Antagoniste


13 janvier 2015

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (6-12 janvier) selon Influence Communication.

Une tragédie s’est déroulée sous les yeux du monde entier cette semaine alors que le journal satirique Charlie Hebdo a été victime d’une attaque terroriste à Paris. Une vaste chasse à l’homme a suivi et deux prises d’otages ont eu lieu simultanément, avant que les auteurs des attentats ne soient abattus. Au total, 12 personnes ont perdu la vie lors des attentats au journal Charlie Hebdo, un policier a été tué le lendemain et quatre personnes sont mortes lors de la prise d’otages au supermarché Hyper Cacher. Cette tragédie a été suivie en direct par la plupart des grands réseaux d’information d’ici et d’ailleurs et a généré une vague de sympathie sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #JeSuisCharlie. La nouvelle de l’attentat au journal satirique Charlie Hebdo est #1 autant dans le monde qu’au Québec et au Canada, et ce, depuis mercredi dernier.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Si c’était dans les locaux de Fox News que des islamistes avaient fait un massacre, est-ce que nos médias auraient fièrement dit « je suis Fox News » ? M’enfin, je pose la question, mais je connais déjà la réponse. Au Québec il y a beaucoup plus de Charlots que de Charlie

Source:
Influence Communication


13 janvier 2015

Le parti des riches Économie États-Unis Hétu Watch Revue de presse

Politico

Blue billionaires on top
Politico

Democrats spent much of the 2014 campaign castigating Republican big money, but, it turns out, their side actually finished ahead among the biggest donors of 2014 – at least among those whose contributions were disclosed.

The 100 biggest donors of 2014 gave nearly $174 million to Democrats, compared to more than $140 million to Republicans, according to a POLITICO analysis of reports filed with the Federal Election Commission and Internal Revenue Service.

Donors who gave mostly or exclusively to Democrats held down 52 of the top 100 spots, including that of the biggest by far – retired San Francisco hedge fund billionaire Tom Steyer, who spent $74 million helping Democratic candidates and groups.

Overall, the 100 biggest campaign donors combined to give $323 million in 2014, according to POLITICO’s analysis. That was almost as much as the $356 million given by the estimated 4.75 million people who gave $200 or less – a comparison that underscores the growing giving power of the ultra-rich in American politics.

Cette nouvelle est intéressante pour deux raisons. Premièrement, on apprend que le parti du 1% c’est le parti démocrate, ce qui contredit complètement le narratif des médias. Deuxièmement, on apprend que l’argent en politique ce n’est pas tout puisque même si le 1% a favorisé le parti démocrate, le parti républicain a remporté une victoire historique en 2014. Encore une fois, les faits contredisent le narratif des médias.