La Révolution tranquille nous a donné le modèle québécois. Le modèle québécois nous a donné un « panier de services ». Trop souvent, les Québécois s’imaginent que ce panier de services est gratuit puisque c’est le gouvernement qui… paye. Voici donc la facture de ce fameux/fumeux panier de services…

On savait déjà que le Québec est la province la plus endettée au Canada, voici maintenant ce qu’on obtient quand on se compare aux États-Unis:

Dette Québec
Dette obligataire: dette publique représentée par des obligations. Les États américains choisis sont les 10 plus populeux, les 10 plus endettés et les 5 les moins endettés.

Le Québec est très confortablement installé en première position avec un endettement plus de 2 fois supérieur à l’Alaska, le plus proche poursuivant.

Si nous avons une dette, nous avons aussi des frais d’intérêt à payer. Le meilleur investissement qu’une personne peut faire est de payer sa carte de crédit, puisque chaque dollar utilisé pour payer des frais d’intérêt est jeté au feu. C’est de l’argent qui sort de votre portefeuille et qui ne peut augmenter votre niveau de vie.

Il en va de même pour une province. Peu importe comment on calcule la dette, la réalité est la même: l’argent dépensé pour payer les frais d’intérêt de la dette est gaspillé, car la population n’obtient strictement rien en retour.

Voici la situation du Québec à ce chapitre:

Dette Québec

Encore une confortable première position…

Le panier de services tant louanger par les politiciens québécois n’est pas gratuit, c’est plutôt achetez maintenant et payez plus tard

Source:
Fraser Institute
Quebec’s Government Indebtedness: Unnoticed, Uncontrolled