Antagoniste.net » 2014 » décembre » 08

Antagoniste


8 décembre 2014

La (trépa)nation québécoise Arguing with Idiots Économie Québec

Modèle Québécois

Bienvenue en Absurdistan ! Quelques nouvelles en vrac à propos du Québec qui ont de quoi laisser songeur…

Labeaumegrad

Depuis 2 mois, la région de Québec a perdu 6 300 emplois; pourtant, 8 100 emplois ont été créés à Montréal durant la même période. Et pendant ce temps Régis Labeaume a pris du Soleil en Californie, organisé un brunch pour peinturer un pont, trimbaler une boule de neige en Belgique, visité des autobus à Bruxelles et déclaré la guerre aux anglicismes utilisés en France. Québec, une ville à la dérive et un maire déconnecté…

Avec pas d’austérité

Les péquistes, incluant Pierre Karl Péladeau, étaient état d’ébullition la semaine dernière après avoir trouvé, croyaient-ils, la preuve ultime que « l’austérité » du parti libéral était le fruit d’une sombre conspiration…  C’est un billet pas du tout réfléchi de Gérald Fillion, le chroniqueur économique de Radio-Canada, qui a mis le feu aux poudres.

Que dit ce billet ? On reproche aux libéraux d’avoir justifié les mesures « d’austérité » en faisant croire à la population que le déficit aurait pu être de 5,8 milliards de dollars avec le PQ.  Selon Gérald Fillion, ce déficit est « inventé », ce qui implique que « l’austérité » libérale ne serait pas nécessaire. En fait, les chiffres présentés par Gérald Fillion démontrent surtout l’hypocrisie du PQ. Dans leur dernier budget, le PQ prévoyait une croissance des dépenses de 2%, mais si le gouvernement ne coupait rien, on s’en allait vers une croissance de 7,1% ce qui aurait creusé un déficit de 5,8 milliards de dollars. Donc, comment le PQ serait-il passé de 7,1% à 2% autrement que par « l’austérité » qu’ils dénoncent aujourd’hui? Sans cette « austérité », le déficit aurait donc été de 5,8 milliards.

Je résume. On accuse les libéraux de justifier leurs mesures « d’austérité » avec un faux déficit de 5,8 milliards de dollars. Or, ce chiffre est faux uniquement si on fait passer la croissance des dépenses de 7,1% à 2%.  Donc, si « l’austérité » n’est pas nécessaire comme le dit le PQ, comment aurait-il ramené la croissance des dépenses de 7,1% à 2% pour éviter ce déficit ?

Les péquistes ont vu dans le billet de Gérald Fillion une preuve que « l’austérité » n’était pas nécessaire alors que dans les faits, ce billet montre exactement le contraire !

Marxiste Ouellet

Cette semaine, Martine Ouellet, candidate à la chefferie du PQ, a rendu publics des éléments de son programme. Parmi les mesures complètement loufoques proposées, Martine Ouellet veut taxer l’épargne des entreprises.  Selon la verdoyante candidate, l’épargne des entreprises est « improductif » et « ne fait pas rouler l’économie » puisque c’est de l’argent en dormance.

Que fait une entreprise avec son argent ?  Contrairement à ce que semble penser Martine Ouellet, cet argent n’est pas caché sous un matelas, il est mis dans une banque. Et que fait la banque avec cet argent ?  Elle le prête à des gens qui veulent s’acheter une maison, à d’autres qui veulent se lancer en affaire, il est investi dans des obligations gouvernementales ou dans une entreprise via le marché boursier ou des fonds mutuels…  Bref, l’argent épargné par les entreprises n’est pas en dormance, il continue de rouler dans l’économie par l’intermédiaire des marchés financiers: l’épargne des uns c’est l’investissement des autres !  C’est vrai pour l’épargne des entreprises de même que pour l’épargne des particuliers (Martine Ouellet voudrait aussi taxer cet argent qui dort ?). De plus, la journée où l’idée complètement folle de taxer l’épargne des entreprises deviendra réalité au Québec, nul besoin de vous dire que cet argent sera expédié illico dans les banques des autres provinces canadiennes.

Sciences humaines sans math

Je suis à 100% d’accord avec cette brillante et profonde analyse de Patrick Lagacé; les implications sont nombreuses…

Bref, la prochaine fois qu’un journaliste où un chroniqueur vous dira que le modèle québécois fait l’envie du monde, vous pourrez en rire.


8 décembre 2014

Caféinomane Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

Puisque les libéraux ont décidé d’insulter notre intelligence en chiffrant le prix de leur impardonnable trahison en « café », je me suis amusé à ventiler le budget du Léviathan québécois de la même manière…

Caféine Québec

En tout, une personne active au Québec doit se taper 178 cafés par semaine, soit 25 par jour, assez pour faire une crise de coeur en moins d’une semaine…

En passant, la dette augmente de 25 millions de dollars par jour, soit l’équivalent de 22 cafés par semaine par personne active…

Source:
Ministère des finances du Québec
Budget 2014-2015


8 décembre 2014

Les manipulations écologiques Coup de gueule Environnement International Revue de presse

The Times of London

Scientists accused of plotting to get pesticides banned
The Times of London

Research blaming pesticides for the decline in honeybees has been called into question by a leaked note suggesting that scientists had decided in advance to seek evidence supporting a ban on the chemicals.

The private note records a discussion in 2010 between four scientists about how to persuade regulators to ban neonicotinoid pesticides. The EU imposed a temporary ban last year after the European Food Safety Authority identified risks to bees. The Department for Environment, Food and Rural Affairs opposed the ban, saying that there was not enough evidence of harm to bees. Many farmers have blamed the ban for high levels of damage to this winter’s oilseed rape crop from flea beetle.

The leaked note says that the scientists agreed to select authors to produce four papers and co-ordinate their publication to « obtain the necessary policy change, to have these pesticides banned ».

The note, which records that the meeting took place in Switzerland on June 14, 2010, says: « If we are successful in getting these papers published, there will be enormous impact, and a campaign led by WWF etc. »

Ne jamais sous-estimer les plans de communication des écologistes; ils sont prêts à tout pour imposer leur propagande verte (et l’agenda socialiste qui vient avec) dans les médias.