tente de vous monter un bateau.

P.-S. Inutile de me répondre qu’au Québec il fait froid…

Sources:
Statistique Canada
Tableau 203-0021

Institut de la statistiques du Québec
Revenu disponible


28 janvier 2015

Les valeurs saoudiennes Canada Économie Environnement Moyen-Orient Revue de presse

The Globe And Mail

‘Ethical oil’ ad sparks war of words between Ottawa, Saudis
The Globe And Mail (Sep. 20 2011)

A pro-industry group that promotes Canada’s “ethical” oil sands has sparked an international row with a television ad attacking Saudi Arabia’s record on women’s rights.

Immigration Minister Jason Kenney on Tuesday slammed the Saudi embassy’s apparent effort to kill a 30-second advocacy ad that argues U.S. reliance on Canada’s oil-sands production is more “ethical” than buying oil from the undemocratic Kingdom of Saudi Arabia.

The offending ad ran on the Oprah Winfrey Network in Canada, and is now appearing on SUN TV, but a planned run on CTV’s Newsnet was cancelled due to legal concerns after a lawyer for the Saudis wrote a letter of complaint.

Oil-industry executives and Conservative government ministers, including Environment Minister Peter Kent, have echoed the ethical-oil argument, popularized in Mr. Levant’s book, Ethical Oil: The Case for Canada’s Oil Sands. Environmental organizations, meanwhile, have mounted high-profile protests aimed at stopping the expansion of oil-sands imports to the U.S.

Bell Media, which owns CTV, confirmed it had been informed by the Saudis of a legal dispute over the commercial, and cancelled plans to run it. “As the ad in question is the subject of a legal dispute between Ethical Oil and the Kingdom of Saudi Arabia, at the advisement of our legal department we will not accept the order until the matter is resolved,” the company said in a statement.

Pour ma revue de presse aujourd’hui, j’ai dépoussiéré une vielle nouvelle qui date de septembre 2011.

Ironique de constater qu’en 2011, l’Arabie Saoudite a fait censurer au Canada une publicité mettant en vedette le pétrole éthique de l’Alberta et dénonçant le pétrole de la charia (je suis Charlie…).

Vous savez au Québec quel groupe met des bâtons dans les roues de l’exportation du pétrole éthique de l’Alberta, ce qui profite au pétrole de la charia des Saoudiens ? Nul autre que le parti québécois !  Amusant de constater que le PQ et l’Arabie Saoudite ont un point en commun: leur haine du pétrole éthique de l’Alberta !

Est-ce que les péquistes auraient été imprégnés par les valeurs saoudiennes ?  Je ne fais que poser la question…