Antagoniste


6 mai 2014

Fantasme politique Économie Québec

Politique QuébecLe Québec est au bord du gouffre et nous sommes maintenant dans l’obligation de donner un sérieux coup de barre si on désire éviter le pire. Le chantier économique qui est devant nous est sans l’ombre d’un doute le plus gros depuis la Révolution tranquille (ironiquement, c’est ce chantier qui est responsable du marasme dans lequel le Québec est plongé).

C’est pourquoi je rêve que même si le gouvernement est majoritaire, je souhaite qu’il se comporte comme un gouvernement minoritaire lors de l’adoption du prochain budget. Fini la partisanerie aveugle, le PLQ et la CAQ ont l’obligation de s’asseoir à la même table et de co-écrire le prochain budget de sorte quand dans le prochain discours sur le budget, Carlos Leitao pourra clairement donner le crédit aux caquistes pour leurs idées qui auront été incorporées dans le document. Les Québécois ont besoin de savoir que des politiciens de bonne volonté sont capables de discuter et de s’inspirer mutuellement.

Bien entendu, je ne m’attends pas à ce que la CAQ et le PLQ marchent main dans la main pendant 4 ans, je comprends la joute parlementaire, mais pour le premier budget, je pense que la CAQ et le PLQ ont une obligation morale de s’entendre si bien que ces deux partis voteront pour l’adoption du prochain budget.

Un gouvernement majoritaire qui adopte un budget avec l’appui de l’opposition… Imaginez la puissance du message… Agir de la sorte enverrait le signal clair que les choses ont changé, que des adultes ont pris le contrôle de l’Assemblée nationale et que désormais des parlementaires de bonne foi seront capables de discuter pour faire avancer le Québec. De plus, un « budget de coalition » unira 65% de l’électorat, ce qui donnera une grande crédibilité aux mesures qui seront adoptées tout en augmentant le pouvoir de négociation du gouvernement avec les syndicats et les lobbys.

De plus, cette collaboration entre la CAQ et le PLQ pour parler des vraies affaires aura comme effet collatéral de discréditer encore plus le PQ. Imaginez, malgré leur humiliante défaite électorale et malgré que le Québec soit au bord de la décote, les péquistes continuent à parler de souveraineté… Ils n’ont rien compris, on peut difficilement concevoir un parti plus déconnecté de la réalité…

Le prochain budget représente une occasion unique dans l’histoire récente du Québec, une collaboration entre la CAQ et le PLQ pourrait signifier un changement de paradigme en faisant de facto les deux seules entités politiques qui ont la maturité nécessaire pour diriger le Québec. Pendant que la CAQ et le PLQ seront occupés à sauver le Québec, laissons le PQ sombrer anonymement dans les abîmes du temps en parlant de leur projet tout aussi inutile que dépassé.

Le plus beau dans cette histoire ? Il existe une possibilité que ce fantasme devienne réalité !


6 mai 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (29 avril-5 mai) selon Influence Communication.

Au Québec, la province est complètement hockey alors que la série entre le CH et les Bruins de Boston est loin devant toutes les autres nouvelles pour la semaine du 29 avril au 5 mai 2014. Le bannissement à vie du propriétaire des Clippers de Los Angeles Donald Sterling occupe le 4e rang au Québec et le 5e au Canada. Le racisme a d’ailleurs occupé une grande place de l’actualité cette semaine alors que le joueur vedette du CH, P.K. Subban a été victime d’une multitude de tweets à connotation raciste suite à son but victorieux dans le premier match de la série contre Boston. #PKSubban est d’ailleurs le 4e mot-clic en importance au Canada pour la dernière semaine. Par ailleurs, c’était jour de budget en Ontario jeudi dernier, mais cette nouvelle d’importance a rapidement été devancée par le déclanchement d’une élection générale dans la province, qui aura lieu le 12 juin 2014.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: on a souvent vu la dernière campagne électorale au Québec se faire un chemin dans le top 5 du Canada anglais. J’ai bien hâte de voir si la campagne ontarienne sera en mesure de percer dans le top 5 québécois.

Source:
Influence Communication


6 mai 2014

Danger économique Canada Économie Environnement Revue de presse

The Vancouver Sun

Opposition to new oil and natural gas routes cited as greatest threat to Canadian economy
The Vancouver Sun

Opposition to new routes for exporting crude oil and natural gas poses the biggest risk to Canada’s economic growth, according to the chief economist of the country’s third-biggest lender.

Failure to tap new export markets with infrastructure such as pipelines and liquefied natural gas terminals will crimp output and depress the Canadian dollar, said Warren Jestin, senior vice-president and chief economist at Bank of Nova Scotia.

“Energy is our number-one economic issue right now,” Jestin said today in an interview at Bloomberg’s Ottawa office. “There’s nothing more important as a single-issue item for Canada over the next seven to eight years than the resolution of the access issues with respect to offshore markets.”

Jestin says infrastructure delays could be costly. “Timing is important” on the construction of LNG terminals in British Columbia. Canada will be competing with other countries to meet demand from nations such as Japan, he said. “We’re going to get a rebalancing of supply and demand and we’re not going to get $15 in Japan.”

En empêchant le Québec d’exploiter ses hydrocarbures, les écolos ont contribué au démantèlement de l’économie québécoise. Espérons qu’ils ne feront pas la même chose à l’échelle du Canada…