Il y a presque deux ans croyez-le ou non, le très crédible et objectif Richard Hétu avait annoncé la mort du parti républicain

Pourtant, mardi dernier, c’est le parti démocrate qui a été envoyé à l’abattoir lors des élections de mi-mandat.  Le parti dont on annonçait la mort a connu sa meilleure performance depuis au moins 70 ans !  Voici comment a évolué la composition du Congrès américain depuis 1901:

Politique Américaine

Il faut remonter en 1945 pour voir une pareille domination du parti républicain, et encore à cette époque la montée républicaine avait été très éphémère. En ce moment, on voit plus une domination qui rappelle plus celle des années 20, il y a 90 ans !  On est loin de la domination démocrate qui s’est étalée du début des années 50 jusqu’au milieu des années 90.

Mais ce n’est pas tout…

Quand on parle de politique américaine, on fait presque toujours référence à la scène fédérale, oubliant que ce qui se passe dans les États est souvent bien plus important pour les électeurs. Un peu comme au Canada, les gouvernements provinciaux ont plus d’impact dans la vie des gens que le gouvernement fédéral.

La politique dans les États américains est bipartite, le parti républicain et démocrate monopolise la scène. Dans presque tous les États, les électeurs doivent élire un gouverneur, une chambre des représentants et un sénat. On dit qu’un gouvernement a une majorité absolue quand le gouverneur, la chambre des représentants et le sénat sont contrôlés par le même parti.

Depuis 1938, voici comment a évolué le nombre d’États avec des majorités absolues républicaines et démocrates:

Politique Américaine

Non seulement le parti républicain n’est pas mort, mais avec ses 24 majorités absolues, il maintient une domination jamais vue depuis 1938 !  Du côté démocrate, avec uniquement 6 majorités absolues, le parti égale sa pire performance. Nous sommes très loin de la situation qui a prévalu dans les années 70, 80 et 90; trois décennies avec moins de 10 majorités absolues républicaines alors qu’il n’était pas rare de voir les démocrates en compter plus de 20.  Au niveau des États, c’est plus de 4 000 républicains qui ont été élus hier, un record absolu tous partis confondus.

Mort le parti républicain ? Avouez qu’il y a de quoi rire !

Notez aussi que le Michigan, la Floride et le Wisconsin sont restés républicains. Dans ces trois États, on avait passé des lois pour briser les reins des syndicats.

Source:
National Conference of State Legislatures
Party Composition of State Legislatures