Antagoniste


11 juin 2014

Cinéma de droite Économie En Vidéos Philosophie

Il y a 30 ans cette année (c’était le 7 juin 1984), le classique Ghostbusters était diffusé sur les écrans de cinéma. À l’époque, je me rappelle avoir adoré ce film. Par contre, j’étais probablement trop jeune et naïf pour réaliser que Ghostbusters était film de droite !


11 juin 2014

La santé publique Économie En Chiffres États-Unis International

Aux États-Unis, il existe un système de santé identique à celui que nous avons au Québec (et au Canada). Un système avec des hôpitaux publics, un assureur public, des médecins payés par le public. Bref, une machinerie gouvernementale des pieds à la tête, comme la nôtre. Ce système public est réservé au vétéran de l’armée américaine, c’est le régime VA (Veterans Affairs).

Si vous suivez l’actualité américaine, vous avez peut-être entendu parler de ce système depuis quelques semaines. La raison est simple, des journalistes ont découvert que dans les hôpitaux pour vétérans, on laissait mourir des gens sur des listes d’attente… Laisser mourir une personne sur une liste d’attente coûte moins cher au gouvernement que la soigner… Pour le moment, on estime que le gouvernement a laissé poiroter plus de 120 000 vétérans sur des listes d’attente pour éviter d’avoir à les soigner…

La situation actuelle est si grave que les hôpitaux publics réservés au vétéran ont décidé de faire soigner leurs patients dans des hôpitaux privés ! Encore une fois, le privé vole au secours du public.

Au Québec, on aime se faire croire que notre système de santé publique est de loin supérieur au système américain, qu’ici on soigne les gens alors qu’aux États-Unis on les laisse mourir dans la rue.

Vraiment ?

Voici le taux de survie relatif (à 5 ans) pour différents cancers. Avis aux gauchistes, il s’agit du taux de survie de gens diagnostiqués, pas uniquement de gens traités. Porter attention à la position des États-Unis dans les classements:

Santé privée

Santé privée

Santé privée

Le méchant système de santé privé des Américains est le champion toute catégorie !

Et aux gauchistes qui s’obstinent à croire que seuls les plus fortunés peuvent se faire soigner aux États-Unis…  Une étude comparant le système de santé américain au système canadien a mis en évidence qu’il était plus facile pour un pauvre de recevoir des soins de santé aux États-Unis qu’au Canada.  Pourquoi ?  Parce que selon les auteurs de l’étude, les contraintes monétaires représentent un obstacle moins important pour les patients que le rationnement des soins de santé par le gouvernement !

Santé publique, santé privée…  Le choix est le même qu’entre une toilette publique et une toilette privée !

Source:
Lancet Oncology
Cancer survival in five continents: a worldwide population-based study


11 juin 2014

Le jour de la marmotte Coup de gueule Économie États-Unis Revue de presse

Austin American-Statesman

Surge in property tax bills spurs push to reform tax appraisal process
Austin American-Statesman

On a recent evening, more than 300 homeowners who are worried about their rising property tax bills filled First Unitarian Universalist Church in North Austin for a town hall meeting. If something doesn’t change, many said, they will soon be priced out of their homes.

Two nights later, a similar discussion played out in South Austin, where homeowners gathered at Grace United Methodist Church in Travis Heights to talk about what can be done to slow escalating residential tax values.

“I’m at the breaking point,” said Gretchen Gardner, an Austin artist who bought a 1930s bungalow in the Bouldin neighborhood just south of downtown in 1991 and has watched her property tax bill soar to $8,500 this year.

“It’s not because I don’t like paying taxes,” said Gardner, who attended both meetings. “I have voted for every park, every library, all the school improvements, for light rail, for anything that will make this city better. But now I can’t afford to live here anymore. I’ll protest my appraisal notice, but that’s not enough. Someone needs to step in and address the big picture.”

Je résume…

Un gauchiste décide de quitter la Californie parce que les taxes sont devenues trop élevées. Ce gauchiste déménage à Austin, car les taxes y sont très basses. Dans sa nouvelle ville d’adoption, notre gauchiste décide ensuite de voter pour des politiciens qui lui promettent des écoles, des parcs, des tramways, des théâtres, des festivals, etc. Quelques années plus tard notre gauchiste dit qu’il aime bien payer des taxes, mais que si elles ne diminuent pas, il devra déménager…

J’imagine que c’est de cette manière que les idées gauchistes se propagent de ville en ville…