Éléphant BlancUn des arguments souvent répétés pour défendre la construction d’un nouvel amphithéâtre financé à 100% par le public à Québec était à l’effet que de nombreux emplois allaient être créés dans le sillage de la construction de cette infrastructure sportive.  Ces emplois devaient dynamiser l’économie et permettre au gouvernement de récupérer sa mise grâce aux taxes et impôts payés par les travailleurs.

Du moins, c’était la théorie…

La construction de l’amphithéâtre a débuté en septembre 2012.  À cette époque, il y avait 418 500 emplois dans la région de Québec.  En décembre 2014, on comptait seulement 417 400 emplois, soit une perte de 1 100 jobs !  Durant la même période, dans la région de Montréal, que l’on décrit souvent comme un cancer économique à Québec, 45 600 emplois ont été créés !

Depuis six mois, 8 200 emplois ont été perdus dans la région de Québec contre une création de 24 000 dans la région de Montréal.  Bref, malgré les belles promesses des politiciens, le marché de l’emploi est au neutre dans la région de Québec.  Pendant ce temps, la région de Montréal montre un bilan positif.

Un rappel cruel que l’on ne construit pas un amphithéâtre sportif pour devenir riche; on construit plutôt un amphithéâtre sportif parce que l’on est déjà riche !

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0116