Hier, j’ai parlé d’une étude de Statistique Canada qui présentait les niveaux de littératie et de numératie des diplômés universitaires dans chacune des provinces. Toujours dans cette étude, on donnait les résultats en fonction du domaine d’étude… J’espère que vous ne serez pas surpris par les résultats.

Education Sciences Humaines
STGM: sciences, technologies, génie, mathématiques et sciences informatiques

Je vous rappelle que pour fonctionner normalement en société on considère qu’il fait un niveau supérieur à 3 (sur une échelle de 5).

Les domaines d’étude qui ont la pire note pour la littératie sont « sciences humaines, langue et arts » et « sciences de l’éducation »…  Vous avez bien lu, les profs, les artistes et les sciences humaines sont ceux qui savent le moins lire ! On voit la même chose dans les tests de numératie, les « sciences humaines, langue et arts » et « sciences de l’éducation » sont encore dans le fond du classement.  Si on n’est guère surpris des résultats pour les « sciences humaines, langues et arts », il y a de quoi être préoccupé par celui des futurs enseignants…

J’avais déjà l’habitude d’employer l’expression « sciences humaines sans math ».  Dorénavant, si je veux être rigoureux je devrai dire « sciences humaines sans math et sans lecture ».

Source:
Statistique Canada
Étude : Les diplômés universitaires ayant des niveaux de compétence moindres en littératie et en numératie, 2012