Norman Schwarzkopf

Le 8 février 2003, de passage dans les studios de l’émission Meet the press, un journaliste a demandé au général Norman Schwarzkopf, le cerceau de la guerre du golf, s’il fallait pardonner aux terroristes.  Voici qu’elle a été sa réponse:

« Je crois que c’est le rôle de Dieu de pardonner. Notre rôle est d’organiser la rencontre au plus vite ! »