Antagoniste


22 mai 2014

L’argent des autres Économie En Citations Québec

Jacques Daoust

Citation de Jacques Daoust, le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations à propos des investissements gouvernementaux.  Cette citation devrait être tatouée sur tous les députés de l’Assemblée nationale, surtout sur les ministres libéraux…

« C’est l’argent des Québécois et cet argent, ce n’est pas notre épargne, on l’emprunte. Et comme on l’emprunte, cet argent, on va faire en sorte qu’on va diminuer le risque ou éliminer le risque. »


22 mai 2014

L’enfer français Économie En Chiffres France Gauchistan International

Le journal allemand Die Welt a publié un sondage assez révélateur sur l’État pitoyable de l’économie française. Dans ce sondage, on a questionné des investisseurs pour déterminer le taux d’approbation des leaders de 9 pays. Voici le résultat:

Investisseurs

Vous avez bien vu…  Les investisseurs font plus confiance à  une économie plombée par les sanctions internationales et présidée par un leader autocrate qui a dirigé le KGB qu’à un politicien socialiste français…  C’est tout dire !

Notez aussi que la Grèce est devant la France. Mais cela n’empêchera pas les « sciences humaines sans math » du Québec de bêler que l’austérité ne fonctionne pas…


22 mai 2014

Victoire du capitalisme ! Économie International Revue de presse

Times Of Malta

India’s pro-business Modi storms to historic victory
Time of Malta

Opposition candidate Narendra Modi thundered to victory yesterday in India’s election, with partial results showing that the pro-business Hindu nationalist and his party trounced the ruling Nehru-Gandhi dynasty in a seismic political shift.

Modi’s landslide, the most resounding election victory India has seen in 30 years, was welcomed with a blistering rally on India’s stock markets and raucous celebrations at offices across the country of his Bharatiya Janata Party (BJP), where supporters danced, exploded fireworks and gave out sweets. The BJP looked certain of a parliamentary majority, giving the 63-year-old former tea-seller ample room to advance economic reforms which were started 23 years ago by current Prime Minister Manmohan Singh but stalled in recent years.

Betting on a Modi win, foreign investors have poured more than $16 billion into Indian stocks and bonds in the past six months and now hold over 22 per cent of Mumbai-listed equities – a stake estimated by Morgan Stanley at almost $280 billion. Unlike his predecessors, Modi will not have to deal with unruly partners as he implements reform. That could usher in profound economic changes, and he will try to replicate his success in attracting investment and building infrastructure in Gujarat, the state he has governed for more than 12 years.

L’Inde devient le premier pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde & Chine) à élire un chef d’État ouvertement pro libre-marché. Attendez-vous à voir ce pays faire un retour en force sur la scène internationale dans les années à venir !