À première vue, le bulletin de l’emploi publié vendredi dernier semblait contenir une bonne nouvelle pour le Québec, soit la création de 6 500 emplois.  Mais on dit que le diable est souvent dans les détails, quand on analyse les chiffres de plus près, la bonne nouvelle s’assombrit rapidement…  Voici où ont été créés (et perdus) les emplois le mois dernier:

  • Secteur public: + 13 000 emplois
  • Secteur privé: + 2 100 emplois
  • Travailleurs autonomes: -9 100 emplois

Le bilan final montre la création de 6 500 emplois, mais ces emplois sont presque tous venus du secteur public, un secteur qui, contrairement au privé, dévore la richesse au lieu de la créer !

Et n’allez pas croire que cette situation est temporaire, il s’agit d’une tendance lourde au Québec depuis le début de l’année.  Voyez par vous-même:

Emplois Quebec

Contrairement au reste du Canada, le Québec est incapable de créer des emplois ailleurs que dans le secteur public.  Pourtant, c’est supposé être l’austérité au Québec.  Pour le moment l’austérité existe uniquement dans l’imagination de la gogauche.

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0089