Friedrich Hayek

Friedrich Hayek explique pourquoi les nationalistes comme Pierre-Karl Péladeau finissent toujours par défendre des politiques étatistes:

« C’est ce préjugé nationaliste qui fournit souvent la passerelle qui permet de passer du conservatisme au collectivisme : le discours parlant de ‘notre industrie’ ou de ‘nos ressources’ n’est pas très éloigné du discours exigeant que ces ‘atouts nationaux’ soient gérés [par les gouvernements] dans l’intérêt national. »