Antagoniste


30 juin 2014

L’égalité selon la gauche Économie En Images Philosophie

Gauche Égalité

« The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings; the inherent virtue of socialism is the equal sharing of misery. » -Sir Winston Churchill


30 juin 2014

L’autoroute de la misère Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Environnement Québec

Un péquiste étant incapable d’être autre chose qu’un… péquiste, c’est sans surprise que Bernard Drainville a annoncé la semaine dernière que le PQ était contre le pipeline TransCanada… Pour le député de la formation moribonde, 200 jobs (bien payés) et 45 millions de retombés ce n’est pas assez:

Pour lever le nez sur 200 jobs et 45 millions, le Québec doit être très riche et sans déficit… À titre indicatif, le gouvernement doit imposer près de 15 000 contribuables pour mettre la main sur 45 millions de dollars…

Vous savez ce qui est le plus ridicule avec le raisonnement de Bernard « le pro de la démago » Drainville ? Il y a peine quelques mois, le PQ était disposé à prendre 450 millions de l’argent des contribuables pour construire une cimenterie à Port-Daniel. Cette cimenterie aurait donné de l’emploi à 200 personnes et entraîné des retombées fiscales de 6,5 millions de dollars par année. En plus, cette cimenterie risque de compétitionner celles qui existent déjà au Québec !

Le pipeline TransCanada ne va rien coûter aux contribuables, aura des retombées fiscales supérieures, créera autant d’emplois et ne nuira à aucune entreprise québécoise (au contraire). C’est un no brainer: le projet de pipeline est de loin plus intéressant pour le Québec que la foutue cimenterie ! Sans compter qu’il serait plus que temps que le Québec donne un coup de pouce à l’Alberta après avoir encaissé si longtemps des chèques de péréquation.

Et qu’en est-il des risques qui effraient autant le PQ ? Voici le nombre d’accidents et d’incidents qui ont entraîné le déversement de plus de 150 barils de pétrole depuis 10 ans:

Pipeline TransCanada

Les risques sont minimes et la tendance est à la baisse, et ce, malgré l’utilisation des pipelines qui augmente sans cesse au Canada.  En tout et partout, c’est 2% des accidents et d’incidents qui déverse plus de 150 barils de pétrole dans la nature; l’immense majorité, 94%, déverse moins de 5 barils de pétrole.  Rien dans ces chiffres n’est assez effrayant pour lever le nez sur le pipeline TransCanada. Notons aussi que le transport du pétrole par pipeline est infiniment plus sécuritaire que par train !

Refuser la construction du pipeline TransCanada, c’est un peu l’équivalent d’un chômeur qui refuse un travail payant… Bernard Drainville ne veut pas que le Québec devienne l’autoroute du pétrole bitumineux. Ce faisant, le PQ est en train de faire du Québec l’autoroute de la misère… Au Québec, nous n’avons plus les moyens de dire non à quoi que ce soit !

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques pipelines


30 juin 2014

Le modèle espagnol Économie Europe Revue de presse

The Wall Street Journal

Spain Unveils Sweeping Cuts on Income, Corporate Taxes
The Wall Street Journal

Spanish leaders who broke their no-new-taxes pledge after taking office 2½ years ago announced sweeping tax cuts on Friday, saying it was time to compensate a recession-battered populace for its sacrifices and boost a nascent recovery.

Budget Minister Cristóbal Montoro, announcing the government’s main economic initiative of the year, said the planned reductions of income and corporate taxes will stimulate investment, creating jobs and making Spanish companies more competitive abroad.

They will also put more money in the pockets of consumers as the ruling, conservative Popular Party moves toward elections, which are expected as early as the end of next year.

Spain’s corporate tax rate would drop from 30% to 25% by 2016. People earning more than €300,000 ($408,000) a year would see their personal income-tax rate fall from 52%, one of the highest in Europe, to 45% in 2016.

Those earning less than €12,450 a year would pay 19% in 2016, compared with 24.75% now.

Les Espagnols ont fini par comprendre. Peut-être que le Québec sera un jour assez allumé pour faire de même…


26 juin 2014

L’économie imaginaire Économie En Citations Environnement Europe

Sigmar Gabriel

Selon l’inénarrable Gérald Fillion, le dossier est clos: l’environnement stimule l’économie ! Après tout, c’est la Banque mondiale qui l’affirme et toujours selon le désopilant chroniqueur, cette institution ne porte pas à gauche du tout (lol). Qu’en pense l’Allemagne, le pays industrialisé qui a fait le virage vert le plus agressif ? Voici la réponse de Sigmar Gabriel, ministre de l’Économie et de l’Énergie et vice-chancelier allemand:

« La vérité est que la transition énergétique [« Energiewende »: plan ayant pour objectif de de faire passer la part de l’électricité verte en Allemagne à 80% d’ici 2050] est sur le point d’échouer. La vérité est que, sous tous les aspects, nous avons sous-estimé la complexité de cette transition énergétique. La noble aspiration d’un approvisionnement énergétique décentralisé et autonome est bien sûr une pure folie ! Quoi qu’il en soit, la plupart des autres pays d’Europe pensent que nous sommes fous. »

Rappelons que le ministre des Finances allemand a déclaré en début d’année que le virage vert était un boulet économique. Le virage vert est aussi tenu pour responsable de l’appauvrissement des ménages allemands.


26 juin 2014

Propagande syndicale Canada Coup de gueule Économie En Chiffres En Vidéos Gauchistan Québec

Publicité de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (division Québec), qui a roulé lors du printemps 2013 en marge de l’infâme campagne « Harper nous déteste »:

L’utilisation d’enfants pour faire peur au monde… Démagogue à souhait…

Selon nos indispensables syndicats, depuis 2010, les coupures du méchant gouvernement conservateur dans la sécurité aérienne auraient menacé la vie des Canadiens…

Vraiment ?

Allons voir les chiffres pour déterminer si les syndicats nous ont bullshités

Syndicalleux

Surprise: les syndicats ont raconté n’importe quoi… On ne voit aucune tendance à la hausse depuis 2010…

M’enfin, on ne s’attend pas à mieux des syndicats…

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques aéronautiques


26 juin 2014

Vladimir Poutine et les écologistes Économie Environnement Gauchistan International Revue de presse

Financial Times

Nato claims Moscow funding anti-fracking groups
Financial Times

Russian intelligence agencies are covertly funding and working with European environmental groups to campaign against fracking and maintain EU dependence on Russian gas, the head of Nato has claimed.

Answering questions after a speech in London, Anders Fogh Rasmussen, Nato secretary-general, said improving European energy security was of the “utmost importance” and accused Moscow of “blackmail” in its dealings with Europe.

“I have met allies who can report that Russia, as part of their sophisticated information and disinformation operations, engaged actively with so-called non-governmental organisations – environmental organisations working against shale gas – to maintain European dependence on imported Russian gas,” Mr Rasmussen, former Danish prime minister, told an audience at Chatham House, the international affairs think-tank.

The 28-nation EU bloc depends on Russia for about a third of its oil and gas needs but has significant shale gas reserves that could permanently curb its high dependence on imports.

A Nato official, speaking on condition of anonymity, told the Financial Times that the alliance believed Russia was engaged in “a campaign of disinformation on many issues, including energy”.

Qui finance les lobbys écolos au Québec et au Canada ?


25 juin 2014

Pollution gouvernementale Coup de gueule Environnement Gauchistan Québec

ÉcologisteEn décembre 2012, le maire de Gaspé, François Roussy, est parti en croisade contre Pétrolia.

À l’époque, cette histoire avaiy fait beaucoup de bruit.  Pétrolia voulait faire un forage exploratoire dans les limites de la ville pour évaluer le potentiel pétrolier d’un site. La ville de Gaspé avait bloqué ce projet en adoptant un règlement municipal sur la protection de l’eau, et ce, même s’il n’existait pas de preuve que les activités de Pétrolia menaçaient la nappe phréatique.

Pourquoi je vous parle de ça ?

Cette semaine, on a appris que depuis 2007, le dépotoir municipal de Gaspé a pollué la rivière York, l’une des plus belles rivières à saumons en Amérique du Nord ! On soupçonne même que les déversements du dépotoir municipal auraient rendu le saumon malade. À titre indicatif, François Roussy est devenu maire de Gaspé en 2005…

Je résume…

Pendant que le maire de Gaspé accusait injustement Pétrolia de menacer la nappe phréatique, son dépotoir municipal était en train d’empoisonner l’une des plus belles rivières à saumons en Amérique du Nord ! Ironique n’est-ce pas…

Imaginez la situation inverse, imaginez la réaction des médias si c’est Pétrolia qui avait contaminé la rivière York. On en aurait probablement parlé tout l’été et on aurait sorti le goudron et les plumes pour les dirigeants de l’entreprise. Mais puisque la rivière York a été polluée par le gouvernement, il n’y aura pas de gros scandale… C’est probablement pour cette raison que les gouvernements sont souvent de plus grands pollueurs que les entreprises privées (ici, ici et ici)

L’objectif des écologistes occidentaux est de faire du capitalisme le seul responsable de la pollution. Car nos écologistes ne sont pas des écologistes: ce sont des gauchistes. Ils ne s’intéressent à l’environnement que dans la mesure où, en feignant de le défendre, ils s’en servent pour attaquer le néolibéralisme.  Et qui incarne mieux ce « néolibéralisme » que l’industrie pétrolière…

C’est pour cette raison qu’ils diabolisent Pétrolia, mais restent apathiques quand une rivière à saumon est contaminée par un dépotoir municipal. Ce n’est pas une pollution capitaliste. Manifester contre une municipalité serait, de leur point de vue socialiste, sans utilité. Cette entreprise fatigante ne renforcerait pas leur croisade contre le capitalisme.

Il y a eu jadis un écologisme sincère, mais il a été depuis longtemps récupéré et retourné par un écologisme mensonger, devenu le masque de vieilleries marxistes coloriées en vert. Cet écologisme idéologique ne voit le danger que dans les entreprises capitalistes.


25 juin 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (17-23 juin) selon Influence Communication.

La Coupe du monde de soccer de la FIFA bat présentement son plein et occupe l’actualité de bien des pays à travers le monde. Le Canada, malgré son absence de cette grande compétition, fait partie de ces pays qui y accordent beaucoup d’importance dans ses médias. En effet, la Coupe du monde devance de peu deux événements qui ont pourtant été fort important au Canada dans la dernière semaine, soit l’approbation d’Ottawa pour le projet d’oléoduc Northern Gateway et l’ensemble des analyses et commentaires sur la dernière élection en Ontario.

Au Québec, c’est tout le contraire alors que l’actualité locale vole la vedette de la dernière semaine et relègue la Coupe du Monde au 4e rang. Nathalie Normandeau, la pléiade d’artistes de la francophonie et les trois évadés de la prison d’Orsainville auront ainsi tous devancé les super vedettes du soccer international dans les médias québécois. Notons tout de même que la France semble avoir une longueur d’avance chez les supporters québécois, notamment grâce à une victoire impressionnante face à la Suisse.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: à l’exception des journalistes et des péquistes frustrés d’avoir perdu l’élection (la ligne est mince entre ces 2 groupes…), la commission Charbonneau intéresse-t-elle encore des gens ?…

Source:
Influence Communication


25 juin 2014

Dites merci au pétrole de schiste Économie États-Unis Moyen-Orient Revue de presse

The Desert Sun

US Shale Oil Boom Calms Global Oil Prices, Retains Availability
The Desert Sun

What the Obama Administration either fails to understand, or is oblivious to, is that the world is increasingly dependent on America’s three year-old “fracking” boom that has lifted U.S. oil production by about three million barrels per day to more than eight million barrels currently. Simultaneously, Canada has added another one million BPD, almost exclusively from the “tar sands” of Alberta Province’s Athabasca region. Building the Trans-Canada XL oil pipeline would obviously accelerate Canadian crude shipments to U.S. Gulf Coast refineries, building America’s daily crude oil availability to over 10 million barrels per day, likely topping today’s leaders, Russia and Saudi Arabia.

This is of particular importance, as the Middle East and North African oil fields have retracted by an estimated 3.5 million BPD, due to civil wars in Libya, disturbances in Iraq, civil war in Syria, ideological tribal strife in Nigeria, and sanctions imposed against Iran. Also, with Europe depending on Russia’s oil and natural gas pipelines relying on 30% of their crude oil, sanctions or other economic punitive actions against Russia, would wreak turmoil on the European economy, already teetering on the edge of a new recession.

According to reliable energy experts, the breakdown in oil supplies previously indicated would rise from the current $106 per barrel for West Texas Intermediate, and approximately $115 for Brent crude to an estimated $150 to accommodate universal crude oil needs, were it not for America’s “fracking surge.”

Vous avez bien lu, sans le pétrole de schiste américain, on estime que le prix du baril de pétrole passerait ~110$ à ~150$. Si pareille chose devait se produire, c’est la récession assurée.

Heureusement pour nous, au sud de la frontière des gens ont été assez brillants pour dire « oui » au pétrole de schiste !