Antagoniste


10 juin 2014

Marois et l’extrême-droite Coup de gueule En Vidéos Gauchistan Québec

LOL

Désireuse de se couvrir de ridicule jusqu’à la toute fin, Pauline Marois a fait une déclaration étonnante en marge de la conférence nationale du PQ. Selon l’ex-première ministre, un peu comme en Europe, l’élection du Parti Libéral menace de faire naître le démon de l’extrême-droite en sol québécois…

La « logique » derrière cette déclaration ?

Selon celle qui roule maintenant en Ferrari, une remise en question de la société basée sur une approche plus individuelle suffit à déclencher une peste brune. Une déclaration particulièrement ridicule quand on sait que la philosophie commune aux mouvements d’extrême-droite repose sur le principe qu’aucun individu n’est plus important que la société à laquelle il appartient, par conséquent les libertés individuelles doivent être sacrifié pour le bien de la collectivité.

Mais puisque Pauline Marois veut tracer un parallèle avec l’émergence de l’extrême-droite en Europe et la situation au Québec, j’aimerais porter à son attention deux faits plutôt intéressants…

Bref, si Pauline Marois cherche des chemises brunes, elle devrait chercher ailleurs qu’au PLQ…

D’ailleurs, voici un discours de Marine Le Pen qui aurait pu être prononcé par beaucoup de péquistes…


10 juin 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (3-9 juin) selon Influence Communication.

Semaine fort chargée dans l’actualité au Québec et au Canada. En effet, on retrouve dans le top 5 du Québec une nouvelle politique, une nouvelle historique, deux nouvelles sportives et la terrible tuerie de Moncton. Le fabuleux parcours d’Eugénie Bouchard ne perce pas le top 5 (6e rang), ni la finale de la coupe Stanley (9e rang), tout comme le projet de loi « Mourir dans la dignitié » (11e rang). Ces nouvelles auraient probablement percé le top 5 dans une autre semaine moins chargée.

Au Canada, la tuerie à Moncton devient la deuxième nouvelle en importance de l’année au Canada, tout juste derrière les Jeux Olympiques de Sotchi. Mentionnons tout de même que le mot-clic #PrayForMoncton occupe la première position au Canada sur Twitter la semaine dernière et qu’il se situe au neuvième rang mondial. Fait à noter, ce mot-clic ne semble pas avoir eu autant de mentions aux États-Unis, il n’est même pas dans le top 500 de la dernière semaine.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Eugénie Bouchard est dans le top 5 canadien, mais pas dans celui du Québec. Est-ce que nos médias ne la trouvent pas assez québécoise ?

La finale de la coupe Stanley dans le top 5 canadien, mais pas dans celui du Québec. Mais où est donc passée la passion de nos médias pour le hockey ?

Source:
Influence Communication


10 juin 2014

Temps dur pour pour les écolos Canada Économie Environnement Europe Revue de presse

The Globe And Mail

Oil sands score win in Europe as EU removes key hurdle
The Globe And Mail

The European Union appears to be backing away from a contentious fuel regulation that would hit oil sands producers, as governments there worry increasingly about their dependence on Russian energy imports.

The European Commission has removed the most contentious part of the fuel quality directive that would impose new hurdles for Canadian imports, and would instead require refiners to report emissions on their feedstock regardless of the source of the crude, according to a draft document seen by Reuters news service.

The apparent change in policy would represent a much-needed win for Canada’s oil sands sector, which has been forced to defend its operations and environmental record against an onslaught of critics opposing both development of the massive northern Alberta resource and the pipelines needed to move it to market.

The Harper government, along with the government of Alberta and the oil industry, has long argued that the proposed European standard would unfairly single out Canadian oil sands crude for its carbon-intensity, while benefiting producers from countries such as Russia and Nigeria despite their questionable environmental practices. And with the ongoing crisis over Russia’s incursions into Ukraine, Canada argues Europe should be embracing its oil as a secure form of energy.

À l’époque, nos médias avaient abondamment parlé de l’intention de l’Union européenne de limiter les importations de pétrole albertain sur son territoire. Maintenant que l’Union européenne renverse sa décision, pour se tourner vers un pétrole éthique, ces mêmes médias sont beaucoup plus silencieux…