Élection Québec

Les dernières belles années du PQ remontent à l’époque de Lucien Bouchard.  À cette époque, il y a environ 20 ans, le Parti québécois était en mesure d’aller chercher plus de 1 500 000 votes.  Depuis on observe une baisse constante.  Certes, l’arrivée de l’ADQ/CAQ a privé les deux grands partis de nombreux votes et le PQ a montré une légère progression en 2012, mais le PLQ reste le seul parti qui a pu briser le cap des 1 500 000 votes (à 2 reprises) depuis le début des années 2000.  Au PQ, la tendance est clairement à la baisse.

En 2007, tout le monde pensait que le PQ avait touché le fond du baril avec André Boisclair comme chef.  Aux prises avec la crise des accommodements raisonnables, Boisclair avait misé sur le concept de « nationalisme civique » par opposition au « nationalisme identitaire ».  Plusieurs avaient attribué la débâcle péquiste de 2007 à ce choix. En ce sens, la charte des valeurs était une réponse directe à la défaite de 2007, le PQ retournait sur le terrain du « nationalisme identitaire »  en espérant reconquérir le terrain perdu sous le gouvernement de Boisclair.  Le résultat final: en misant sur le nationalisme identitaire, le PQ à fait pire que Boisclair, moins de votes, moins de députés…

Entre « nationalisme civique » et « nationalisme identitaire », le Parti québécois a connu l’échec.  Et si le problème était le nationalisme tout simplement…  Chose certaine, lundi dernier les Québécois ont préféré un parti plombé par des histoires de corruption à un parti nationaliste.

On peut aussi se poser la question suivante: sans les scandales de corruptions au PLQ, le PQ existerait-il encore ?  Ces scandales ont-ils fait office de respirateur artificiel pour le PQ ?

P.-S. Ironique de constater que les nationalistes québécois avaient parié qu’un gouvernement conservateur majoritaire allait redynamiser leur combat.  Depuis que Stephen Harper est devenu premier ministre, le Québec a assisté au déclin du Bloc québécois et maintenant du Parti québécois.

Source:
Directeur Général des Élections du Québec
Résultats > Élections générales