Antagoniste


31 mars 2014

Le code PQ Coup de gueule Élection 2014 En Images Québec

Les 36 cordes sensibles des Québécois est un essai de Jacques Bouchard, publié en 1978. Destiné aux publicitaires, cet ouvrage porte sur les caractéristiques ethnologiques et démographiques des comportements des Québécois.

Voici les « cordes sensibles » visées par le PQ (et sa charte).

Charte PQ


31 mars 2014

La mine basse Canada Économie Élection 2014 En Chiffres Environnement Europe Québec

Il y a presque un mois, l’Institut Fraser a publié son indice de développement minier, une enquête menée auprès de 690 dirigeants de l’industrie minière pour savoir quels étaient les endroits dans le monde les plus ouverts aux investissements. J’avais prévu parler de cette étude bien avant, mais avec le déclenchement des élections, elle était tombée sous mon radar.

Mieux vaut tard que jamais, alors voici l’indice de développement minier, pour les provinces canadiennes et les pays scandinaves (pays souvent cités en exemple…) avec des ressources minérales. Pas de bonnes nouvelles pour le Québec…

Mine Québec

Quelques constatations plutôt troublantes:

  • Il y a 4 ans à peine, le Québec était confortablement installé en 1ere position, tant au Canada qu’à l’échelle mondiale.  Aujourd’hui, nous avons été relégués au 6e rang au Canada et 21e rang mondial.
  • Le Québec fait moins bien que l’ensemble des pays scandinaves, pourtant des modèles de social-démocraties par notre gauche.  La Suède occupe le 1er rang mondial.
  • Dans la majorité des provinces canadiennes et la totalité des pays scandinaves, l’indice s’est amélioré depuis 2009/2010. Le Québec est l’endroit qui a subi la chute la plus importante de son indice (-21,8%).

Si les provinces de l’Ouest et les pays scandinaves sont riches et que le Québec est pauvre, ce n’est pas à cause du pétrole, mais plutôt parce que le socialisme et l’éco-catastrophisme n’ont pas infecté l’économie leur économie.

Pour prendre la pleine mesure de la détérioration des conditions économiques au Québec pour les entreprises pétrolières, voici l’évolution de notre position dans le classement:

Mine Québec

Une chute vertigineuse. Certaines personnes pourraient croire que l’adoption de la nouvelle loi sur les mines en décembre 2013 pourrait redonner au Québec une place enviable au classement. Personnellement, j’en doute.  La nouvelle loi, fruit de la collaboration entre le régime péquiste et François Legault, représente une réglementation supplémentaire et un boulet économique pour les entreprises minières. Au mieux, on va stopper la chute, mais il sera difficile de remonter au haut de l’échelle.

Et à tous ceux qui se questionnent sur l’utilité d’avoir une industrie minière florissante, voyez par vous-même…

Québec mine

Les gens qui travaillent dans le domaine de l’extraction minière et pétrolière gagnent 1 683$/semaine, presque le double de la moyenne de tous les secteurs, qui se chiffre à 897$/semaine.

Voilà qui devrait être pris en considération dans l’éternel (et inutile) débat sur les redevances. Car les emplois créés et les salaires versés, c’est aussi des redevances !

Sources:
Fraser Institute
Survey of Mining Companies: 2013

Statistique Canada
Tableau 281-0027


31 mars 2014

Opportunité ratée Économie Environnement États-Unis Europe Mondialisation Revue de presse

The Guardian

European leaders ask Obama to allow increased exports of US shale gas
The Guardian

European leaders on Wednesday asked Barack Obama to share the US’s shale gas bonanza with Europe by facilitating gas exports to help counter the stranglehold Russia has on the continent’s energy needs.

With Russia’s gas monopoly, Gazprom, supplying a quarter of Europe’s gas needs, and almost all of the gas in parts of eastern Europe, the energy issue has soared to the top of Europe’s strategic agenda as a result of the Ukrainian crisis and the fear that the Kremlin will be able to blackmail Europe if a threatened trade war erupts.

Herman Van Rompuy and José Manuel Barroso, presidents of the European council and the European commission respectively, asked Obama to come up with measures that would favour European companies obtaining licences to export US shale gas in liquid form to Europe.

While European access to the US shale gas revolution is currently constrained by American licensing procedures, a successful conclusion of ongoing ambitious trade talks aimed at creating a transatlantic free trade area would also hasten European access to American gas.

Un rappel pour vous dire que personne n’a parlé gaz de schiste dans cette campagne électorale. Une autre opportunité d’enrichir le Québec qui a été ratée… Pendant ce temps, les Américains pourront s’enrichir en exportant leur gaz vers l’Europe…