Antagoniste


30 juin 2014

L’égalité selon la gauche Économie En Images Philosophie

Gauche Égalité

« The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings; the inherent virtue of socialism is the equal sharing of misery. » -Sir Winston Churchill


30 juin 2014

L’autoroute de la misère Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Environnement Québec

Un péquiste étant incapable d’être autre chose qu’un… péquiste, c’est sans surprise que Bernard Drainville a annoncé la semaine dernière que le PQ était contre le pipeline TransCanada… Pour le député de la formation moribonde, 200 jobs (bien payés) et 45 millions de retombés ce n’est pas assez:

Pour lever le nez sur 200 jobs et 45 millions, le Québec doit être très riche et sans déficit… À titre indicatif, le gouvernement doit imposer près de 15 000 contribuables pour mettre la main sur 45 millions de dollars…

Vous savez ce qui est le plus ridicule avec le raisonnement de Bernard « le pro de la démago » Drainville ? Il y a peine quelques mois, le PQ était disposé à prendre 450 millions de l’argent des contribuables pour construire une cimenterie à Port-Daniel. Cette cimenterie aurait donné de l’emploi à 200 personnes et entraîné des retombées fiscales de 6,5 millions de dollars par année. En plus, cette cimenterie risque de compétitionner celles qui existent déjà au Québec !

Le pipeline TransCanada ne va rien coûter aux contribuables, aura des retombées fiscales supérieures, créera autant d’emplois et ne nuira à aucune entreprise québécoise (au contraire). C’est un no brainer: le projet de pipeline est de loin plus intéressant pour le Québec que la foutue cimenterie ! Sans compter qu’il serait plus que temps que le Québec donne un coup de pouce à l’Alberta après avoir encaissé si longtemps des chèques de péréquation.

Et qu’en est-il des risques qui effraient autant le PQ ? Voici le nombre d’accidents et d’incidents qui ont entraîné le déversement de plus de 150 barils de pétrole depuis 10 ans:

Pipeline TransCanada

Les risques sont minimes et la tendance est à la baisse, et ce, malgré l’utilisation des pipelines qui augmente sans cesse au Canada.  En tout et partout, c’est 2% des accidents et d’incidents qui déverse plus de 150 barils de pétrole dans la nature; l’immense majorité, 94%, déverse moins de 5 barils de pétrole.  Rien dans ces chiffres n’est assez effrayant pour lever le nez sur le pipeline TransCanada. Notons aussi que le transport du pétrole par pipeline est infiniment plus sécuritaire que par train !

Refuser la construction du pipeline TransCanada, c’est un peu l’équivalent d’un chômeur qui refuse un travail payant… Bernard Drainville ne veut pas que le Québec devienne l’autoroute du pétrole bitumineux. Ce faisant, le PQ est en train de faire du Québec l’autoroute de la misère… Au Québec, nous n’avons plus les moyens de dire non à quoi que ce soit !

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques pipelines


30 juin 2014

Le modèle espagnol Économie Europe Revue de presse

The Wall Street Journal

Spain Unveils Sweeping Cuts on Income, Corporate Taxes
The Wall Street Journal

Spanish leaders who broke their no-new-taxes pledge after taking office 2½ years ago announced sweeping tax cuts on Friday, saying it was time to compensate a recession-battered populace for its sacrifices and boost a nascent recovery.

Budget Minister Cristóbal Montoro, announcing the government’s main economic initiative of the year, said the planned reductions of income and corporate taxes will stimulate investment, creating jobs and making Spanish companies more competitive abroad.

They will also put more money in the pockets of consumers as the ruling, conservative Popular Party moves toward elections, which are expected as early as the end of next year.

Spain’s corporate tax rate would drop from 30% to 25% by 2016. People earning more than €300,000 ($408,000) a year would see their personal income-tax rate fall from 52%, one of the highest in Europe, to 45% in 2016.

Those earning less than €12,450 a year would pay 19% in 2016, compared with 24.75% now.

Les Espagnols ont fini par comprendre. Peut-être que le Québec sera un jour assez allumé pour faire de même…