Antagoniste


29 mai 2014

Wal-Mart et le gouvernement Canada Économie

bureaucratieCette semaine, Wal-Mart a annoncé qu’elle mettait à pied 750 personnes au Canada.  Ces mises à pied découlent d’une modification de la structure de gestion qui permet désormais de faire le même travail, mais avec moins de personnes.  Pour Wal-Mart, ces mesures sont essentielles si la compagnie désire maintenir sa position de chef de file dans le commerce de détail.

Mais que serait-il arrivé si Wal-Mart avait été une compagnie gouvernementale ?

Premièrement, la nouvelle structure de gestion aurait été étudiée durant plusieurs mois par un comité spécial d’expert.  À la fin du processus d’analyse, ce comité aurait probablement conclu que la réforme proposée était excellente, mais que pour s’assurer de sa mise en place, on devrait embaucher de nouveaux employés.  Le comité aurait aussi statué qu’il ne fallait pas congédier les employés devenus inutiles par cette réforme puisque congédier des employés c’est de l’austérité et tout le monde sait qu’on ne peut pas simultanément être prospère et austère.  Pour terminer, ce comité aurait probablement aussi suggéré d’augmenter le salaire des employés devenus inutiles dans l’espoir de stimuler la consommation dans leur magasin…

Maintenant, vous savez pourquoi Wal-Mart fait des profits et pourquoi le gouvernement du Québec est dans la dèche.


29 mai 2014

La fin d’une mode En Chiffres Environnement International

Des chercheurs provenant des universités Princeton et Oxford se sont donnés comme mission de chiffrer l’attention du public sur les questions relatives au réchauffement et aux changements climatiques. Pour ce faire, ils ont analysé le volume de recherche consacré à ces deux sujets sur l’internet, et ce, depuis 2004. Voici les résultats publiés dans Environmental Research Letters:

Rechauffement Climatique

Figure 1. Relative interest in the search terms ‘global warming’ as indicated by the red line and ‘climate change’ as indicated by the blue line for (a) the world and (b) the US alone.

À l’échelle de la planète, depuis le sommet de 2007, le volume de recherche a connu une baisse spectaculaire de plus de 80% !!!  Bref, le réchauffement climatique n’aura été qu’une mode passagère.

Autre fait intéressant, cette baisse marquée de l’intérêt du public s’est surtout matérialisée depuis 2010, l’année du climategate et de l’admission de l’erreur de calcul du GIEC sur la fonte des glaciers…

Depuis 10 ans, les réchauffistes nous annoncent que la fin du monde est pour l’année suivante…  On attend toujours…  À force de crier au loup, les gens ont fini par se lasser et ils sont passés à autre chose (sauf les Québécois qui, dans leur grande naïveté, continuent à croire toutes les balivernes que les médias racontent sur ce sujet).


29 mai 2014

Le pétrole: l’économie du futur ! Économie Environnement États-Unis Revue de presse

BloombergBusinessWeek

Millennials Spurning Silicon Valley for Dallas Oil Patch
Bloomberg BusinessWeek

Mark Hiduke just raised $100 million to build his three-week-old company. This 27-year-old isn’t a Silicon Valley technology entrepreneur. He’s a Texas oilman.

The oil and gas industry is suddenly brimming with upstart millennials like Hiduke after decades of failing to attract and retain new entrants. Now that a breakthrough in drilling technology has U.S. oil and gas production surging, an aging workforce is welcoming a new generation of wildcatters, landmen, engineers, investors, entrepreneurs and aspiring oil barons.

Hiduke’s company, Dallas-based PetroCore LLC, received the $100 million commitment from a local private-equity firm in May. He and his three partners plan to buy underdeveloped land and drill shale wells, he said. They’ll draw on the expertise of their engineer, who, at 57, is old enough to be his father.

The shale boom has “created a lot of opportunity for young professionals to jump in and be given enormous responsibility,” Hiduke said by telephone May 6. “It’s pretty much tech and then energy.” As oil and gas producers change their focus from grabbing land to drilling, young entrepreneurs are forming companies to trade everything from minerals to leases and wells to equities. They’re competing against, and sometimes collaborating with, industry veterans twice their age.

Je vous suggère d’aller lire le texte au complet, très intéressant.

Au Québec, nos politiciens sciences humaines sans math, ont fait croire aux Québécois que l’ère du pétrole tirait à sa fin et qu’il ne fallait pas exploiter le gaz de schiste… Ce n’est pas un hasard si le Québec est devenu si pauvre… En cédant si facilement devant lobby écolo, voué à la destruction de l’économie, nous avons été les artisans de nos malheurs.


28 mai 2014

La honte Économie En Citations Philosophie

Confucius

Citation de Confucius à propos du… Québec.:

« Sous un bon gouvernement, la pauvreté est une honte.

Sous un mauvais gouvernement, la richesse est une honte. »


28 mai 2014

Fiscalité conservatrice Canada Économie En Chiffres

Hier, le directeur parlementaire du budget a publié une étude absolument remarquable sur l’évolution de la fiscalité au Canada depuis l’arrivée au pouvoir des conservateurs. Une étude qui n’a pas eu toute l’attention médiatique méritée…

Cette étude montre que depuis 2005, le fardeau fiscal des Canadiens a été réduit de 30,4 milliards de dollars !!! Vous avez bien lu, grâce au gouvernement de Stephen Harper, les contribuables canadiens ont 30,4 milliards de dollars de plus dans leurs poches !

En ce moment, j’imagine les gauchistes, les yeux remplis de haine et l’écume à la bouche, hurler que les salauds de conservateurs ont réduit les impôts pour favoriser les méchants riches puisque, c’est bien connu, les conservateurs détestent les pauvres…

Vraiment ?

Voici qui a le plus profité de la réduction du fardeau fiscal depuis que les conservateurs sont au pouvoir:

Pauvreté Canada

Contrairement à ce que pourrait penser la gauche, ce sont les pauvres qui ont le plus profité de la réforme de la fiscalité du gouvernement conservateur, les riches sont ceux qui ont été le moins avantagés par les mesures adoptées par le gouvernement !  Voilà une vérité qui est sans doute très déplaisante pour quelques journalistes et chroniqueurs…

Concrètement, la réduction du fardeau fiscal par le gouvernement Harper a été un élément qui a contribué à réduire de manière significative la pauvreté au Canada:

Pauvreté Canada

En 2011 (dernier chiffre disponible), le taux de pauvreté au Canada était de 8,8%. C’est une baisse de 32% par rapport à 1976 et de 42% par rapport au sommet atteint en 1996.

Jamais, depuis que Statistique Canada compile des chiffres, ce taux n’a été aussi bas. Une telle réalisation aurait dû être soulignée par les médias. Après tous, nos médias sont de bons gauchistes qui sont particulièrement sensibles au sort des plus pauvres. Pourtant, cette nouvelle remarquable est passée inaperçue, aucune célébration, aucun texte pour souligner cet exploit…

J’oubliais… Le premier ministre du Canada est un méchant conservateur… Avoir souligné cet exploit aurait obligé les médias à donner du crédit aux politiques économiques de Stephen Harper, chose impensable pour notre colonie journalistique… Sous les conservateurs (années en bleues), le taux de pauvreté a diminué de 19% pour atteindre un creux historique, un exploit compte tenu de la récession.

Non seulement Stephen Harper a démontré qu’il était possible de baisser les impôts des contribuables dans le cadre d’un programme d’austérité, en plus il a démontré que ces mesures peuvent profiter aux pauvres.  Temps dur pour la gauche…

Sources:
Parliamentary budget officer
Analyse des recettes et de l’impact distributif des changements fiscaux fédéraux : 2005 à 2013

Statistique Canada
Tableau 202-0802


28 mai 2014

Fanatisme religieux Coup de gueule Environnement International Revue de presse

Der Spiegel

Are Climate Scientists Being Forced to Toe the Line?
Der Spiegel

News that Lennart Bengtsson, the respected former director of Germany’s Max Planck Institute for Meteorology, had joined the Global Warming Policy Foundation (GWPF), sent shockwaves through the climate research community. GWPF is most notable for its skepticism about climate change and its efforts to undermine the position of the United Nations Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). The tremors his decision sent through the scientific community shocked Bengtsson.

The scientist said colleagues placed so much pressure on him after joining GWPF that he withdrew from the group out of fear for his own health. Bengtsson added that his treatment had been reminiscent of the persecution of suspected Communists in the United States during the era of McCarthyism in the 1950s.

Climate researchers are now engaged in a debate about whether their science is being crippled by a compulsion to conform. They wonder if pressure to reach a consensus is too great. They ask if criticism is being suppressed. No less is at stake than the credibility of research evidence for climate change and the very question of whether climate research is still reliable.

De plus en plus, on réalise que la climatologie devrait être enseignée dans les facultés de théologie…


27 mai 2014

Ça vient toujours de la même poche ! Économie Québec

Payer plus pour moinsHier, le gouvernement Couillard a laissé entendre que les tarifs de garderie pourraient être modulés en fonction du redevenu des parents.  À première vue, il semble tout à fait normal et logique qu’un médecin gagnant plus de 100 000$ par année paye plus cher qu’une personne faisant un petit salaire comme caissière dans une épicerie.

Mais, considérez ceci…

Selon les plus récentes statistiques, au Québec, seulement 4,8% des contribuables gagnent plus de 100 000$ par an.  Par contre, malgré leur très petit nombre, ils payent déjà 35,9% de tous les impôts sur le revenu de la province !   La mesure proposée par les libéraux consiste donc à faire payer encore plus des gens qui en payent déjà beaucoup…

Et plus fondamentalement, on devrait se demander s’il est sage d’injecter encore plus d’argent dans le réseau des CPEs.  Au fil des ans, ce système est devenu un monstre bureaucratique, envoyer plus d’argent dans ce système risque d’engraisser encore plus la bête…  Trop souvent au Québec on pense pouvoir améliorer un programme en y garrochant plus d’argent, alors qu’on fait probablement le contraire en le rendant moins efficace.

À quel point notre régime étatisé est-il devenu inefficace ?  Au Québec, une place en CPE coûte réellement 59,15$ par jour.  À Calgary, il n’y a pas de garderies gouvernementales, tout est privé.  Pourtant, pour faire garder ses enfants, il en coûte environ 40$ par jour…  Bref, si le Québec avait décidé de donner aux parents des « bonds de garderie » pouvant être utilisés dans un établissement privé, au lieu de créer le réseau de CPE, la province aurait sauvé de l’argent… Par contre, si on dépense plus d’argent dans les CPE, le coût d’une place devrait encore grimper…

Avant de penser a aller chercher plus d’argent, on devrait se demander comment faire mieux avec ce qu’on a déjà.


27 mai 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (20-26 mai) selon Influence Communication.

Le hockey des séries éliminatoires de la LNH continue d’occuper le haut du classement de l’actualité au Québec pour une quatrième semaine consécutive. Même la blessure de Carey Price s’est à elle seule faufilée dans le top 3 des nouvelles de la semaine. De son côté, Xavier Dolan a permis de faire rayonner le Québec à l’international avec le Prix du Jury qu’il a remporté au Festival de Cannes. Non seulement il occupe le second rang du palmarès hebdomadaire de l’actualité au Québec, mais le réalisateur canadien se glisse en 5e position de l’actualité au Canada lors de la dernière semaine. Enfin, les médias du Canada continuent de s’intéresser à la campagne électorale ontarienne, qui occupe le premier rang au Canada depuis quatre semaines elle aussi. Rappelons que l’élection ontarienne se déroulera le 12 juin.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Petit commentaire personnel: Bravo à Xavier Dolan pour son succès interplanétaire. Avec un pareil triomphe, nous n’aurons plus besoin de le subventionner, son avenir est maintenant assuré. En passant, je remarque que Dolan fait partie du top 5 au Canada anglais. Si Dolan avait été un Ontarien, il aurait été dans le top 5 québécois ?

P.-S. Dans les 5 mots clés les plus utilisés sur Twitter au Québec, on ne fait pas référence à Dolan ni à Cannes…

Source:
Influence Communication


27 mai 2014

Alliés climatique Environnement International Revue de presse

The Guardian

North Korea: an unlikely champion in the fight against climate change
The Guardian

When we think of North Korea, we think of a nation determined to be an outsider in the international community. But there is compelling evidence that the North Korean government is motivated by domestic power games to co-operate globally on climate change.

North Korea has a record of compliance with its obligations as a party to the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC). The obvious question then is why the North Korean government would show such commitment to the international climate change regime, given its belligerent reputation in the strategic realm.

North Korea is using the UNFCCC as a vehicle for obtaining foreign assistance to upgrade its energy production and transmission infrastructure. Most significantly, renewables offer North Korea considerable scope for technology transfer, infrastructure upgrades and income through the Clean Development Mechanism under the Kyoto Protocol. Technology transfers for such projects do not violate the import restrictions of dual-use technologies listed under the UN Security Council sanctions regime against the DPRK. The income potential derives from the carbon credits generated by North Korea’s renewable projects, which can be traded on international carbon markets.

Les maîtres de la propagande… Quand c’est le temps d’utiliser le prétexte du changement climatique pour mettre la main sur quelques dollars, qui se ressemble s’assemble !