No PQ

Il y a un an, voici comment Pat Robertson, un fondamentaliste baptiste américain, a décrit Barack Obama:

“Most murderers don’t cut off the heads of their victims but the Islamic people do,” he said, before linking the purported politically correct cover-up to President Obama: “We’ve got somebody in the White House whose father, I believe, he came from Kenya, he may have been a communist, whether he was Islamic we’re not sure, but Obama was trained, his stepfather was indeed a Muslim and they lived in Indonesia for a number of years so he’s sympathetic.

Voici maintenant comment les ténors du parti québécois ont décrit Philippe Couillard la semaine dernière:

Philippe Couillard est imprégné des valeurs de l’Arabie saoudite et risque d’importer au Québec les valeurs de cette monarchie absolue qui pratique la torture et les exécutions publiques, craint le Parti québécois (PQ). «Il semble très imprégné de ces valeurs, de cette réalité», a lancé le chef par intérim du Parti québécois, Stéphane Bédard, jeudi, lors du point de presse de clôture du caucus présessionnel du PQ à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Aux États-Unis, il existe une frange marginale de la population qui imagine des complots musulmans partout. Un délire qui fait dire aux plus extrémistes qu’Obama est un musulman en mission secrète pour détruire les États-Unis.

Au Québec, ceux qui imaginent ce genre de complots islamistes n’appartiennent pas à un mouvement marginal, mais à l’opposition officielle de l’Assemblée nationale…  Ironique de constater que les fondamentalistes pros et antis religions finissent par se rejoindre dans leur délire… Quel sera la prochaine étape du PQ, exiger de voir le certificat de naissance de Barack Obama ?

En passant, avoir été en vacances à Cuba est moralement plus répréhensible qu’avoir soigné des Saoudiens. Dans un cas une dictature paye une personne pour soigner des gens malades et dans l’autre on donne carrément son argent à un dictateur pour qu’ils puissent continuer à opprimer son peuple…

P.-S. Et si Philippe Couillard, au lieu d’aller en Arabie Saoudite, c’était plutôt rendu à Gaza pour soigner les islamistes du Hamas, est-ce que le PQ aurait déchiré sa chemise ? Probablement pas, étrangement les péquistes ont toujours eu un faible pour les islamistes palestiniens