Antagoniste


27 janvier 2015

Autres pays, autres moeurs Économie International Québec

CorruptionCette semaine, je suis tombé sur une histoire de corruption qui m’a fait sourire. Une histoire qui ne concerne pas le Québec, mais la Thaïlande…

En Thaïlande, l’ex-première ministre Yingluck Shinawatra, qui a été chassée du pouvoir en mai, risque 10 ans de prison pour des gestes posés en 2011…

Que lui reproche-t-on au juste ?

En 2011, Yingluck Shinawatra a instauré un programme pour venir en aide aux producteurs de riz. Ce programme permettait aux producteurs de riz de toucher un revenu garanti en versant une subvention pour compenser la baisse du prix du riz sur les marchés internationaux. Or, selon la justice thaïlandaise, ce programme était un non-sens économique qui existait uniquement pour acheter des votes dans les régions rurales de la Thaïlande. Acheter des votes en Thaïlande c’est illégal…

Avouez que c’est une histoire amusante. Ce qui est considéré comme de la corruption passible de 10 ans de prison en Thaïlande est louangé comme un plan économique d’aide aux régions au Québec !!! Et dire qu’ici, une majorité de gens pensent probablement que la Thaïlande est un pays broche à foin. Pourtant, dans ce pays de broche à foin, on a compris quelque chose que les Québécois ne sont pas prêts de comprendre.

L’ex-première ministre a commenté les accusations en disant qu’elle n’était pas triste d’avoir été accusée, elle était plutôt triste de voir que les pauvres producteurs de riz ne pourront plus toucher des subventions qui sont essentielles aux régions et à la démocratie du pays. Yingluck Shinawatra aurait été une formidable politicienne au Québec…

Source:
CNN
Thai lawmakers vote to impeach former PM Yingluck Shinawatra


27 janvier 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (20-26 janvier) selon Influence Communication.

C’était une semaine de festivité dans le monde du sport alors que la LNH et la NFL tenaient leurs matchs des étoiles. Pendant ce temps, la ligue de hockey junior majeur du Québec organisait son premier match extérieur, tandis que les vedettes canadiennes de tennis Eugénie Bouchard et Milos Raonic poursuivaient leur route aux Internationaux d’Australie. Le sport reprend ainsi le haut du pavé de l’actualité au Québec, tout juste devant une nouvelle économique (la baisse du taux directeur de la Banque du Canada) et une nouvelle internationale (l’attentat au Charlie Hebdo). Toutefois, au Canada, les journaux du pays ont davantage suivi l’état de santé de l’officier de la GRC, David Wynn, qui avait été tiré à bout portant en service samedi dernier. L’officier Wynn a finalement succombé à ses blessures et ses funérailles ont été célébrées dimanche. Outre cette nouvelle et le match des étoiles de la LNH, notons que les trois nouvelles qui complètent le palmarès sont d’ordre économique.

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


27 janvier 2015

L’anti-austérité Coup de gueule Économie Europe Revue de presse

The Irish Times

German government says Greece’s obligation unchanged by vote
The Irish Times

Germany has said Sunday evening’s election victory by the far-left Syriza movement has changed nothing in German and European attitudes towards the Greek reform programme.

Bombarded by questions at a government press conference in Berlin, Chancellor Angela Merkel’s spokesman Steffen Seibert said the German leader had not yet contacted Syriza leader Alexis Tsipras, but would do so if or when he forms a government.

“Greece has made obligations that aren’t erased by election day,” said Mr Seibert. “The position of European and German partners is unchanged from the last years: EU solidarity in exchange for Greek effort and reform readiness.”

A spokeswoman for the finance ministry said an application to extend loans to Greece would be studied if filed by a new government.

Ainsi, les Grecs ont décidé d’élire des communistes anti-austérités à la tête de leur pays, ce qui a beaucoup excité les communistes du Québec.

Moi j’ai une question pour les communistes anti-austérités.

Si votre pays/province a des revenus de 78 milliards et que vos dépenses sont de 87 milliards, vous faites comment pour arriver si plus personne ne veut vous prêter de l’argent parce que vous avez décidé de ne plus rembourser vos dettes ? Il faudrait qu’on nous l’explique celle-là…

P.-S. Les communistes Grèce vont faire un gouvernement de coalition avec les nationaleux. Ce qui confirme ce que j’ai toujours dit, nationaliste égale gauchiste.