Depuis 2010, chaque année, je finis par faire un billet sur le prix de l’essence suite à une hausse qui a été qualifiée de scandaleuse par les médias.  Chaque année, je radote la même chose, mais certaines choses doivent être souvent répétées avant d’être comprises…

Aux États-Unis, les prix de l’essence font ou défont des présidents. Quand le prix de l’essence augmente aux États-Unis, c’est aux politiciens qu’on demande des comptes.  Au Québec, la mentalité communiste fait en sorte qu’on préfère stupidement blâmer les grosses compagnies pétrolières…

Quelques chiffres sur le prix de l’essence la semaine dernière dans les plus grandes villes du Canada.

Premièrement, le prix avec taxe:

Prix Essence Québec

Sans surprise, Montréal et Québec se retrouvent en tête de classement, devancé uniquement par Vancouver.

Maintenant, le prix sans taxe:

Prix Essence Québec

Sans les taxes, Québec se classe au niveau de la moyenne canadienne et Montréal est l’une des grandes villes canadiennes où l’essence est la moins chère !

La conclusion est sans appel: avant les taxes, Montréal est l’une des villes où l’essence est la plus abordable, après taxe, Montréal est l’une des villes où l’essence est la moins abordable. Si les Québécois se font avoir à la pompe, on doit d’abord blâmer le gouvernement, pas les pétrolières !

Voici le montant de la taxe qui doit être acquitté sur chaque litre d’essence vendu:

Prix Essence Québec

Montréal et Québec sont confortablement installés dans le peloton de tête…  Dans ces deux villes, la taxe sur l’essence est 2 fois plus élevée que dans les deux villes albertaines !

Si l’essence est si dispendieuse au Québec, ce n’est pas de la faute des pétrolières.  C’est plutôt de la faute des Québécois bonasses qui implorent à genoux les politiciens de taxer l’essence quand un type comme Steven Guilbault leur fait croire que la fin du monde est proche à cause du réchauffement climatique.  Le gouvernement devrait continuer à se graisser la patte dans les années à venir puisque la taxe sur le carbone en vigueur au Québec devrait faire grimper le prix encore plus.

Vous aimez les écolos comme Steven Guilbault?  Alors payez !

Source:
Kent Group
Petroleum Price Data